nuance

L'infection par le virus de l'hépatite C est un facteur pronostic négatif chez les patients co-infectés par le VIH et sous antirétroviraux

Chez les patients infectés par le VIH qui reçoivent une thérapie antirétrovirale efficace, la co-infection par le VHC est un facteur de risque de maladie opportuniste et de décès.

L'infection par le VHC est fréquente chez les sujets séropositifs pour le VIH. Cependant, les conséquences de l'infection par le VHC sur le risque de maladie opportuniste ou de décès liés au VIH reste controversée.

Le Dr Amalio Telenti et des collaborateurs de l'Hôpital Universitaire de Lausanne ont procédé à une analyse des données épidémiologiques extraites d'une étude en cours sur l'infection par le VIH dans la population suisse.

Les données utilisées étaient celles de 3.111 patients séropositifs pour le VIH. Les paramètres d'analyse retenus étaient la survie, la progression clinique de la maladie, la réponse virologique au traitement, le nombre de CD4 et la fréquence des modifications de traitement antirétroviral.

L'objectif était d'examiner les possibles différences entre les individus qui étaient co-infectés par le VHC et ce qui ne l'étaient pas.

Les personnes co-infectées par le VHC représentaient 37 % de la population étudiée et 88 % d'entres elles avaient consommé des drogues par injection.

La séropositivité pour le VHC et la consommation active de drogue par injection étaient des facteurs prédictifs du développement de maladies opportunistes et de décès.

Le statut sérologique vis-à-vis du VHC n'était pas lié à la réponse au traitement antirétroviral ou à une éventuelle modification du traitement. Cependant, la séropositivité pour le VHC était associée à un rétablissement plus faible du nombre de CD4.

Selon les auteurs "la séropositivité pour le VHC est un facteur pronostic particulièrement négatif pour les patients avec une réponse optimale à une thérapie antirétrovirale efficace". "Le risque de progression clinique de l'infection au VIH-1 est trois fois plus élevée chez les personnes séropositives pour le VHC que chez les sujets séronégatifs pour ce virus".

Source : Lancet 2000;356:1800-05.

Descripteur MESH : VIH Virus de l'Immunodéficience Humaine , Hépatite , Infection , Patients , Pronostic , Virus , Hépatite C , Infectiologie , Maladie , Risque , Séropositivité VIH , Personnes , Population , Suisse , Survie

nuance

Recherche scientifique: Les +