nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Diabète de type 2

174 résultats triés par date
affichage des articles n° 109 à 127

Un gène de susceptibilité pour le diabète et l'obésité

Caducee.net, le 19 juillet 2005 : Des chercheurs français ont identifié des variants du gène ENPP1 comme facteurs de susceptibilité pour le développement du diabète et de l'obésité. Ces résultats apparaîtront dans l'édition d'août de la revue Nature Genetics. […].

La protéine RBP4 : une nouvelle cible contre le diabète de type 2

Caducee.net, le 25 juillet 2005 : Des résultats publiés dans la revue scientifique Nature décrivent comment la protéine RBP4 produite par le tissu adipeux peut conduire à une résistance à l'insuline. […].

RBP4 : un marqueur de l’insulino-résistance

Caducee.net, le 15 juin 2006 : La protéine RBP4 (retinol-binding protein 4) est une protéine sécrétée par les adipocytes. Les taux de RPB4 sont liés au degré d’insulino-résistance et apparaissent élevés avant l’apparition d’un diabète franc. Elle pourrait être employée pour mettre en évidence l’insulino-résistance ainsi que les facteurs de risque cardiovasculaires associés. […].

Une enquête européenne décrit les difficultés du contrôle du diabète, avec d'importantes implications économiques pour les systèmes de soins de santé

PR Newswire, le 18 septembre 2007 : AMSTERDAM, Pays-Bas, September 18 /PRNewswire/ -- Une enquête approfondie portant sur plus de 750 patients atteints de diabète de type 2 à travers l'Europe révèle que la médiocre gestion du diabète constitue un sérieux défi pour les patients individuels, ainsi qu'une charge significative pour les systèmes de soins de santé. Les résultats de l'enquête « Choose Control » discutés aujourd'hui au 43e congrès annuel de l'Association européenne de l'étude du diabète (EASD) à Amsterdam indiquent de sérieuses implications économiques résultant des difficultés des patients pour gérer leur diabète, du soin nécessaire pour traiter les problèmes de santé à long terme associés à une médiocre gestion du diabète et de l'augmentation du nombre de personnes diagnostiquées chaque année d'un diabète de type 2 en Europe. […].

Robert J. Heine, M.D., Ph.D., F.R.C.P., va rejoindre Lilly ; un expert éminent du diabète va diriger la division médicale Diabète/Endocrine

PR Newswire, le 18 septembre 2007 : INDIANAPOLIS, September 18 /PRNewswire/ -- Eli Lilly and Company (NYSE : LLY) a annoncé aujourd'hui que Robert J. Heine, M.D., Ph.D., F.R.C.P., va rejoindre Lilly en janvier 2008 comme directeur médical de la division Diabète/Endocrine responsable du développement du portefeuille de R&D de Lilly sur le diabète et l'obésité actuellement en expansion. Dr Heine remplace Dr Meng Hee Tan, associé médical éminent, diabète et endocrine, qui prendra sa retraite fin septembre après 8 années de service exceptionnel pour la société. […].

Sanofi Aventis : Les résultats d'une nouvelle étude étayent la stratégie « basale plus » avec LANTUS(R) et APIDRA(R) pour améliorer le contrôle glycémique chez des patients diabétiques de type 2

PR Newswire, le 10 septembre 2008 : PARIS, September 10 /PRNewswire/ -- Sanofi-aventis, leader mondial des traitements antidiabétiques , a annoncé les résultats de deux études cliniques randomisées présentés lors du 44ème Congrès annuel de l'Association européenne pour l'étude du diabète (EASD), qui démontrent que la stratégie d'insulinothérapie « basale plus » associant LANTUS(R) (insuline glargine [origine ADNr] injectable) administré une fois par jour (insuline basale) et APIDRA(R) (insuline prandiale) (insuline glulisine [origine ADNr] injectable) administré une fois par jour lors du repas principal (défini par la valeur la plus élevée de la glycémie postprandiale) améliore la glycémie chez des patients diabétiques de type 2 après une optimisation par l'insuline basale. […].

Le partenaire d’Ipsen, Roche, annonce que le Taspoglutide atteint son critère principal dans une étude clé de phase III

Businesswire, le 29 avril 2010 : Le taspoglutide démontre une supériorité vis-à-vis du placebo en association à la metformine et à la pioglitazone sur la réduction du taux d’hémoglobine glycosylée (HbA1c) […].

8ème Colloque Médecine et Recherche de La Fondation Ipsen dans la série endocrinologie :

Businesswire, le 04 décembre 2008 : Les rôles les plus récemment découverts de l’IGF sont, chez l’adulte, la régulation de la prolifération et de la survie cellulaires, la réparation et le remodelage des tissus, et chez l’embryon, la maturation et la croissance (Robinson). La régulation nécessaire pour conserver la maîtrise de cet ensemble complexe de fonctions est assurée notamment par un ensemble de protéines de liaison, connues sous le terme d’IGFBP 1-6, qui transportent l’IGF dans la circulation sanguine et qui modulent sa disponibilité, le présentant au récepteur de l’IGF et l’inactivant, selon les circonstances. Les protéines de liaison accomplissent aussi des actions indépendantes de l’IGF. Pour compliquer encore les choses, l’IGF peut également se lier au récepteur de l’insuline – un problème particulier à surmonter lors de la conception d’inhibiteurs du récepteur de l’IGF utilisés comme molécules anti-tumorales. L’examen des voies de signalisation intracellulaire et extracellulaire associées à ces molécules conduit à des pistes sur de nouveaux agents thérapeutiques permettant de traiter de nombreux problèmes cliniques, et également à la possibilité de trouver à l’avenir des moyens pour empêcher le développement des tumeurs (Derek LeRoith, Mount Sinai School of Medicine, New York, USA). […].

