nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Plasminogène

16 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

AVC et activateur tissulaire du plasminogène : un bilan de quatre ans d'expérience

Caducee.net, le 17 décembre 2001 : Des médecins de l'Université du Texas à Houston rendent compte dans Archives of Neurology d'une expérience de quatre ans dans le traitement de l'accident vasculaire cérébral ischémique (AVC) avec l'activateur tissulaire du plasminogène (t-PA). En utilisant des critères de sélection bien précis, le t-PA peut être utilisé chez 15 % des patients à la phase aiguë de l'AVC ischémique. L'expérience de l'équipe médicale et le respect des recommandations de bonne pratique sont les principaux critères de succès. […].

La forme infectieuse du prion peut fixer le plasminogène

Caducee.net, le 23 novembre 2000 : Des chercheurs suisses et autrichiens viennent de démontrer que la forme pathogène de la protéine prion (PrPSc) peut se lier au plasminogène. Cette interaction PrPSc/plasminogène est spécifique et permet de distinguer la forme pathogène PrPSc de la forme native non infectieuse PrPC. Cette propriété pourrait être utilisée comme outil diagnostique. Néanmoins, ces travaux ne prouvent pas que le plasminogène soit un ligand qui participe in vivo aux mécanismes conduisant à la maladie. […].

Réduire le taux de fibrinogène plasmatique à la phase aiguë de l'accident ischémique cérébral semble efficace

Caducee.net, le 10 mai 2000 : Une étude américaine publiée dans le JAMA indique que l'ancrod, une protéase qui réduit le taux de fibrinogène plasmatique, pourrait se révéler efficace pour le traitement des patients à la phase aiguë de l'accident ischémique cérébral. Bien que le bénéfice de l'ancrod par rapport aux activateurs du plasminogène reste à démontrer, ce travail a permis de mettre en évidence la relation entre une diminution précoce du taux de fibrinogène plasmatique et l'amélioration du devenir clinique des patients. […].

Le dispositif de revascularisation Covidien approuvé dans le cadre d'un essai visant la gestion interventionnelle des AVC

Businesswire, le 30 janvier 2012 : L'essai IMS III comparera un traitement combiné intraveineux (i.v.) et intraartériel (i.a.) visant à rétablir l'alimentation en sang du cerveau au traitement normalisé existant approuvé par la FDA qui consiste à administrer seulement un activateur tissulaire du plasminogène (rt-PA) par voie intraveineuse. On prévoit que 900 sujets ayant subi un AVC ischémique modéré à sévère seront inscrits dans plus de 50 centres aux États-Unis, au Canada, en Australie et potentiellement en Europe.Le comité de direction a approuvé le dispositif Solitaire FR pour que tant l'étude que les patients bénéficient des technologies de traitement les plus avancées afin de déterminer le rôle de la thérapie endovasculaire dans le cadre des AVC ischémiques aigus. […].

Phase aiguë de l'infarctus du myocarde : l'endoprothèse coronaire associée à l'abciximab donne de meilleurs résultats que la thrombolyse

Caducee.net, le 10 août 2000 : Une étude publiée dans le New England Journal of Medicine a comparé l'efficacité de deux stratégies de reperfusion à la phase aiguë de l'infarctus du myocarde : la thrombolyse avec un activateur du plasminogène (alteplase) et l'endoprothèse coronaire couplée à un blocage des récepteurs GPIIb/IIIa. L'endoprothèse coronaire couplée à l'abciximab permet une meilleure récupération myocardique et une évolution clinique plus favorable. […].

Le premier agent thrombolytique administrable en 5 secondes et en 1 seul bolus vient d'être approuvé aux USA

Caducee.net, le 05 juin 2000 : La Food and Drug Administration vient d'autoriser la mise sur le marché aux USA d'un nouvel agent thrombolytique, la TNKase™ (tenecteplase) pour le traitement de l'infarctus du myocarde en phase aiguë. Ce variant de l'alteplase est administrable en 5 secondes et en un seul bolus "offrant aux médecins l'administration la plus rapide d'un thrombolytique dans le traitement de l'attaque cardiaque", selon un communiqué de presse du fabriquant Genetech Inc. […].

Une thrombolyse efficace jusqu’à 6 heures après le début d’un AVC ischémique

Caducee.net, le 03 décembre 1999 : Administré dans les six heures suivant le début d’un accident ischémique cérébral du fait d’une occlusion de l’artère sylvienne, un traitement intra-artériel à base de pro-urokinase recombinante (r-proUK) améliore significativement le pronostic clinique à 90 jours. Tel est le résultat de l’essai multicentrique PROACT II (Prolyse in Acute Cerebral Thromboembolism II), publié dans le dernier numéro du JAMA. […].

Cancer du sein : deux marqueurs biologiques pour évaluer les risques de récidive

Caducee.net, le 04 avril 2000 : Deux marqueurs biologiques permettraient d'évaluer le risque de récidive du cancer du sein. Le suivi de ces marqueurs pourrait éviter le recours à la chimiothérapie adjuvante post-opératoire chez certaines patientes. Ces conclusions ont été présentées au cours du Congrès Annuel de l'American Association for Cancer Research. […].

