nuance

La progranuline, un facteur de croissance capable de favoriser la cicatrisation

Des travaux récents laissent penser que la progranuline pourrait trouver un intérêt dans les problèmes de cicatrisation. Des chercheurs canadiens et américains ont montré que son application sur une lésion cutanée favorisait le recrutement des neutrophiles et macrophages. Les vaisseaux sanguins et les fibroblastes étaient également stimulés.

Cette découverte a été publiée le 13 janvier 2003 sur le site de la revue Nature Medicine. Dans cet article, Zhiheng He et ses collaborateurs rappellent que plusieurs éléments expérimentaux suggèrent que la progranuline est impliquée dans les mécanismes de cicatrisation.

Ceci a été confirmé en étudiant l’effet de la progranuline sur une lésion cutanée. La protéine a augmenté « l’accumulation des neutrophiles, macrophages, vaisseaux sanguins et fibroblastes sur la plaie », écrivent les chercheurs.

Par ailleurs, ces effets positifs étaient également confirmés sur des cultures cellulaires. La progranuline est connue sont plusieurs dénominations : granuline, epithelium precursor, acrogranine ou PC-derived growth factor.

Source : Nature Medicine Published online 13 January 2003; doi:10.1038/nm816

Descripteur MESH : Cicatrisation , Croissance , Fibroblastes , Macrophages , Vaisseaux sanguins , Éléments

nuance

Recherche scientifique: Les +