nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Tumeurs du côlon

22 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

EDP Biotech annonce l’approbation du marquage CE pour le ColoMarker, un test d’aide au diagnostic in vitro pour la détection précoce du cancer du côlon, et envisage sa commercialisation en Europe

EDP Biotech Corporation, le 30 septembre 2014 : Le test ColoMarker® d’EDP est un dispositif simple et rapide qui aide les cliniciens dans la détection précoce du cancer du côlon, lorsque celui-ci est plus facile à traiter, le tout avec un simple petit échantillon sanguin. EDP estime que le coût économique du ColoMarker® (son prix est voisin de celui des tests d’analyse des selles IFOBT et FIT), son efficacité, et la commodité d’un test de sang total amélioreront sensiblement sa conformité avec les solutions d’analyse fécale existant actuellement et celles de dépistage du cancer par coloscopie. […].

Présentation d’un test sanguin de détection du cancer du côlon lors du salon professionnel Medica

Businesswire, le 18 novembre 2010 : Dr. Herbert Fritsche (pictured center) speaks with trade fair attendees at the EDP Biotech booth during the MEDICA Trade Fair (Photo: Business Wire) […].

Personnes âgées, cancer du côlon et chimiothérapie adjuvante

Caducee.net, le 11 octobre 2001 : Une étude italo-américaine semblerait montrer que l’utilisation d’une chimiothérapie adjuvante chez les personnes âgées traitées pour un cancer colique réséqué, apporterait autant de bénéfices et n’engendrerait pas plus d’effets toxiques que chez les plus jeunes. […].

Novigenix acquiert le test sanguin de diagnostic génétique Colox® et prépare l’extension de sa commercialisation en Suisse et en Europe pour améliorer la détection précoce du cancer du côlon

Novigenix SA, le 12 février 2015 : Brian Hashemi, Président exécutif de Novigenix SA, déclare : « Notre vision est de soutenir les médecins et la communauté médicale afin de réduire de façon significative la mortalité du cancer du côlon par le diagnostic et l’intervention précoces. Nous allons rendre Colox disponible pour les médecins et les patients dans toute la Suisse, puis l’étendrons dans d’autres pays européens. Le cancer du côlon est aujourd’hui le troisième cancer le plus mortel, mais il peut être largement prévenu s’il est détecté de façon précoce par un test précis, fiable et pratique tel que Colox.» […].

Un malade attaque l'Etat pour non-dépistage du cancer du côlon

28 mars 2002, le 28 mars 2002 : Un patient atteint d'un cancer du côlon a décidé d'engager une action contre le ministre de la Santé pour son inaction fautive dans la mise en place d'un dépistage organisé du cancer colorectal en France. Dentiste à Pau, marié et père de trois enfants, Jean-Rémy DELYFER a appris qu'il avait un cancer du côlon en avril 2001. Faute d'avoir été dépisté à un stade précoce de sa maladie, il a dû subir des traitements lourds (chimiothérapie, radiothérapie), des opérations (pose d'un anus artificiel, ablation d'une partie de l'intestin, etc.), des hospitalisations répétées ainsi qu'un arrêt de travail de plusieurs mois. […].

illustration

Une large étude clinique internationale valide le rôle pronostique majeur d'Immunoscore® dans le cancer du côlon

HalioDx, le 15 mai 2018 : HalioDx, société spécialisée en immuno-oncologie et pionnière du diagnostic immunologique des tumeurs, annonce aujourd'hui la publication des résultats positifs de l'étude clinique de validation d'Immunoscore® dans le cancer du côlon de stade précoce. Portés par la Société Internationale pour l'Immunothérapie des Cancers (SITC) et associant 14 centres experts américains, asiatiques et européens, ces travaux publiés dans la revue The Lancet confirment la valeur pronostique primordiale d'Immunoscore® et soutiennent l'inclusion du test Immunoscore® Colon dans la classification des cancers, proposant une nouvelle évaluation dite TNM-I (I pour Immune). […].

La microcirculation : une cause possible de l’hypertension artérielle

INSERM, le 12 décembre 2007 : Bernard Lévy, directeur de l’Unité Inserm 689 « Centre de recherche cardiovasculaireInserm Lariboisière ») et ses collaborateurs de l’Hôpital Avicenne à Bobigny (Pr. Mourad et Dr des Guetz) viennent, grâce à une approche de recherche originale, defaire une avancée dans la compréhension de la physiopathologie de l’hypertension artérielle. C’est effectivement en étudiant les effets secondaires d’un traitement contre le cancer du côlon, que les chercheurs ont mis en évidence l’impact de la microcirculation sur l’hypertension. […].

Cancer du côlon : un index de perfusion doppler hépatique pour identifier les patients à haut risque de récidive

Caducee.net, le 03 janvier 2000 : Un index de perfusion hépatique, déterminé par échographie doppler, est un très bon indice prédictif du risque de récidive chez les patients opérés d’un cancer du côlon. Ces données, étonnantes et potentiellement importantes en termes de suivi thérapeutique, sont rapportées une équipe britannique. […].

