nuance

Puberté et risque de cancer du sein : une étude sur des jumelles

Les résultats de cette étude publiée dans le New England Journal of Medicine tendent à valider l’hypothèse selon laquelle le risque génétique de cancer du sein est augmenté en cas d’exposition précoce aux hormones ovariennes.

L’étude a impliqué plus de 1800 paires de jumelles pour lesquelles une ou les deux jumelles avaient un cancer du sein.

Dans le groupe monozygote où les deux jumelles avaient un cancer du sein, les auteurs ont trouvé qu’une puberté avancée chez une des jumelles était un facteur fort du risque d’un diagnostic précoce de cancer du sein.

Selon les auteurs, l’ensemble des résultats suggère que la plupart des cancers du sein héréditaires ne sont pas liés à une exposition hormonale cumulée mais qu’ils pourraient résulter d’une sensibilité inhabituelle aux hormones durant la puberté.

Source : N Engl J Med 2003 ; 348:2313-2322

Descripteur MESH : Tumeurs du sein , Risque , Hormones , Génétique , Puberté , Diagnostic , Diagnostic précoce

nuance

Recherche scientifique: Les +