nuance

Prévenir le risque de fracture avec la vitamine D

Une complémentation orale en vitamine D3 (cholécalciférol) réduit le risque de fracture chez les hommes et les femmes de plus de 65 ans, révèle une étude parue dans le British Medical Journal.

Pour cette étude, les chercheurs ont identifié 2037 hommes et 649 femmes de 65 à 85 ans. Par tirage au sort, les participants prenaient 100.000 UI de vitamine D3 ou un placebo tous les quatre mois pendant cinq ans. Les fractures étaient signalées par les participants.

Le taux de première fracture sur un site était 22 % plus faible dans le groupe vitamine D3. La réduction était de 33 % pour les sites ostéoporotiques les plus communs. Outre la réduction du risque fracturaire, les auteurs notent que les compléments de vitamine D3 tous les quatre mois avaient un coût minime, environ une livre anglaise par an et par participant.

Source : BMJ 2003 ;326 :469-72

Descripteur MESH : Risque , Femmes , Hommes , Cholécalciférol , Placebo

nuance

Recherche scientifique: Les +