nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Soufre

10 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Réductions des émissions de soufre : des bénéfices immédiats et prolongés

Caducee.net, le 22 novembre 2002 : Réduire la teneur en soufre dans les polluants peut avoir un effet marqué sur la diminution des décès d’origine cardiovasculaire et respiratoire. Ceci est la conclusion d’une étude menée à Hong Kong après des mesures de réduction des émissions de soufre. […].

Les oligo-éléments

F.Campagne, le 01 janvier 2000 : Le point complet sur les oligo éléments […].

Pollution à la liqueur noire en Gironde, analyse des risques sanitaires

Caducee.net, le 30 juillet 2012 : Le préfet de Gironde a autorisé le 9 juillet 2012, une papeterie à rejeter à 400 m du rivage sur la plage de la SALIE au sud du bassin d'Arcachon et sans information préalable, 450 millions de litres de liqueur noire diluée, partiellement retraitée mais contenant des composés chimiques potentiellement dangereux. […].

La pollution de l’air par les fines particules et la mortalité sont liées

Caducee.net, le 14 décembre 2000 : Une étude américaine parue dans le New England Journal of Medicine montre que les fines particules de l’air dont le diamètre aérodynamique est inférieur à 10 µm augmentent le risque de mortalité globale et le risque de mortalité due à une maladie cardio-vasculaire ou respiratoire. […].

Un nouvel inhibiteur enzymatique pour combattre l'athérosclérose ?

Caducee.net, le 13 juillet 2000 : Des chercheurs japonais viennent de démontrer que l'enzyme plasmatique CETP (cholesteryl ester transfer protein), impliqué dans le métabolisme du cholestérol, semble être athérogène. De plus, ils démontrent qu'un inhibiteur du CETP limite la progression de l'athérosclérose chez le lapin. Selon eux, cet inhibiteur pourrait être envisagé comme un agent "anti-athérogène" chez l'homme. […].

Ipsen et Medicis : La FDA accorde l’autorisation de mise sur le marché de DYSPORT™ en médecine thérapeutique et esthétique

Businesswire, le 30 avril 2009 : Ipsen (Euronext : IPN) et Medicis (NYSE : MRX) ont annoncé aujourd'hui que les autorités réglementaires américaines (Food and Drug Administration, FDA) ont approuvé la demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) de produit biologique (Biologics License Application, BLA) pour DYSPORT™ (abobotulinumtoxinA), inhibiteur de la libération d'acétylcholine et un agent bloquant l'activité neuromusculaire. L'autorisation couvre deux indications distinctes, à savoir le traitement de la dystonie cervicale visant à réduire la sévérité d’une position anormale de la tête et la douleur cervicale, ainsi que la correction temporaire des rides glabellaires modérées à sévères chez l'adulte de moins de 65 ans. Reloxin®, qui était le nom proposé aux Etats-Unis pour le produit à base de toxine botulique d’Ipsen à usage esthétique, prendra désormais le nom de DYSPORT™. Ipsen commercialisera DYSPORT™ aux Etats-Unis dans son indication thérapeutique (dystonie cervicale) tandis que Medicis commercialisera DYSPORT™ aux Etats-Unis dans son indication esthétique (rides glabellaires). Par ailleurs, la dénomination unique « abobotulinumtoxinA » différencie DYSPORT™ des autres produits à base de toxine botulique commercialisés. […].

Pollution : les particules fines sont liées à la mortalité cardiopulmonaire et à la mortalité par cancer du poumon

Caducee.net, le 06 mars 2002 : L'exposition prolongée aux fines particules de la pollution de l'air constitue un facteur de risque important pour les décès par cancer du poumon ou d'origine cardiopulmonaire. Ceci est la conclusion d'une vaste enquête épidémiologique menée aux Etats Unis. […].

Les nutriments : les lipides

C.Perbet, le 01 janvier 2000 : Le point complet sur les nutriments : les lipides . […].

La vitamine B1 ou thiamine

F.Campagne, le 01 janvier 2000 : Le point complet sur la vitamine b1 ou thiamine : . […].

Un programme de surveillance épidémiologique permet désormais de quantifier l'impact sanitaire de la pollution atmosphérique urbaine à partir de 9 grandes villes françaises

INVS, le 25 juin 2002 : Un programme de surveillance épidémiologique - coordonné par l'Institut de Veille Sanitaire - permet de quantifier l'impact sanitaire de la pollution atmosphérique dans 9 villes françaises (Bordeaux, Le Havre, Lille, Lyon, Marseille, Paris, Rouen, Strasbourg et Toulouse). L'impact sanitaire étudié porte sur le nombre annuel de décès anticipés et le nombre d'admissions hospitalières attribuables à la pollution atmosphérique. Les résultats de ce programme* (intitulé ''PSAS-9'') sont présentés aujourd'hui. […].

nuance

Les plus