nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Séropositivité VIH

36 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La neurosyphilis reste fréquente au Maroc même en dehors d’un contexte de séropositivité pour le VIH

Caducee.net, le 05 juin 2000 : La neurosyphilis est une affection fréquemment rapportée au Maroc dans un contexte hors infection à VIH et caractérisée par un grand polymorphisme clinique, souligne dans la Revue neurologique une étude menée par des neurologues et neuroradiologues de l’hôpital des spécialités de Rabat. […].

Dépistage du VIH en médecine générale : multiplier les propositions de test et privilégier l’entretien orienté

Caducee.net, le 29 janvier 2012 : La recherche d’une séropositivité VIH s’appuie avant tout sur l’identification d’une situation d’exposition potentielle ou la recherche d’appartenance à un groupe à risque, lors de l’entretien avec le patient. Le test ELISA classique est la méthode de référence. […].

VIH : Paris et l’ARS annoncent une baisse de 16 % des nouveaux diagnostics entre 2015 et 2018

VIH : Paris et l’ARS annoncent une baisse de 16 % des nouveaux diagnostics entre 2015 et 2018

Caducee.net, le 09 septembre 2019 : À l’occasion de la première Conférence des villes engagées pour mettre fin au sida Fast Track Cities 2019, la Ville de Paris et l’Agence Régionale de Santé d’Île-de-France, sur la base des données produites par Santé publique France, annoncent une baisse importante des découvertes de séropositivité dans la capitale. […].

Herpès génital : une nouvelle étude semble montrer que la réactivation virale est moins fréquente chez les patients asymptomatiques

Caducee.net, le 23 mars 2000 : Chez les patients ne présentant pas d'antécédent d'herpès génital, la séropositivité pour le virus de l'herpès simplex de type 2 (HSV-2) est associée à la présence du virus dans le tractus génital. Une étude publiée dans le New England Journal of Medicine précise également que la fréquence et la durée des récidives chez ces patients sont plus faibles. […].

La prise en charge de l'infection par le VIH reste difficile malgré les antirétroviraux

Caducee.net, le 08 février 2001 : Les résultats d'une étude conduite dans un centre de soins à Atlanta montrent que beaucoup de patients porteurs du virus et issus de milieu défavorisé ne suivent pas le traitement recommandé. Selon ce travail présenté à la 8° Conférence sur les rétrovirus, seulement 1 patient sur 10 a une charge virale indétectable un an après son diagnostic de séropositivité. […].

VIH/SIDA : l'aspect légal et juridique ne doit pas être oublié

Caducee.net, le 16 novembre 2001 : Des chercheurs anglais craignent une augmentation des nouveaux cas d'infection par le VIH en Ecosse en raison d'un jugement qui stipule que la transmission du virus à un partenaire est un crime si la personne était au courant de sa séropositivité et n'en avait pas informé son partenaire. […].

Journée mondiale de lutte contre le sida : données épidémiologiques sur l'infection à VIH et les IST en France

Caducee.net, le 10 décembre 2012 : Chaque année, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, l’Institut de veille sanitaire (InVS) publie les données actualisées de la surveillance du VIH/Sida et des infections sexuellement transmissibles en France. Ces données reposent à la fois, sur différents systèmes de surveillance auxquels participent les biologistes et les cliniciens, à travers la déclaration obligatoire ou le volontariat, et sur des enquêtes menées auprès de populations spécifiques. Pour l’année 2011, si les données disponibles ne montrent pas de rupture avec les années précédentes, les premiers résultats de l’enquête Presse Gays et Lesbiennes laissent craindre une recrudescence des contaminations par le VIH chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes. […].

Autotest VIH, premier bilan trés positif

Autotest VIH, premier bilan trés positif

Caducee.net, le 25 novembre 2015 : Le 15 septembre 2015, le premier autotest de dépistage du VIH, conçu, validé et fabriqué par la société française AAZ et distribué dans les pharmacies françaises par le laboratoire Mylan était commercialisé en officines ainsi que sur leurs sites internet sans prescription médicale. Deux mois après son lancement, le comité d’experts ayant participé à son développement a dressé un premier bilan très prometteur sur l’accueil et l’impact de cet outil complémentaire de dépistage pour les personnes qui ne peuvent pas ou ne veulent pas recourir aux autres offres de dépistage déjà existantes. […].

Les femmes séropositives ont des besoins différents

FIH, le 01 janvier 2000 : Un counseling idéal devrait aborder les conséquences pour la santé d'une infection par le VIH.    […].

L'infection par le virus de l'hépatite C est un facteur pronostic négatif chez les patients co-infectés par le VIH et sous antirétroviraux

Caducee.net, le 24 novembre 2000 : Chez les patients infectés par le VIH qui reçoivent une thérapie antirétrovirale efficace, la co-infection par le VHC est un facteur de risque de maladie opportuniste et de décès. […].

