nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Virus du SRAS

17 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Des variants du virus du SRAS apportent des informations sur l’origine de l’infection

Caducee.net, le 11 mai 2003 : Une étude génétique du virus du SRAS publiée dans le Lancet fournit de nouveaux éléments sur le comportement génétique de ce virus responsable du syndrome respiratoire aigu sévère. La comparaison de souches retrouvées dans plusieurs pays montre que certains composants majeurs du virus restent inchangés tandis que des variations renseignent sur l’origine de l’infection. […].

La séquence du génome du virus du SRAS est disponible sur le web

Caducee.net, le 01 mai 2003 : La revue Science vient de publier les premières études sur l’analyse des séquences génomiques de deux souches du virus de la pneumonie atypique. Elles confirment que le virus appartient à la famille des coronavirus. Le virus du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) serait une nouvelle classe de coronavirus et ne semble pas résulter de la mutation d’un virus connu. […].

Le SRAS en 3D sur Internet

Caducee.net, le 31 juillet 2003 : La Protein Data Bank ou PDB, une banque de données sur la séquence et la structure des protéines, vient de s’enrichir de la représentation spatiale de la protéase principale du virus du SRAS. Elle devrait intéresser la communauté scientifique car elle constitue une cible de choix dans la recherche de molécules actives contre ce coronavirus. […].

Bientôt un vaccin contre le SRAS ?

Caducee.net, le 12 décembre 2003 : La mise au point et l’injection d’un vaccin génétiquement modifié a permis de déclencher une réponse immunitaire contre le virus du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) chez des macaques rhésus. […].

Abbott annonce que son test antigénique rapide, Panbio™ Covid-19, permet désormais de tester les personnes asymptomatiques et d’être utilisé en autoprélèvement nasal

Abbott annonce que son test antigénique rapide, Panbio™ Covid-19, permet désormais de tester les personnes asymptomatiques et d’être utilisé en autoprélèvement nasal

ABBOTT, le 09 avril 2021 : Abbott annonce la validation de son dispositif de test rapide Panbio™ COVID-19 Ag, pour deux nouvelles utilisations permettant la détection du virus du SRAS — CoV-2 : le test asymptomatique et l’autoprélèvement nasal sous la responsabilité d’un professionnel de santé. Ces nouvelles indications sont conformes à la récente publication de la HAS qui recommande le dépistage itératif ciblé à grande échelle. […].

Le SRAS vient-il des étoiles ???

Caducee.net, le 25 mai 2003 : Des chercheurs indiens estiment que le virus responsable du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) pourrait venir de l’espace. Cette proposition originale et surprenante fait l’objet d’une publication dans les colonnes du pourtant très sérieux journal médical anglais The Lancet. […].

ACE2 : un acteur majeur du SRAS

Caducee.net, le 12 juillet 2005 : L'enzyme de type 2 de conversion de l'angiotensine ou ACE2 joue un rôle central in vivo dans les processus d'infection par le virus du syndrome respiratoire aigu sévère ou SRAS, révèlent des résultats qui seront publiés dans l'édition d'août de la revue Nature Medicine. […].

Un virus proche de celui du SRAS retrouvé chez des chauves-souris

Caducee.net, le 02 octobre 2005 : Une équipe internationale de chercheurs a identifié chez des chauves-souris en Chine plusieurs coronavirus dont un très proche du virus responsable du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). La recherche du réservoir biologique du virus reste un élément essentiel pour la prévention d’une nouvelle épidémie. […].

Le SRAS véhiculé par des aérosols

Caducee.net, le 24 mars 2005 : Deux nouvelles études suggèrent que la dissémination aérienne du virus responsable du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) est possible. Le contact direct par des gouttelettes contaminées ne serait donc pas le seul mode de transmission. […].