Activité physique et risque d'accident vasculaire cérébral chez la femme

Caducee.net, le 14 juin 2000 : Chez les femmes, l'activité physique même modérée (comme la marche) est associée à une réduction significative du risque d'accident vasculaire cérébral et ce d'une manière dose-dépendante. Une étude qui porte sur plus de 72.000 infirmières américaines indique également que la diminution du risque est comparable quelle que soit l'activité pour peu que la dépense énergétique soit équivalente. […].

Phase aiguë de l'IDM : les résultats de l'essai GUSTO V

Caducee.net, le 15 juin 2001 : Les résultats de l'essai randomisé GUSTO V sont publiés dans le Lancet du 16 juin. L'étude a comparé les bénéfices d'une combinaison rétéplase/abciximab par rapport à la rétéplase seule à la phase aiguë de l'infarctus du myocarde. En termes de décès à 30 jours, les deux traitements ne différaient pas de façon significative. […].

Risque cardiovasculaire : la pollution agit sur la fonction fibrinolytique

Caducee.net, le 16 septembre 2007 : L’effet de la pollution automobile sur le risque cardiovasculaire parait mieux compris. Des chercheurs ont en effet montré que les fumées diesel favorisaient l’ischémie myocardique à l’effort ainsi qu’une diminution de la fonction fibrinolytique endogène. […].

Présentation des résultats de l'étude d'innocuité et d'efficacité de NeuroThera - 2 (NEST-2) à l'occasion de l'International Stroke Conference 2009 (Conférence internationale sur les accidents vasculaires cérébraux)

PR Newswire, le 20 février 2009 : CARLSBAD, Californie, February 20 /PRNewswire/ -- Dans le cadre d'une étude clinique financée par PhotoThera, Inc., l'utilisation du laser transcrânien (TLT) dans le traitement des accidents vasculaires cérébraux ischémiques sévères au cours des 24 heures suivant le début de l'AVC a montré des résultats encourageants pour les patients, sans avoir toutefois répondu à l'ensemble des critères statistiques permettant de juger de l'efficacité de cette nouvelle thérapie. Une analyse post-hoc réalisée chez des patients ayant fait un AVC modéré à modérément sévère a démontré un effet du traitement significatif d'un point de vue statistique. Ces résultats encourageants plaident en faveur de la mise en place d'une étude de phase III, NEST-3. […].

L’angioplastie coronaire transcutanée préférable à la thrombolyse après un infarctus du myocarde

Caducee.net, le 17 avril 2002 : Bien que de nombreuses études aient déjà évalué le bénéfice de l’angioplastie coronaire transluminale percutanée (ACTP) sur la thérapie thrombolytique (TT) après un infarctus du myocarde (IDM), l’ACTP est souvent délaissée au profit de la chirurgie cardiaque car les hôpitaux qui peuvent pratiquer cet acte ont également souvent un service de chirurgie cardiaque disponible. Les auteurs de cette étude ont donc comparé la TT et l’ACTP chez des patients avec un IDM aigus admis dans un hôpital sans chirurgie cardiaque, et trouvé un bénéfice clinique de l’ACTP pendant les 6 mois qu’a duré l’étude. […].

Accidents vasculaires cérébraux : Une urgence

Accidents vasculaires cérébraux : Une urgence

Pr M.G. BOUSSER, le 14 novembre 2014 : En dépit d’une baisse de la mortalité par AVC, le fardeau global des AVC dans le monde augmente, soulignant l’importance de développer la prévention, le traitement aigu et la réhabilitation. De nombreux essais thérapeutiques contrôlés ont été réalisés à la phase aigüe de l’AVC pour les trois principales variétés d’AVC : l’ischémie cérébrale aigüe, l’hémorragie cérébrale et l’hémorragie sous arachnoïdienne. Ils ont tous montré l’importance du traitement le plus précoce possible. L’accident vasculaire cérébral n’est cependant que la partie émergée de l’iceberg : l’IRM a montré la fréquence de petites lésions ischémiques et hémorragiques infra cliniques contribuant à l’apparition d’une atteinte cognitive voire d’une démence. Ceci souligne la nécessité de mettre en place des stratégies de prévention, seules à même de diminuer l’incidence des AVC. […].

Une nouvelle étude montre que la thrombectomie avec pose d’endoprothèse est plus efficace qu'un traitement médicamenteux traditionnel seul pour les patients victimes d'un accident vasculaire cérébral ischémique aigu

Covidien plc, le 18 décembre 2014 : Le dispositif Solitaire de Covidien a été utilisé dans l’essai MR CLEAN. Solitaire restaure la circulation sanguine et enlève les caillots des vaisseaux sanguins obstrués chez les patients victimes d’un AVC ischémique aigu. (Photo : Business Wire) […].

Objectif 72 de la loi relative à la politique de Santé Publique: «Diminution de la fréquence et de la sévérité des séquelles fonctionnelles associées aux accidents vasculaires cérébraux» d’ici 2008

Dr BOUSSER, DRVACHERON, le 12 décembre 2004 : Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) constituent la première cause de handicap acquis chez l’adulte, la deuxième cause de démence, la troisième cause de décès et ils génèrent un co ût socio-économique considérable. […].

nuance

Les plus