Stratégie de prévention de l'infection VIH/Sida, en France pour les années 2001- 2004

F.Girard, le 20 avril 2001 : L'élaboration de la stratégie de prévention dans l'infection VIH / Sida repose sur un travail de collaboration entre les DRASS, DDASS et les différentes associations, face à la priorité de santé publique que demeure cette maladie. […].

Une combinaison particulière de deux gènes ralentit la progression du SIDA

Caducee.net, le 22 juillet 2002 : Des chercheurs américains du National Institute of Health rapportent dans la revue Nature Genetics une étude épidémio-génétique réalisée sur plus de 900 patients infectés par la VIH. Elle montre q’une association entre certaines formes alléliques de 2 gènes conduit à une progression ralentie du SIDA. Cette interaction épistatique entre un récepteur des cellules immunitaires NK et une molécule antigénique du complexe majeur d’histocompatibilité, fournit pour la première fois la démonstration d’un effet protecteur synergique de deux gènes distincts. […].

Origine du VIH-1 : des Français apportent de nouvelles pièces au puzzle

Caducee.net, le 15 décembre 1999 : Un pas de plus en faveur de la thèse selon laquelle le virus du sida, le VIH-1, a son origine chez les chimpanzés vient d’être franchi par une équipe française dirigée par des chercheurs de l’unité de biologie des rétrovirus de l’Institut Pasteur de Paris. Ils rapportent que des virus proches, identifiés chez des chimpanzés (SIVcpz) et chez l’homme (VIH-1 de groupe N), co-circulent dans une même région d’Afrique. […].

Maintien des comportements sexuels à risque dans la population homosexuelle masculine

INVS, le 21 juin 2004 : Les données de l'Institut de veille sanitaire issues de la surveillance de l'infection à VIH, des autres infections sexuellement transmissibles et des enquêtes de comportements mettent en évidence la fréquence des pratiques sexuelles à risque chez les homosexuels en France. […].

Baromètre gay 2002 : enquête auprès des hommes fréquentant les lieux de rencontre gay en France

Alice Michel, Annie Velter, Elisabeth Couturier, le 11 novembre 2004 : Baromètre gay, enquête réalisée auprès d’homosexuels masculins fréquentant les lieux de rencontre gay, a été mis en place à Paris en 2000 à l’initiative de l’Institut de veille sanitaire (InVS) et du Syndicat national des entreprises gaies (Sneg) [1]. Les répondants du Baromètre gay avaient déclaré une activité sexuelle importante et des prises de risque vis-à-vis du VIH, en particulier parmi les jeunes et les séropositifs au VIH. En 2002, dans un contexte de relâchement des pratiques de prévention dans différents pays et de résurgence de la syphilis chez les homosexuels masculins en France, l’InVS a renouvelé, en partenariat avec le Sneg et l’association Aides, l’enquête Baromètre gay sur l’ensemble de la France. L’objectif était de décrire les pratiques sexuelles à risque vis-à-vis du VIH et des infections sexuellement transmissibles (IST) des hommes fréquentant les lieux de rencontre gay. […].

Le gouvernement rappelle son engagement dans la lutte contre le VIH

Caducee.net, le 01 décembre 2000 : Dominique Gillot, Secrétaire d'Etat à la Santé et aux Handicapés, a précisé hier les grands axes de la lutte contre le VIH. L'information et l'accès aux moyens de prévention seront renforcés. Ces mesures s'accompagneront par la mise en place d'un programme d'éducation à la sexualité chez les jeunes. L'infection par le VIH devant être désormais abordées comme une maladie au long cours, l'amélioration de la vie des personnes infectées doit faire l'objet d'un intérêt tout particulier. […].

Diversité des programmes de lutte contre le VIH dans le monde

Diversité des programmes de lutte contre le VIH dans le monde

COALITION PLUS, le 28 novembre 2014 : Bonne   nouvelle   :   le   monde   est     en   bonne   voie   pour   atteindre   la     cible   des   15   millions   de   personnes   sous   traitement     l’an   prochain,   et     la     fin   du    sida     n'a     jamais   été   aussi   proche.   En   s'appuyant     sur   la     stratégie   90-­‐90-­‐901    dévoilée     par   ONUSIDA   dans   son   rapport     annuel   à    l’occasion   de   la    journée    mondiale    contre    le    sida,    ce    sont    plus    de    21    millions    de    vies    que    la    communauté    internationale    peut    décider    de    sauver,    et    28    millions    de    nouvelles    contaminations    d’éviter    d'ici    à    2030.     […].

VIH en Europe : l’augmentation continue dans les pays de l’ex-Union soviétique tandis que les nouveaux diagnostics liés à une transmission hétérosexuelle s’amplifient à l’Ouest

EuroHiv, le 01 juillet 2002 : Le nombre de nouveaux diagnostics d’infection à VIH ne cesse d’augmenter dans les pays de l’ex-Union soviétique. Dans ces pays de l’Est, l’urgence est de contrôler l’épidémie liée à l’injection de drogues et d’éviter que le VIH ne se transmette à large échelle par voie sexuelle. […].

nuance

Les plus

12