nuance

Réduire le risque de fracture de la hanche avec des protections anatomiques

L’utilisation de protections anatomiques spécifiques pourrait réduire de 40 % le risque de fracture de la hanche chez les personnes âgées, révèle une étude parue dans le British Medical Journal. Cependant, ces dispositifs sont souvent mal acceptés.

Cette étude allemande a été menée dans des maisons de repos de Hambourg. Certains établissements étaient utilisés comme contrôles alors que d’autres disposaient de protections anatomiques et d’un programme de formation du personnel soignant, qui devait par la suite informer les résidents des avantages potentiels de ces protections.

Sur une période de 14 mois, il y a eu 21 fractures de hanche chez 21 résidents (4,6 %) dans le groupe « protection anatomique » comparé à 42 fractures chez 39 résidents (8,1 %) dans le groupe contrôle.

Source : BMJ 2003;326:76

Descripteur MESH : Hanche , Risque , Personnes , Maisons de repos , Repos

nuance

Recherche scientifique: Les +