nuance

p53 a besoin de p63 et p73

Les mutations du gène p53 sont fréquemment en cause dans les cancers humains. De nouveaux travaux montrent que deux gènes de la même famille, p63 et p73, sont indispensables pour que p53 puisse induire l'apoptose en réponse à une altération de l'ADN. Ces données laissent entendre que ces deux protéines pourraient jouer un rôle important dans la réponse à certains traitements anticancéreux.

Ces travaux sont publiées dans la revue Nature du 4 avril et ont été réalisés par Elsa Flores et des collaborateurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT), de la Harvard Medical School et du Howard Hugues Medical Institute.

Les chercheurs rappellent p63 et p73 ont une structure proche de p53 mais que leur rôle suppresseur de tumeur n'a pas été directement démontré. Toutefois, on sait que ces deux protéines participent activement au processus d'apoptose. Dans ces conditions, Flores et ces collaborateurs ont décidé de mieux évaluer leur activité dans la réponse cellulaire à un dommage de l'ADN.

Ceci a été réalisé sur des fibroblastes de souris déficientes pour une ou les deux protéines en question. Des expériences in vivo ont été également conduites. Globalement, les résultats montrent que dans un système où p53 est fonctionnelle, la présence conjointe de p63 et p73 est indispensable pour déclencher l'apoptose en réponse à une détérioration de l'ADN.

"Ces données pourraient prédire un rôle plus important pour ces protéines dans la suppression tumorale et la chimiosensibilité", conclut Tyler Jacks, chercheur au MIT et coordonnateur de ces travaux. Dans cette hypothèse, il serait intéressant de savoir si des mutations de p63 ou p73 peuvent être impliquées dans certains types de tumeurs.

Source : Nature 2002;416:560-4

SR

Descripteur MESH : Protéines , ADN , Apoptose , Rôle , Famille , Gènes , Fibroblastes , Massachusetts , Tumeurs

nuance

Recherche scientifique: Les +