nuance

Y-a-t-il un avantage à utiliser les sprays doseurs pour l’asthme ?

Une étude anglaise semblerait montrer que les spray doseurs délivrant les broncho-dilatateurs bêta-2 agonistes ne seraient pas plus efficaces que les appareils munis d’une aide pour l’inhalation (poudre sèche, mini chambre d’inhalation).

L’étude, qui est parue dans la revue British Medical Journal, s’est basée sur la synthèse de plusieurs études statistiques provenant de banques de données de journaux, de sociétés ou de données électroniques.

Seules les études ayant concerné des enfants ou des adultes avec un asthme établi et comparant l’utilisation de sprays doseurs avec un ou des appareils munis d’une aide à l’inhalation (AAI) délivrant les mêmes agonistes, ont été gardées pour la revue. Au total, 84 études statistiques ont été incorporées dans ce travail.

Aucune différence n’a été trouvée entre les deux types d’inhalateurs que ce soit au niveau des fonctions pulmonaires, de la pression sanguine, des symptômes, de l’hyperactivité bronchique, de la bio disponibilité systémique, de l’utilisation du stéroïde inhalé, de la concentration de potassium sérique ou de l’utilisation supplémentaire de broncho-dilatateurs.

Chez les adultes, la pulsation cardiaque a été trouvée plus basse chez ceux utilisant un spray doseur comparés à ceux utilisant le Turbuhaler (différence moyenne de 0,44). Les patients ont préféré le spray doseur au Rotahaler. Les inhalateurs automatiques d’hydrofluoroalcanes ont réduit la nécessité d’ajout d’un stéroïde oral.

En conclusion, les auteurs de cette revue disent qu’aucune différence d’efficacité clinique n’est observée entre le spray doseur et l’AAI délivrant des broncho-dilatateurs pour l’asthme et que le spray doseur coûte plus cher.

Source : BMJ 2001 ;323 :901.

Descripteur MESH : Statistiques , Asthme , Journaux , Patients , Potassium , Pression , Pression sanguine , Sociétés , Travail

nuance

Recherche scientifique: Les +