nuance

Bientôt des vaccinations antivarioliques aux Etats-Unis

Des volontaires américains participeront très prochainement à une étude sur la vaccination contre la variole. Le but est d'évaluer l'efficacité de formulations diluées du vaccin. Les Etats-Unis espèrent ainsi pouvoir augmenter le nombre de doses disponibles en cas d'une action bioterroriste.

Environ 15 millions de doses de vaccin antivariolique sont disponibles aux Etats-Unis. Ce stock devrait être renforcé suite à la reprise de la production du vaccin. Les Etats-Unis craignent néanmoins que ces réserves se révèlent insuffisantes si le virus de la variole venait à être utilisé sur le territoire américain.

Une parade à cette relative pénurie serait la dilution des doses disponibles. La validité de cette approche doit être testée sur 684 patients. Certains recevront la forme classique du vaccin antivariolique, d'autres une forme diluée au 1/5° ou au 1/10°.

Après la première immunisation, les participants seront suivis régulièrement pendant deux mois, date où les premiers résultats sur l'efficacité de ces doses diluées seront disponibles. Quatre centres de soins participent à cette étude : l'Université de Saint Louis, le Baylor College of Medicine, l'Université du Maryland et le Centre Médical de l'Université de Rochester.

On peut rappeler que l'OMS a procédé récemment à une mise au point de ses recommandations sur la vaccination antivariolique et déconseille toujours la vaccination de masse des populations tant que le risque d'infection est minime.

Source : Centre Médical de l'Université de Rochester

Descripteur MESH : Vaccination , Santé , Santé publique , Virologie , Variole , Vaccin antivariolique , Immunisation , Infection , Maryland , Patients , Risque , Soins , Vaccination de masse , Virus , Virus de la variole

nuance

Recherche scientifique: Les +