nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Densité osseuse

27 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Les contraceptifs oraux n’affectent pas la densité osseuse des adolescentes

Caducee.net, le 29 novembre 2000 : Une étude prospective menée par des chercheurs du Penn State College of Medicine montre que la prise de contraceptifs oraux par des adolescentes en bonne santé n’affecte pas leur pic de masse osseuse, ou leur croissance. Cette étude est parue dans Fertility and Sterility. […].

Plus de fruits chez l'enfant = moins d'ostéoporose chez l'adulte

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : Parmi les facteurs nutritionnels influençant la densité osseuse, l'attention a été surtout focalisée sur le calcium. Bien d'autres micronutriments, jusqu'alors négligés, peuvent jouer un rôle. Il existe notamment une relation positive entre les apports alimentaires en zinc, magnésium, potassium, fibres ou vitamine C et la masse osseuse. Des micronutriments largement représentés dans les fruits et les légumes, qui prouvent que ces derniers ont vraisemblablement un effet bénéfique sur la qualité de l'os. […].

Traitement médicamenteux de l'ostéoporose post-ménopausique : recommandations

AFFSAPS, le 11 novembre 2004 : L‘ostéoporose est une maladie diffuse du squelette caractérisée par une diminution de la masse osseuse et une détérioration de la micro-architecture du tissu osseux, responsable d‘une augmentation de la fragilité osseuse et du risque de fracture. […].

Ménopause : faibles taux sériques d’IGF-1 et risque de survenue de fractures vertébrales et périphériques ostéoporotiques

Caducee.net, le 16 mars 2000 : Au terme de la première étude prospective menée sur le lien, très controversé, entre le taux sérique d’IGF-1 (insulin-like growth facor), la protéine IGFBP-3 (à laquelle l’IGF se lie) et l’ostéoporose post-ménopausique, Patrick Garnero et ses collègues de l’unité Inserm U.403 l’hôpital Edouard Herriot de Lyon rapportent dans le dernier numéro de l’hebdomadaire médical anglais The Lancet qu’une relation existe bien entre l’IGF-1 et le risque fracturaire d’origine ostéoporotique. Cette étude, qui a inclus 435 femmes volontaires en bonne santé, âgées en moyenne de 64 ans (50-89 ans) et recrutées dans le cadre d’une enquête épidémiologique OFELY sur les facteurs liés de la densité osseuse, conclut en effet qu’une différence significative dans les taux sériques d’IGF-1 a été observée entre des femmes ménopausées qui ont eu des fractures et celles qui avaient des taux d’IGF-1 plus élevés et qui étaient non fracturées. […].

Acceptation par la FDA de la première demande de nouveau médicament déposée par EffRx

Businesswire, le 12 mai 2011 : EX101 est une forme tamponnée effervescente exclusive d'alendronate monosodique administrée une fois par semaine pour le traitement de l'ostéoporose chez les femmes postménopausées et pour le renforcement de la densité osseuse chez les hommes atteints d'ostéoporose. La formulation de l'EX101 est la première et la seule alternative effervescente à base de bisphosphonate aux comprimés actuels. L'EX101 a un goût de fraise agréable et se dissout rapidement et entièrement. […].

EffRx Pharmaceuticals SA, annonce le dépôt d'une demande d'autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA pour un nouveau traitement de l'ostéoporose plus confortable pour les patients

Businesswire, le 10 janvier 2011 : L'EX101 est une forme tamponnée effervescente exclusive d'alendronate monosodique administrée une fois par semaine pour la prévention et le traitement de l'ostéoporose chez les femmes postménopausées et pour le renforcement de la densité osseuse chez les hommes atteints d'ostéoporose. La formulation de l'EX101 est la première et la seule alternative effervescente à base de bisphosphonate aux comprimés actuels. L'EX101 a un goût de fraise agréable et se dissout rapidement et entièrement dans une quantité d'eau inférieure de moitié à celle requise pour l'administration des comprimés courants à base de bisphosphonate. […].

Séniors : la prise de suppléments en testostérone est corrélée avec un risque accru de décès, d'infarctus du myocarde et d'avc.

Caducee.net, le 12 novembre 2013 : Les supplémentations à base de testostérone constituent aux Etats-Unis un marché en plein essor, valorisé à plus de 1.6 milliards de dollars. Depuis 10 ans, le nombre de prescriptions y a été multiplié par 5 pour atteindre le chiffre annuel de 5.3 millions. C'est chez les séniors qui présentent des carences, que les autorités sanitaires recommandent officiellement ce traitement. Les bénéfices rendus vont de l'amélioration de la densité osseuse et de la fonction sexuelle à une meilleure résistance à l'insuline, en passant par un gain de force, de masse musculaire ainsi qu'une optimisation du profil lipidique. […].

L’alendronate après l’arrêt du THS

Caducee.net, le 23 avril 2003 : L’arrêt du traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS) se traduit par une perte des effets positifs du traitement sur la préservation de la densité osseuse. De nouveaux résultats montrent que la prise d’alendronate permet de maintenir la densité minérale osseuse (DMO) après l’arrêt du THS. […].

