nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Pseudomonas

24 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Mucoviscidose : rechercher des anticorps pour diagnostiquer plus tôt les infections respiratoires

Caducee.net, le 12 juin 2002 : Chez les patients atteints de mucoviscidose, le titrage des anticorps anti Pseudomonas aeruginosa permet d’identifier l’infection six à 12 mois avant que la bactérie ne puisse être isolée à partir des sécrétions respiratoires. Le suivi du titre des anticorps contre P. aeruginosa devrait faciliter le diagnostic et le traitement de l’infection chez les enfants, estiment les auteurs d’une étude qui paraît dans le JAMA. […].

La mucoviscidose

E.Faure, le 15 octobre 2000 : La mucoviscidose ou fibrose kystique est une maladie autosomique récessive c'est à dire que seuls les homozygotes sont malades. C'est la maladie génétique grave la plus fréquente en France. Nous sommes en effet 2,5 millions de français à pouvoir transmettre le gène responsable de la maladie . […].

Les infections nocosomiales

E.Faure, le 15 avril 2002 : Infection : pénétration dans un organisme d'un agent étranger (bactérie, virus, champignon, parasite) capable de s'y multiplier et d'y induire des lésions pathologiques. L'infection peut s'accompagner de manifestations cliniques. […].

Des chercheurs mènent l’enquête sur une infection endémique à Pseudomonas aeruginosa dans une unité néo-natale de soins intensifs

Caducee.net, le 11 septembre 2000 : Une augmentation du taux d’infections et de colonisations par Pseudomonas aeruginosa chez des enfants d’une unité néo-natale de soins intensifs devrait être exploitée en évaluant les réservoirs potentiels, y compris les sources environnementales, patients et personnel soignant, conclut une enquête épidémiologique et moléculaire américaine parue dans le New England Journal of Medicine qui a consisté à analyser une infection endémique à Pseudomonas aeruginosa chez des nouveau-nés d’une unité néo-natale de soins intensifs présentant, au niveau des mains du personnel soignant, un portage de ces germes. […].

Kenta Biotech réalise 12 millions de CHF de financement privé de série B

Businesswire, le 12 mars 2009 : KBPA 101, le produit-phare de Kenta, un anticorps de classe IgM ciblant Pseudomonas aeruginosa, est actuellement étudié dans le cadre d'une étude de Phase IIa pour le traitement de la pneumonie nosocomiale en Suisse et dans les pays de l'Union Européenne. Les résultats sont attendus au cours de cette année. Le KBSA 201 est un anticorps de classe IgG ciblant un facteur de virulence du Staphylocoque doré résistant à la méthicilline (MRSA), hautement pertinent d'un point de vue clinique. L'an passé, cet anticorps a obtenu des résultats très prometteurs sur un modèle animal preuve du concept dans le traitement des infections systémiques agressives . Il est actuellement évalué sur des modèles expérimentaux pour des infections localisées. […].

Shionogi annonce la soumission de la demande d'autorisation de mise sur le marché pour Céfidérocol

Shionogi annonce la soumission de la demande d'autorisation de mise sur le marché pour Céfidérocol

Shionogi, le 01 avril 2019 : Céfidérocol a montré une activité in vitro contre toutes les espèces à Gram négatif identifiées par l'OMS comme constituant l'objectif prioritaire dans le cadre de la recherche de nouveaux traitements. 1,2 Parmi celles-ci, les non-fermenteurs critiques à Gram négatif résistants aux carbapénèmes Acinetobacter baumannii et Pseudomonas aeruginosa, ainsi que les entérobactériacées résistantes aux carbapénèmes et difficiles à traiter. Céfidérocol a été conçu pour répondre à un besoin médical largement insatisfait dans un domaine dans lequel le taux de mortalité est élevé. Aucun antibiotique permettant de traiter ces trois mécanismes majeurs résistants au carbapénem n'est actuellement disponible. […].

Un symposium sur la prévention et maîtrise des risques liés à l'eau

Un symposium sur la prévention et maîtrise des risques liés à l'eau

Aqua Tools, le 07 décembre 2016 : Des experts français et Internationaux feront le point sur les recommandations pour la prévention et la maîtrise des risques liés à l’eau : légionnelles, Pseudomonas aeruginosa et nouveaux germes multi-résistants aux antibiotiques le 8 et 9 décembre à Paris. […].

