nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Bras

375 résultats triés par date
affichage des articles n° 55 à 73

La quasi-totalité d’un chromosome humain décodée pour la première fois

Caducee.net, le 01 décembre 1999 : Pour la première fois, la presque totalité de la séquence d’un chromosome humain est publiée, annonce la revue Nature dans son numéro daté de jeudi. […].

VIH : les phases III sur le T-20 (inhibiteur de fusion) sont présentées à Barcelone

Caducee.net, le 09 juillet 2002 : Les données de deux essais de phase III montrent que le T-20 associé à un traitement antirétroviral optimisé permet d’accentuer la réduction de la charge virale par rapport au même traitement sans T-20. Les résultats de cet inhibiteur de fusion de l’entrée du VIH ont été présentés hier à Barcelone à l’occasion de la 14° Conférence internationale sur le SIDA. […].

L'émicizumab, anticorps bispécifique de Chugai, répond au critère d’évaluation primaire dans une étude de phase III

Chugai Pharmaceutical Co., Ltd., le 21 novembre 2017 : « La thérapie de remplacement du facteur VIII prophylactique est un traitement standard pour les patients atteints d'hémophilie A sans inhibiteurs. Certains patients et leurs soignants ont toutefois des difficultés à gérer les injections intraveineuses fréquentes dans leur vie quotidienne, » a déclaré Dr Yasushi Ito, premier vice-président, directeur de gestion des projets et du cycle de vie de Chugai. « En tant qu'injection sous-cutanée, l'émicizumab est plus facile à administrer. Les résultats annoncés aujourd'hui, qui correspondent aux données présentées au sujet des patients avec inhibiteurs en début d'année, ont indiqué que l'émicizumab peut avoir le potentiel de devenir une option de traitement efficace pour les patients atteints d'hémophilie A sans inhibiteurs. Nous nous attendons à ce que l'émicizumab offre des bénéfices à une large gamme de patients atteints d'hémophilie A. » […].

Samsung Bioepis annonce les résultats d’une étude de suivi à un an supplémentaire, comparant la survie sans événement du SB3, candidat biosimilaire du trastuzumab, avec le trastuzumab de référence, en mesurant l’activité de l’ADCC

Samsung Bioepis annonce les résultats d’une étude de suivi à un an supplémentaire, comparant la survie sans événement du SB3, candidat biosimilaire du trastuzumab, avec le trastuzumab de référence, en mesurant l’activité de l’ADCC

Samsung Bioepis Co., Ltd., le 09 décembre 2018 : Dans le cadre de cette étude, des patientes atteintes d’un cancer du sein précoce ou d’un cancer du sein localement avancé HER2-positif ont été randomisées pour recevoir soit du SB3 soit du TRZ, en traitement associé à la chimiothérapie. Les patientes ont ensuite subi une intervention chirurgicale suivie d’un traitement par SB3 ou TRZ. À la fin de ce traitement, 367 patientes ont participé à une étude de suivi à long terme ; 186 ont été traitées avec du SB3 et 181 avec du TRZ. Parmi le groupe des 181 patientes ayant reçu du TRZ, 126 patientes ont été exposées à au moins un kit parmi les lots de TRZ dont les dates de péremption étaient comprises entre août 2018 et décembre 2019, au cours de la période néoadjuvante. Elles ont donc été considérées comme « Exposées », tandis que les 55 patientes restantes ont été considérées comme « Non Exposées ». Lors de la surveillance des attributs qualitatifs du TRZ pour le développement du SB3, une nette diminution de l’activité de l’ADCC a été observée avec certains des lots de TRZ dont les dates de péremption étaient comprises entre août 2018 et décembre 2019. […].

Le service du gouvernement américain responsable de la pharmacovigilance (FDA) approuve Complera™ de Gilead Sciences, un nouveau régime posologique complet à dose unique et journalière contre l'infection au VIH-1 chez les adultes naïfs...