Raptor Pharmaceuticals fournit une mise à jour de ses programmes de produits

PR Newswire, le 13 septembre 2007 : NOVATO, Californie, September 13 /PRNewswire/ -- Raptor Pharmaceuticals Corp. (« Raptor » ou la « Société ») (OTCBB : RPTP.OB) a aujourd'hui annoncé que le docteur Todd Zankel, le directeur scientifique principal de la société, présentera une affiche détaillant les résultats précliniques prometteurs de deux études précliniques de son programme HepTide(TM) qui cible le foie lors de la conférence internationale sur le cancer du foie de l'ILCA qui doit se tenir du 5 au 7 octobre à Barcelone en Espagne. […].

Perte osseuse chez les femmes souffrant d’anorexie mentale

Caducee.net, le 21 novembre 2000 : Plus de 90 % des jeunes femmes souffrant d’anorexie mentale ont une diminution de la densité minérale osseuse. C’est ce qui ressort d’une étude américaine publiée dans Annals of Internal Medicine. L’étude montre aussi que le poids est un critère prédictif puissant de cette diminution. D’autre part, la prise d’œstrogène ne semble pas réduire le risque de cette perte osseuse. […].

La thérapie hormonale substitutive augmente également la densité minérale osseuse du maxillaire

Caducee.net, le 24 juin 2002 : Une large étude randomisée avec placebo, montre le bénéfice apporté en terme de minéralisation osseuse de la mâchoire, chez les femmes ménopausées sous thérapie hormonale substitutive (THS) à base d’œstrogènes et de suppléments en calcium plus vitamine D. Les résultats sont présentés dans la dernière édition des Archives of Internal Medicine. […].

L’ostéoporose chez l’homme âgé peut être lié à son taux d’œstrogènes

Caducee.net, le 20 décembre 2000 : L’ostéoporose chez l’homme âgé peut être due à un faible taux d’œstrogènes. Ces résultats remettent en cause l’idée selon laquelle la perte osseuse était due à une diminution du taux de testostérone due à l’âge. C’est ce que suggère une étude américaine parue dans Annals of Internal Medicine. […].

Académie européenne d'allergologie et d'immunologie clinique : lancement des directives de l'EAACI sur l'utilisation de produits biologiques chez les patients souffrant d'asthme sévère

Académie européenne d'allergologie et d'immunologie clinique : lancement des directives de l'EAACI sur l'utilisation de produits biologiques chez les patients souffrant d'asthme sévère

PRNEWSWIRE, le 09 juin 2020 : ZÜRICH, 9 juin 2020 /PRNewswire/ -- L'EAACI a lancé ses directives sur l'utilisation des produits biologiques chez les patients souffrant d'asthme sévère lors du congrès numérique 2020 de l'EAACI. […].

Ostéoporose sévère : EVENITY® (romosozumab) reçoit le feu vert du CHMP

Ostéoporose sévère : EVENITY® (romosozumab) reçoit le feu vert du CHMP

AMGEN, le 19 octobre 2019 : UCB et Amgen ont annoncé aujourd'hui qu'à l'issue d'une procédure d’un nouvel examen, le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable pour l'autorisation de mise sur le marché d’EVENITY® (romosozumab) dans le traitement de l'ostéoporose sévère chez les femmes ménopausées présentant un risque élevé de fracture et n'ayant pas d'antécédents d'infarctus du myocarde ou d'accident vasculaire cérébral. Le romosozumab est un nouvel anticorps monoclonal à double mode d’action, qui principalement augmente la formation osseuse et, dans une moindre mesure, réduit la résorption osseuse (ou perte osseuse). […].

L’absorptiométrie biénergétique corps entier est un outil simple et fiable pour diagnostiquer la dénutrition chez les personnes âgées

Caducee.net, le 24 août 2000 : L’absorptiométrie biénergétique corps entier semble être un outil diagnostique simple et fiable de la dénutrition chez les sujets âgés, utilisable en routine, rapportent dans la Presse médicale des internistes et gérontologues de l’hôpital Sébastopol (CHU de Reims), en collaboration avec leurs collègues infectiologues et rhumatologues. Le Dr A. Clément et ses collaborateurs font cependant remarquer ques des études ultérieures sont nécessaires et devraient permettre de confirmer l’intérêt de ces indices absorptiométriques. […].

Une solide charpente peut éviter bien des soucis

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Le mode de vie des jeunes d'aujourd'hui les prédispose à l'ostéoporose. Il n'y a pas de secret : plus on emmagasine de calcium pendant la jeunesse, plus les réserves ainsi constituées sont importantes à l'âge adulte. La qualité du régime alimentaire est à cet égard d'une importance cruciale. […].

Fruits et légumes dans la prévention de l'ostéoporose : de nouvelles preuves

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : Problème majeur de santé publique, l'ostéoporose associe une réduction de la masse osseuse et une dégradation de son architecture. […].

Les maladies inflammatoires de l’intestin augmentent le risque de fractures

Caducee.net, le 21 novembre 2000 : Une étude canadienne parue dans Annals of Internal Medicine montre que l’incidence des fractures osseuses parmi les personnes souffrant d’une maladie inflammatoire de l’intestin (maladie de Crohn et RCH) est 40 % plus élevée que pour la population générale. […].

nuance

Les plus

12