C12 : une petite molécule responsable d’infections bactériennes persistantes

Caducee.net, le 24 juin 2008 : Un groupe de chercheurs vient d’expliquer comment la molécule C12 produite par des bactéries pathogènes perturbe la réponse immunitaire innée et peut conduire à des états infectieux durables. Les auteurs citent les cas des infections par  Pseudomonas aeruginosa dans la mucoviscidose. […].

Interdiction des encres contaminées Black Magic, Tribal Black et Scarlet Red et suspension des autres encres de la marque Starbrite Colors.

Affsaps, le 14 septembre 2004 : Il a été procédé à l'analyse des échantillons prélevés par la DGCCRF (lots 7996988 et 7996989) de ces encres de tatouage ainsi que d'autres références du même fabricant, à savoir " STARBRITE COLORS TRIBAL BLACK " et " STARBRITE COLORS SCARLET RED ". Les tests microbiologiques ont révélé dans ces trois références la présence du champignon Acremonium fungi, des bactéries Pseudomonas aeruginosa et pudida, et de la bactérie du genre Aeromonas. […].

Kenta Biotech publie les résultats de son étude de Phase IIa sur son produit candidat phare Panobacumab pour le traitement de la pneumonie nosocomiale

Businesswire, le 14 septembre 2009 : L'étude au su de Phase IIa a évalué l'innocuité, la pharmacocinétique et l'efficacité potentielle de trois injections séparées de panobacumab tous les trois jours chez des patients à risques élevés atteints de pneumonie acquise sous ventilation ou nosocomiale causée par le Pseudomonas aeruginosa de sérotype O11. Dix-huit patients au total ont été traités. Treize d'entre eux ont reçu trois doses de panobacumab et les cinq autres une dose unique. Outre les données positives sur l'innocuité et la tolérabilité, le panobacumab est aussi associé à un taux de survie supérieur aux attentes. Tous les patients ayant suivi le cycle de traitement complet ont survécu, malgré une mortalité prédite de 24 % selon le score de gravité des maladies (APACHE II). […].

Cubist annonce l’acceptation par l’EMA du dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché du ceftolozane/tazobactam

Cubist Pharmaceuticals, Inc., le 22 août 2014 : La demande MAA est fondée sur des données positives provenant de deux essais pivots de phase 3 portant sur le ceftolozane/tazobactam dans les infections urinaires compliquées et les infections intra-abdominales compliquées. Ces études ont satisfait les critères d’évaluation principaux spécifiés par l’EMA et la FDA américaine (Food and Drug Administration). Les résultats des analyses secondaires étaient compatibles et confirmaient les résultats préliminaires. Au cours des essais cliniques, ceftolozane/tazobactam a démontré une activité contre les bactéries à Gram négatif problématiques, y compris les Pseudomonas aeruginosa et les Escherichia coli (E. coli) et Klebsiella pneumoniae produisant des bêta-lactamases à spectre élargi (BLSE) chez les patients atteints d’infections compliquées. […].

TOBI® Podhaler® : un traitement rapide et simple d’utilisation pour faciliter la vie des patients atteints de mucoviscidose.

Caducee.net, le 15 juillet 2012 : Mise à disposition de TOBI ® Podhaler®, 1er système portable de délivrance de tobramycine sous forme de poudre sèche, un traitement par inhalation rapide et pratique, destiné aux patients atteints de mucoviscidose. TOBI® Podhaler® est indiqué pour le traitement des infections pulmonaires  chroniques  dues  à  Pseudomonas  aeruginosa  chez  les  adultes  et  les enfants âgés de 6 ans et plus, atteints de mucoviscidose (2). Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l’utilisation appropriée des antibactériens (2). […].

Première mondiale : Pherecydes Pharma lance une étude clinique multicentrique de phagothérapie chez les grands brûlés

Pherecydes Pharma, le 09 septembre 2015 : Pherecydes Pharma, société biotechnologique spécialisée dans la recherche et le développement de bactériophages lytiques à visée thérapeutique, annonce aujourd’hui le démarrage de l’essai clinique Phagoburn. Cet essai de phase I/II, randomisé, contrôlé et en simple aveugle vise à évaluer la tolérance et l’efficacité de deux traitements anti-infectieux à base de bactériophages chez les grands brûlés. L’effet des bactériophages est comparé à un traitement de référence, la sulfadiazine d'argent. […].

