nuance

Onchocercose : le ver parasite n'est pas directement responsable

Des travaux publiés aujourd'hui dans la revue Science montrent que les bactéries endosymbiotiques Wolbachia jouent un rôle essentiel dans la cécité des rivières. Transportées par les vers, ces bactéries paraissent être les principales responsables de la réponse inflammatoire de la cornée. Ainsi, les traitements antibiotiques pourraient prévenir ou freiner l'évolution de la maladie.

L'onchocercose ou cécité des rivières est une parasitose due au ver Onchocerca volvulus. Les larves d'Onchocerca sont transmises par la piqûre d'une mouche simulie également appelée mouche noire.

Cette maladie est la deuxième cause de cécité infectieuse dans le monde et l'on pensait jusqu'à présent que les microfilaires (vers microscopiques) libérées par les larves déposées lors de la piqûre étaient responsables des complications observées. Après leur migration jusqu'à l'œil, la mort des microfilaires entraîne une réaction immunitaire qui se traduit par une inflammation oculaire avec une perte progressive de la vue.

Dans un article scientifique du dernier Science, Saint André et al ont étudié le rôle que pouvaient jouer les bactéries Wolbachia dans cette maladie. Ces bactéries endosymbiotiques du ver Onchocerca volvulus sont retrouvées à toutes les étapes de son cycle parasitaire.

Les travaux réalisés ont montré que c'était la charge symbiotique des bactéries Wolbachia qui déterminait l'intensité de la réponse inflammatoire dans la cornée. Ceci a été démontré en utilisant des souris exposées à des extraits de vers traités ou non par un antibiotique, la doxycycline.

L'épaississement et l'opacification de la cornée étaient moindres avec l'extrait traité, ce qui indiquait que l'intensité de la réaction inflammatoire était directement liée à la charge de bactéries Wolbachia dans les vers.

Ces résultats permettent d'établir que les bactéries Wolbachia jouent un rôle prépondérant dans le développement de la cécité associée aux vers Onchocerca volvulus. D'autres part, ils indiquent que des antibiotiques courants tels que la doxycycline permettraient de prévenir les complications oculaires de cette parasitose.

Source : Science 2002;295:1892-5

SR

Descripteur MESH : Bactéries , Cécité , Cornée , Maladie , Rôle , Rivières , Évolution de la maladie , Doxycycline , Inflammation , Mort , Onchocercose

nuance

Recherche scientifique: Les +