Businesswire, le 13 août 2011 : Le service du gouvernement américain responsable de la pharmacovigilance (FDA) approuve Complera™ de Gilead Sciences, un nouveau régime posologique complet à dose unique et journalière contre l'infection au VIH-1 chez les adultes naïfs de traitement […].

Infection à VIH : deux études confirment l’intérêt clinique de l’efavirenz

Caducee.net, le 16 décembre 1999 : Le New England Journal of Medicine publie cette semaine deux études documentant l’efficacité virologique de l’efavirenz (Sustiva, Dupont Pharmaceuticals), un nouvel inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse du VIH-1. Elles montrent que chez des patients VIH+ asymptomatiques, même ceux ayant une charge virale élevée, un analogue non nucléosidique peut être au moins aussi efficace qu'un inhibiteur de protéase dans le cadre d'une trithérapie initiale. […].

Carcinome rénal : KEYTRUDA réduit de 32 % le risque de récidive ou de décès après une néphrectomie

Carcinome rénal : KEYTRUDA réduit de 32 % le risque de récidive ou de décès après une néphrectomie

MSD, le 04 juin 2021 : MSD a annoncé aujourd’hui les premiers résultats de l’essai pivot de phase 3 KEYNOTE-564 évaluant KEYTRUDA® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, dans le traitement adjuvant des patients atteints d’un carcinome rénal (CCR) présentant un risque intermédiaire/haut risque de récidive suite à une néphrectomie seule ou associée à la résection de lésions métastatiques. […].

Insuffisance cardiaque chronique : l’omapatrilat aussi efficace que l’énalapril

Caducee.net, le 30 juillet 2002 : D’après un essai clinique publié en avance dans Circulation, l’omapatrilat (inhibiteur de l’enzyme de conversion et inhibiteur de la neutral endopeptidase) est aussi efficace que l’énalapril (inhibiteur de l’enzyme de conversion) pour réduire le risque de décès et d’hospitalisation chez des insuffisants cardiaques. L’omapatrilat pourrait donner de meilleurs résultats chez les sujets hypertendus. […].

Efficacité comparable, innocuité améliorée et coût inférieur d'AGGRASTAT® administré en bolus à haute dose par rapport à ReoPro® chez les patients atteints de STEMI subissant une ICP primaire : suivi à trois ans de l'essai MULTISTRATEGY

Businesswire, le 02 septembre 2010 : À trois ans, seulement neuf patients au total étaient disponibles pour un suivi clinique (N = 745). Les patients recevant un bolus à haute dose de tirofiban présentaient des taux comparables de mortalité cardiaque toutes causes confondues (6,7 % contre 7,8 % ; P = 0,56) et déclarée (4,8 % contre 6,5 %, P = 0,33) par rapport aux patients traités par abciximab. L'incidence de décès ou d'infarctus du myocarde toutes causes confondues était similaire dans les deux groupes de traitement (12,9 % contre 12,9 %). […].

Une nouvelle formulation de doxorubicine moins toxique mais tout aussi efficace

Caducee.net, le 02 mars 2001 : Une nouvelle formulation de doxorubicine encapsulée dans des liposomes est aussi efficace que la formulation standard mais présente une toxicité cardiaque bien moindre. Cette formulation a été testée avec succès en association avec le cyclophosphamide dans un essai de phase III dans le traitement du cancer du sein métastatique. […].

Le lopinavir-ritonavir donne de bons résultats lors de l’initiation d’un traitement contre le VIH

Caducee.net, le 27 juin 2002 : Un essai sur le traitement initial de l’infection par le VIH montre qu’une combinaison avec le lopinavir-ritonavir a une activité antirétrovirale supérieure à une combinaison avec du nelfinavir. Le lopinavir paraît bien toléré. […].

Présentation à l'ASCO des résultats d'une étude randomisée de phase III comparant REVLIMID® administré en association au melphalan et à la prednisone (MPR) à l'autotransplantation de cellules souches

Businesswire, le 07 juin 2010 : Dans le cadre de l'étude, 402 patients ont reçu un traitement inductif de Rd pendant quatre cycles de 28 jours. Les patients ont ensuite été randomisés pour recevoir un traitement de MPR pendant six cycles de 28 jours, ou une autotransplantation de cellules souches en tandem (MEL200). Une fois ce schéma posologique terminé, les patients ont été randomisés pour recevoir soit de la lénalidomide en continu, soit aucun traitement continu jusqu'à la rechute. […].