Une pression mécanique accélère les étapes précoces du cancer du côlon

Caducee.net, le 13 octobre 2008 : Tout n'est pas placé sous le joug des gènes dans la cancérogenèse : à l'Institut Curie, l'équipe d'Emmanuel Farge, directeur de recherche Inserm (UMR 168 CNRS/Institut Curie) vient de montrer en collaboration avec l'équipe de Sylvie Robine (UMR144 CNRS/Institut Curie) qu'une pression mécanique pouvait modifier l'expression des gènes et plus particulièrement activer les oncogènes(1) Myc et Twist, deux acteurs précoces du développement des cancers du côlon.Alors que l'inactivation du gène APC reste l'événement génétique nécessaire au développement de ce type de cancer, une pression mécanique au niveau du côlon donne le « coup d'accélérateur » à la cancérogenèse dans leurs modèles animaux. Et si l'essor de la masse tumorale était, elle-même, à l'origine de cette pression ? Cette découverte publiée dans Human Science Frontier Journal entraîne les chercheurs sur le terrain de la mécano-sensibilité du vivant dans le champ tumoral, et ouvre de nouveaux champs d'investigation. […].

Synergy Pharmaceuticals obtient un brevet américain pour le SP-333, le médicament en cours de développement de Synergy pour les maladies inflammatoires d'ordre gastro-intestinal

Businesswire, le 23 février 2011 : « Le SP-333 représente, à notre connaissance, l'agoniste du guanylate cyclase C le plus puissant et le plus stable jamais développé », a déclaré le Dr Gary S. Jacob, président et directeur général de Synergy Pharmaceuticals. « Le brevet délivré, qui couvre la composition de matière du SP-333, est un ajout important à notre portefeuille de propriété intellectuelle, fournissant le cadre pour nos plans visant à rechercher des agonistes du guanylate cyclase C afin de traiter les maladies inflammatoires de l'intestin telles que la rectocolite hémorragique ». […].

Vers des bactéries médicaments

Gérard CORTHIER, le 15 juin 2000 : Texte de Gérard CORTHIER, INRA de Jouy-en-Josas sur le site caducee.net […].

illustration

Inovactis fait le pari de soigner le cancer grâce à un traitement innovant et personnalisé

Caducee.net, le 07 avril 2019 : Totalement novatrice dans le secteur de la recherche contre le cancer, la startup française INOVACTIS développe un traitement basé sur une technologie à la frontière entre plusieurs révolutions en cours : la médecine individualisée, l’immunothérapie et la biologie de synthèse. Soutenue par l’Institut Curie et BPI France, INOVACTIS ouvre désormais son capital aux particuliers sur Sowefund afin de développer ses études cliniques. […].

illustration

Le centre de chirurgie robotique des HCL s’offre un second robot pour la chirurgie colorectale et l’évaluation scientifique

Caducee.net, le 19 décembre 2018 : Le centre de chirurgie robotique du Centre Hospitalier Lyon Sud-HCL vient de se doter d’un second robot chirurgical de dernière génération le « da Vinci Xi ». Si le premier robot en service concernait principalement des interventions en urologie comme l’ablation de la prostate ou d’un rein, le second permettra à des patients souffrant de maladies colorectales de profiter des dernières avancées technologiques en robotique chirurgicale. […].

illustration

1ère ablation d’une métastase du foie en ambulatoire nécessitant une lobectomie gauche au CHU Amiens-Picardie

CHU AMIENS, le 08 décembre 2017 : Le CHU Amiens-Picardie a effectué le 22 novembre 2017 une opération très rare en France et dans le monde : l’exérèse en ambulatoire, de deux segments d’un foie malade sous cœlioscopie. Cette nouvelle méthode permet en sécurité, un retour au domicile précoce du patient. […].

Contribution des fruits et légumes à la prévention du cancer

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : Les cancers représentent, dans leur ensemble, entre 25% et 30% des décès en France. Un français sur trois aura dans sa vie une tumeur bénigne ou maligne. A eux seuls, ces chiffres donnent l'idée de l'importance des cancers dans notre société et de leurs conséquences sous différents points de vue : humain, social et économique. […].

L’aliment peut-il agir sur nos défenses immunitaires ?

INRA, le 01 janvier 2000 : Le tube digestif est le siège de la digestion et de l’assimilation de nos aliments. C’est également un lieu où la quantité de cellules immunitaires présentes dans la paroi intestinale est telle que l’intestin peut être considéré comme le premier organe immunitaire de l’organisme. […].

Sans calcium, plus dure sera la chute !

INRA, le 01 janvier 2000 : Mesdames, ne vous décalcifiez pas ! Sans doute savez-vous que l’ostéoporose est une affection très fréquente chez la Femme après la ménopause et que ses conséquences sont dramatiques : lui sont attribués 70 000 tassements vertébraux et 50 000 fractures du col du fémur en France par an. […].

Herceptin maintenant approuvé en Union européenne pour les patients atteint de cancer avancé de l'estomac HER2-positif

PR Newswire, le 28 janvier 2010 : BÂLE, Suisse, January 28 /PRNewswire/ -- Roche (SIX : RO, ROG; OTCQX : RHHBY) a annoncé aujourd'hui que la Commission européenne avait approuvé Herceptin (trastuzumab) en association avec la chimiothérapie pour l'utilisation chez des patients souffrants d'un cancer de l'estomac (gastrique) HER2-positif métastatique. L'approbation est basée sur des résultats dérivant de l'essai international ToGA, qui a démontré que le traitement par Herceptin prolonge considérablement la vie des patients atteints de ce cancer agressif. La survie globale chez les patients comportant des niveaux élevés de HER2 pendant l'essai ToGA était de 16 mois comparativement à 11,8 mois (en moyenne) chez les patients traités uniquement par chimiothérapie.(i) […].

nuance

Les plus

12