nuance

Schizophrénie : Détecter les premiers signes grâce à l’IRM

Une étude par IRM montre que des changements substantiels au niveau du cerveau de malades schizophrènes sont détectables dès les premiers stades de la maladie. Cette étude est parue dans l’American Journal of Psychiatry.

Des études précédentes ont montré qu’il existait des différences structurales entre le cerveau de patients schizophrènes et le cerveau de sujets normaux, mais l’étude concernait des sujets souffrant de ces troubles depuis de nombreuses années. Le Dr T. Sharma a étudié par IRM les anomalies structurales de régions clés du cerveau de patients - naïfs ou légèrement traités - qui ont eu un premier épisode psychotique.

Soixante deux (62) participants incluant 37 individus ayant eu leur premier épisode psychotique - durée moyenne des symptômes courte (31 semaines) - et un groupe de 25 volontaires sains sont entrés dans l’étude. L’âge, le sexe, l’origine ethnique et le statut socio-économique de ces individus étaient comparables.

Cette étude a montré qu’il existe des changements dans les régions clés du cerveau. Les patients présentaient des déficits significatifs au niveau de la matière grise corticale, de la matière grise du lobe temporal, au niveau du volume total du cerveau ainsi que de l’élargissement du ventricule latéral et du troisième ventricule. Des déviations structurales ont été observées chez les patients naïfs comme chez les patients légèrement traités. Aucune relation n’a été trouvée entre volumes et symptômes positif ou négatif .

Cette étude montre que chez les individus qui commencent à montrer des signes de comportements psychotiques, leur cerveau est déjà structuralement différent. Les changements sont évidents alors que la maladie ne fait que débuter.

Selon le Dr Sharma, avec une méthode de dépistage adéquate, la psychiatrie préventive peut devenir une réalité.

Source : Institute of Psychiatry, London. Am J Psychiatry 2000 ; 157 : 1829-34

Descripteur MESH : Cerveau , Maladie , Patients , Psychiatrie , Psychiatrie préventive , Sexe , Troisième ventricule

nuance

Recherche scientifique: Les +