Covid-19 : les vaccins à ARNm réduisent de 91 % le risque d’infection selon l’étude Heroes-Recover du CDC américain

Covid-19 : les vaccins à ARNm réduisent de 91 % le risque d’infection selon l’étude Heroes-Recover du CDC américain

Caducee.net, le 08 juin 2021 : Selon l’étude Heroes-Recover financée par le CDC américain, les vaccins à ARNm Pfizer-BioNTech et Moderna réduisent le risque d’infection contre le coronavirus SARS-COV-2 de 91 % chez les personnes entièrement vaccinées. Cette étude montre également que la vaccination par ARNm rend les symptômes plus légers et plus brefs pour les quelques personnes vaccinées qui contractent la COVID-19. L’étude suggère également que les personnes vaccinées mais infectées sont moins à même de transmettre le virus que les non-vaccinés. […].

Le test rapide antigénique Panbio™ d’Abbott est désormais disponible en autotest

Le test rapide antigénique Panbio™ d’Abbott est désormais disponible en autotest

ABBOTT, le 07 mai 2021 : Abbott a annoncé le 4 mai avoir reçu la dérogation au marquage CE autotest de l’Agence française de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour l’utilisation sans ordonnance et en vente libre de son autotest antigénique Panbio™ COVID-19 comme aide au diagnostic de l’infection à COVID-19 chez l’enfant et l’adulte. […].

Le traitement candidat contre la COVID-19 de Celltrion reçoit une autorisation conditionnelle de mise sur le marché du ministère de la Sécurité sanitaire des aliments et des médicaments de la Corée du Sud

Celltrion, le 08 février 2021 : L'AMM conditionnelle repose sur la Partie 1 de l'essai de Phase II/III et a indiqué les résultats suivants : […].

#COVID19 : L’académie de Médecine propose de rendre obligatoire le port de masques antiprojection « alternatifs » pour le public

#COVID19 : L’académie de Médecine propose de rendre obligatoire le port de masques antiprojection « alternatifs » pour le public

Académie de Médecine, le 03 avril 2020 : Tirant les leçons de l'expérience de certains pays asiatiques face au covid-19, l’académie de Médecine recommande dorénavant de rendre obligatoire le port de masques « faits maison » pour le public lors des sorties pendant la période de confinement et même au-delà lors de la levée du confinement. Elle rappelle néanmoins que les masques FFP2 et chirurgicaux doivent en priorité être attribués aux établissements de santé et à la médecine de ville.  […].

Les ARN interférents efficaces contre le SRAS

Caducee.net, le 28 août 2005 : La recherche de thérapies contre le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) fait l'objet de recherches intensives depuis la flambée de 2003. Aujourd'hui, une équipe vient de montrer que des ARN interférents (ARNi) peuvent éviter le développement du SRAS mais aussi guérir une infection établie chez des macaques. […].

Le meilleur article biomédical de l’année selon le Lancet

Caducee.net, le 21 décembre 2003 : L’équipe éditoriale de la revue médicale The Lancet vient de décerner le prix de l’article de recherche biomédicale le plus important de l’année passée. Le prix a été décerné à Rosenberg et collaborateurs pour leur travail sur la structure génétique des populations humaines. L’article original a été publié dans Science. […].

SRAS : le test de dépistage en retard

Caducee.net, le 03 juin 2003 : D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la mise au point d’un test de dépistage commercial du SRAS est plus longue que prévue. Une partie du problème vient du caractère inhabituel de l’infection. […].

SRAS : L’hospitalisation et la mise en quarantaine rapides sont les clés du contrôle de l’épidémie

Caducee.net, le 07 mai 2003 : Des épidémiologistes anglais et des chercheurs de Hong Kong viennent de rapporter les résultats de la première étude épidémiologique majeure sur le syndrome respiratoire aigu sévère ou SRAS. Ils insistent sur la nécessité de réduire le délai entre la présentation des symptômes et la mise en quarantaine à l’hôpital afin de réduire le taux de transmission et éventuellement éradiquer la maladie. […].

nuance

Les plus