Viread® pour l’hépatite B maintient une suppression antivirale sans développement de résistance pendant quatre années de traitement

Businesswire, le 02 novembre 2010 : « L’absence complète de résistance associée à Viread détectée parmi les participants à l’étude indique que ce traitement constitue une barrière importante et durable à la résistance virale, ce qui est essentiel au succès à long terme du traitement VHB », a déclaré le Dr. Patrick Marcellin de l’Hôpital Beaujon à Clichy, en France, INSERM CRB3 et l’Université de Paris Denis Diderot, et investigateur principal de l’Étude 102. « Ces résultats sur quatre ans soulignent les bienfaits à long terme de Viread pour diverses populations de patients, y compris celles qui sont difficiles à traiter ». […].

Présentation de données de phase III positives au sujet du degarelix, un nouvel antagoniste de la GnRH

PR Newswire, le 27 mars 2008 : MILAN, Italie, March 27 /PRNewswire/ -- Les données d'une étude de Phase III présentées au 23ème Congrès annuel de l'Association européenne d'urologie démontrent que l'antagoniste de la GnRH réservé aux essais, le degarelix, a produit une réduction significative du taux de testostérone (1),(2) en l'espace de trois jours chez plus de 96% des patients participant à l'étude.(2) […].

L’essai clinique de Phase III de l’elvitégravir expérimental de Gilead atteint l’objectif primaire de 48 semaines

Businesswire, le 24 mars 2011 : Le 10 janvier 2011, Gilead a annoncé une modification de la conception de cet essai clinique, étendant la période randomisée à l’insu de l’étude à un maximum de 96 semaines pour obtenir des données d'innocuité et d'efficacité à plus long terme que prévu initialement. Sur la base de l’atteinte du critère d'évaluation de non-infériorité, les patients continueront à recevoir le régime posologique auquel ils étaient randomisés à l’insu. […].

Myélome multiple : Farydak obtient une AMM européenne

Myélome multiple : Farydak obtient une AMM européenne

NOVARTIS, le 28 janvier 2016 : Novartis annonce la mise à disposition dans le cadre de son AMM européenne de Farydak®, le premier inhibiteur de l’histone désacétylase (HDAC) approuvé dans le traitement du myélome multiple. « Farydak® représente un espoir et une avancée pour les patients atteints de myélome multiple en rechute et/ou réfractaire. Dans cette maladie, il est très fréquent que les patients rechutent ou cessent de répondre aux traitements. Le nouveau mécanisme d’action de Farydak peut augmenter l’efficacité chez les patients dont la maladie continue à progresser malgré plusieurs lignes de traitements », estime le Pr Philippe Moreau (CHU de Nantes). […].

Syndromes coronaires aigus : quelles stratégies thérapeutiques ?

Caducee.net, le 14 janvier 2016 : 22e Réunion Nationale du Groupe de Réflexion sur la Cardiologie Interventionnelle (GRCI) (9 au 11 décembre 2015 – Novotel Paris Tour Eiffel, Paris) Compte-rendu du symposium du 9 décembre parrainé par Daiichi-Sankyo - Lilly […].

La Commission européenne accorde une autorisation de mise sur le marché du Zydelig® (Idelalisib) de Gilead pour le traitement de la leucémie lymphoïde chronique et du lymphome folliculaire

Gilead Sciences, Inc., le 19 septembre 2014 : La LLC et le LF sont des cancers du sang incurables à progression lente qui entraînent des complications engageant le pronostic vital, telles qu’une anémie, une infection grave et une insuffisance médullaire nécessitant un traitement. L’objectif du traitement est d’améliorer la survie globale et la qualité de vie des patients atteints de ces cancers. […].

nuance

Les plus