nuance

22° Congrès de Pneumologie de Langue Française à Lyon du 26 au 28 janvier 2018

illustrationLe 22° Congrès de Pneumologie de Langue Française est annoncé du 26 au 28 janvier prochain à au Centre des congrès de Lyon. Cet événement annuel réunit plus de 5 000 participants et congressistes, français et francophones et accueille parallèlement 90 exposants. Il propose un programme riche de 48 sessions plénières, 9 sessions de formation, 33 ateliers pratiques ainsi que 637 résumés de communications. Les thèmes retenus cette année sont : « l’oncologie thoracique » et « poumon et environnement ».

Créé à l’initiative de 3 grands collèges fédérant l’ensemble des pneumologues dont respectivement les pneumologues libéraux, rassemblés sous l’égide de l’Association de Perfectionnement postuniversitaire des Pneumologues (APP), les hospitaliers (Collège des pneumologues des Hôpitaux généraux-CPHG) et la société savante de pneumologie de langue Française (SPLF), le congrès a pour mission d’apporter des réponses à la totalité du monde de la pneumologie, quel que soit son monde d’exercice. 

  « C’est tout l’objectif et tout l’esprit du CPLF, créé il y a plus de 20 ans par ces 3 différentes familles qui se répartissent la mise en œuvre de l’événement : les ateliers pratiques sont organisés par l’APP, les sessions de formation par le collège des hospitaliers et les sessions plénières par la société savante », explique Hervé Pegliasco, Président de l’APP, par ailleurs gérant et coordinateur du comité d'organisation du congrès.

Le thème principal du CPLF est cette année « l’oncologie thoracique », une spécialité qui vit actuellement une véritable révolution avec l’avènement de nouvelles thérapeutiques et outils de diagnostics, permettant de nourrir de véritables espoirs dans la prise en charge de ce cancer qui reste très fréquent et trop souvent mortel. On observe parallèlement la prise de conscience forte des pouvoirs publics des méfaits du tabac, ce qui renforce une véritable mobilisation générale contre cette pathologie grave.

L’autre axe de travail proposé par le congrès est le lien entre le poumon et son environnement, en d’autres termes : l’impact de la qualité de l’air – qu’il soit extérieur ou intérieur - sur la santé respiratoire. Un sujet très « grand public » mais qui nécessite la caution de référents scientifiques légitimes, que sont les pneumologues, capables d’avoir des avis fondés sur le sujet. 

 

http://www.congres-pneumologie.fr/

 

Descripteur MESH : Pneumologie , Langue , Environnement , Poumon , Résumés de communications , Conscience , Hôpitaux , Hôpitaux généraux , Santé , Tabac , Travail

nuance

Pratique médicale: Les +