nuance

L’action pharmacologique de la DHEA précisée grâce à la découverte d’un récepteur

Le mystère entourant la ou les cibles pharmacologiques de la déhydroépiandrostérone (DHEA) semble être partiellement levé grâce à cette recherche américaine publiée en avance sur le site du Journal of Biological Chemistry. Les auteurs ont en effet caractérisé, à partir de tissus aortiques bovins, un récepteur putatif de la DHEA sur la membrane des cellules endothéliales, ainsi que des petites protéines G associées à la transmission du signal.

«L’utilité de notre travail est qu’il fournit une base scientifique à des études ultérieures sur l’action de la DHEA sur l’homme», a commenté Joseph Dillon, professeur assistant de médecine interne au Veterans Affairs Medical Center (Iowa City, Iowa, EU).

En effet, si l’on savait que la DHEA stimulait la production de monoxyde d’azote (un régulateur de la pression artérielle et un inhibiteur de la coagulation), cette recherche permet d’identifier une des cibles moléculaires de cette hormone appelée ‘pilule anti-âge’ ou encore le viagra au féminin.

Contrairement aux autres hormones stéroïdiennes, cependant, le récepteur cellulaire a été trouvé situé à l’extérieur de la membrane des cellules endothéliales vasculaires.

Dans des expériences de marquage radioactif, la DHEA tritiée (3H) a en effet été retrouvée associée fortement (Kd=48,7 pM) à la surface de cellules endothéliales provenant d’aortes de bœuf .

Les autres stéroïdes connus ne sont pas entrés en compétition avec la DHEA et le récepteur putatif de cette dernière a été couplé fonctionnellement à des protéines G intracellulaires associées ainsi qu’à l’activité de la nitric-oxyde synthase endothéliale.

Les chercheurs espèrent maintenant terminer la caractérisation du récepteur de la DHEA afin de pouvoir développer de nouveaux médicaments dérivés pouvant améliorer les effets bénéfiques de l’hormone et les étendre au traitement de nombreuses maladies comme la cancer, l’obésité, le diabète ou les pathologies cardiovasculaires.

Source: JBC 14 juin 2002;publication électronique avancée, doi:10.1074/jbc.M200491200

PI

Descripteur MESH : Biologie , Cellules , Cellules endothéliales , Recherche , Protéines G , Protéines , Bovins , Déhydroépiandrostérone , Tissus , Iowa , Travail , Stéroïdes , Pression artérielle , Pression , Médecine interne , Médecine , Hormones , Électronique , Diabète

nuance

Recherche scientifique: Les +