nuance

Asthme : la prévalence était de 5,8 % en France en 1998

Selon une étude rapportée dans le dernier numéro du ‘Bulletin d’information en économie de la santé’ édité par le Credes, la prévalence de l’asthme atteignait 5,8 % en France en 1998. La moitié des personnes souffre d’asthme intermittent. Cet asthme intermittent prédomine chez les jeunes garçons. Plus les personnes sont âgées, plus l’asthme persistant est fréquent et sévère.

Cette étude montre que 3,5 millions de personnes souffraient d’asthme en France en 1998.

Par ailleurs, Laure Com-Ruelle et ses collaboratrices indiquent que 3 asthmatiques sur 10 doivent restreindre leurs activités du fait de leur état de santé.

Le recours aux antiasthmatiques est insuffisant et, dans un cas sur 6, le contrôle de la maladie n’est pas assuré.

De plus, il apparaît que l’asthme touche davantage les foyers défavorisés et les régions côtières de l’Ouest.

En outre, les asthmatiques déclarent plus de maladies, en particulier dermatologiques : 16 maladies pour 100 personnes versus 8. Il s’agit surtout d’eczéma et d’allergies cutanées (3 fois plus), dénotant un terrain atopique fréquent.

Enfin, les asthmatiques recourent plus que les autres aux médecins et aux auxiliaires médicaux et leur état de santé pèse sur le risque vital.

Source : CREDES.

Descripteur MESH : France , Prévalence , Personnes , Asthme , Économie , État de santé , Santé , Antiasthmatiques , Maladie , Médecins , Risque

nuance

Recherche scientifique: Les +