L'obésité sévère : une maladie héréditaire du comportement alimentaire

Caducee.net, le 09 février 2009 : La première carte génétique de l'obésité sévère vient d'être obtenue grâce aux puces à ADN. Ce résultat est publié le 18 Janvier 2009 dans Nature Genetics par l'équipe de Philippe Froguel et David Meyre, respectivement directeur de recherche CNRS et chercheur Inserm au laboratoire "Génomique et physiologie moléculaire des maladies métaboliques"(1), associée à leurs collègues britanniques de l'Imperial College. Menée en collaboration avec des chercheurs français, finlandais, suisses, canadiens et allemands, cette étude a permis la découverte de trois nouveaux gènes qui augmentent le risque d'obésité sévère mais aussi la banale prise de poids au sein de la population. Elle souligne qu'il n'y a pas de différence de nature entre le surpoids et les différentes formes d'obésité (modérée, sévère ou massive). […].

Meilleur ratio efficacité-dose pour Lantus(R) versus l'insuline detemir

PR Newswire, le 30 septembre 2009 : PARIS, September 30 /PRNewswire/ -- Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd'hui les résultats d'une étude comparative établissant une nouvelle fois la preuve de l'efficacité de l'insuline basale d'action prolongée sur 24 heures Lantus(R) (injection d'insuline glargine [ADNr]) en une injection par jour, en comparaison avec l'insuline detemir en deux injections par jour. L'étude a été présentée à l'occasion du 45ème Congrès Annuel de l'EASD (Association Européenne pour l'Etude du Diabète) à Vienne. […].

Le partenaire d’Ipsen, Roche, annonce un amendement aux protocoles d’étude relatif au programme de phase III du Taspoglutide

Businesswire, le 18 juin 2010 : Ipsen (Paris:IPN) (Euronext : IPN – ADR : IPSEY), groupe biopharmaceutique de dimension mondiale, a annoncé aujourd’hui que son partenaire Roche a rendu publique la mise en oeuvre d’un plan de contrôle des risques (risk mitigation plan) concernant le programme de phase III du taspoglutide. Le taspoglutide, issu de la recherche Ipsenet développé par Roche, est lepremier analogue du glucagon-like peptide-1 (GLP-1) réalisé selon une séquence humaine permettant une administration hebdomadaire. Cette molécule est similaire au GLP-1 naturel, hormone jouant un rôle clé dans la régulation de la glycémie. […].

Affections de longue durée (ALD) : La HAS édite des guides destinés aux patients atteints de diabète et d’hépatite C

HAS, le 30 janvier 2007 : En 2007, la HAS édite les premiers guides sur les affections de longue durée (ALD) destinés aux patients. […].

Santé connectée : lancement de la premiere grande étude française sur les risques cardiovasculaires

Santé connectée : lancement de la premiere grande étude française sur les risques cardiovasculaires

Université Paris Diderot, le 28 novembre 2017 : Pour évaluer l'intérêt de la santé connectée dans la prévention des maladies cardiovasculaires, une équipe de recherche en santé connectée coordonnée par le Dr Boris Hansel et le Pr Ronan Roussel, du service d'endocrinologie diabétologie et nutrition de l'hôpital Bichat – Claude -Bernard, AP-HP, le Dr Didier Letourneur, directeur de l'unité INSERM U-1148 et Steeve Reisberg, directeur de l'IUT de l'université Paris Diderot lancent une étude observationnelle à l'échelle nationale. […].

Le régime alimentaire occidental exerce un impact à long terme sur le système immunitaire, même après des modifications alimentaires

IFM Therapeutics, le 11 janvier 2018 : Un régime riche en graisses et à haute valeur calorique induit une réponse inflammatoire innée déclenchée par le système immunitaire similaire à celle des pathogènes, et entraîne la reprogrammation à long terme des cellules du corps […].

Diabète : la FFRD finance 4 nouveaux projets de recherche

Diabète : la FFRD finance 4 nouveaux projets de recherche

FFRD, le 21 janvier 2020 : Pour sa 7e année d’engagement pour favoriser des projets de recherche, la FFRD allouera aux nouveaux lauréats non pas 3, mais 4 allocations d’un montant total de 900 000 euros. Chaque année, les projets primés, en recherche expérimentale, clinique ou translationnelle, sont prometteurs d’une meilleure prise en charge des patients. […].

Une supplémentation en acide folique et vitamines B protégerait contre les maladies cardiovasculaires

Caducee.net, le 24 octobre 1999 : Un régime alimentaire enrichi en micronutriments, en l’occurrence en acide folique et vitamines B12 et B6, diminuent les concentrations sériques d’homocystéine chez les patients à risque cardiovasculaire, indique une étude multicentrique publiée dans le numéro de novembre de l’American Journal of Clinical Nutrition. […].

Le développement de la cataracte serait lié à la taille et au poids chez l’homme

Caducee.net, le 27 novembre 2000 : Dans une étude prospective, le Dr D. Schaumberg et ses collaborateurs ont trouvé que la taille et l’adiposité abdominale sont chez l’homme associés à un risque plus important de cataracte. Cette étude paraîtra dans le numéro de décembre de l’American Journal of Clinical Nutrition. […].

Le mécanisme de résistance à l'insuline chez les patients sous inhibiteur de la protéase du VIH identifié

Caducee.net, le 31 mai 2000 : Les inhibiteurs de la protéase du VIH tels que l'indinavir, le ritonavir et l'amprenavir sont capables d'inhiber la protéine Glut4, un transporteur du glucose qui permet, sous la stimulation de l'insuline, son stockage dans le muscle et le tissus adipeux. Cet effet pourrait être responsable d'une complication iatrogène majeure observée chez les patients sous antiprotéase. […].

nuance

Les plus