Kenta Biotech annonce un taux de survie de 100 % chez les personnes atteintes de pneumonie acquise sous ventilation traitées au panobacumab

Businesswire, le 15 avril 2010 : L'étude ouverte de Phase IIa1 a été présentée au 20e Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses par le professeur Pierre-François Laterre des cliniques universitaires Saint-Luc, à Bruxelles. Les 13 patients qui ont reçu trois injections de panobacumab ont tous survécu, ce qui est extrêmement positif par rapport à une mortalité de 33 % à 50 % généralement associée à la PAV causée par P. aeruginosa.2,3 Une meilleure guérison de la pneumonie représente un autre avantage du traitement précoce au panobacumab. […].

L'étude COVID-19 phase 2/3 de RedHill sur l'opaganib passe le deuxième DSMB avec une recommandation unanime de poursuivre

L'étude COVID-19 phase 2/3 de RedHill sur l'opaganib passe le deuxième DSMB avec une recommandation unanime de poursuivre

PRNEWSWIRE, le 23 décembre 2020 : TEL AVIV, Israël et RALEIGH, Caroline du Nord, 23 décembre 2020 /PRNewswire/ -- RedHill Biopharma Ltd. (Nasdaq: RDHL) (« RedHill » ou la « Société »), une société biopharmaceutique spécialisée, a annoncé aujourd'hui que l'étude mondiale de phase 2/3 avec l'opaganib administré par voie orale (Yeliva®, ABC294640)[1] chez des patients hospitalisés pour une pneumonie sévère à COVID-19 a reçu une deuxième recommandation unanime de poursuite, suite à un deuxième examen indépendant de la sécurité par le Data Safety Monitoring Board (DSMB). La recommandation du DSMB est basée sur une analyse des données de sécurité non masquées des 155 premiers patients traités pendant 14 jours. […].

Shionogi annonce des résultats positifs de l'étude de Phase III sur le céfidérocol chez des adultes atteints de pneumonie nosocomiale causée par des agents pathogènes à Gram-négatifs

Shionogi annonce des résultats positifs de l'étude de Phase III sur le céfidérocol chez des adultes atteints de pneumonie nosocomiale causée par des agents pathogènes à Gram-négatifs

Shionogi & Co., Ltd., le 08 octobre 2019 : "Les données de l'APEKS-NP fournissent des preuves significatives que le céfidérocol peut être une option thérapeutique efficace pour les patients hospitalisés souffrant de pneumonie grave. Dans cet essai, près de 60 pour cent des patients ont été ventilés et environ 33 pour cent ont connu l'échec d'un traitement antérieur", a déclaré le Dr Tsutae "Den" Nagata, directeur médical de Shionogi. "Récemment, plusieurs nouveaux antibiotiques ont été introduits pour traiter certaines infections résistantes au carbapénème, mais ils ne traitent pas tous les pathogènes à Gram négatif résistants. Les cliniciens ont un besoin urgent d'approches thérapeutiques novatrices pour surmonter les mécanismes de résistance multiples qui rendent ces souches si difficiles à traiter." […].

Prévalence des infections nosocomiales en France : une tendance à la baisse notamment pour les infections à SARM

INVS, le 18 janvier 2007 : Les infections nosocomiales tendent à la baisse en France, selon une vaste enquête conduite par l'Institut de veille sanitaire (InVS) en partenariat avec les Centres de coordination et de lutte contre les infections nosocomiales (CClin) et dont les résultats préliminaires* sont publiés aujourd'hui. Cette baisse est davantage marquée pour les infections à staphylocoque doré résistant à la méticilline (SARM). […].

RedHill Biopharma annonce qu'elle a traité le dernier patient d'une étude de phase 2/3 examinant l'administration orale de l'opaganib dans le traitement de la COVID-19

RedHill Biopharma annonce qu'elle a traité le dernier patient d'une étude de phase 2/3 examinant l'administration orale de l'opaganib dans le traitement de la COVID-19

RedHill Biopharma Ltd., le 21 juillet 2021 : L'étude a démontré que l'opaganib, un nouveau comprimé expérimental à double effet antiviral et anti-inflammatoire contre la COVID-19, présente une puissante capacité à inhiber les variants Bêta et Gamma ; l'opaganib devrait rester efficace contre les variants émergents, y compris les variants Delta et Delta Plus. Publication des résultats préliminaires attendue dans les semaines à venir […].

nuance

Les plus

12