Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Hospitalisation

389 résultats triés par date
affichage des articles n° 379 à 397

ResMed passe la barre des 100 000 patients français équipés avec l’orthèse Narval CC indiquée dans le traitement du ronflement et de l’apnée obstructive du sommeil

ResMed passe la barre des 100 000 patients français équipés avec l’orthèse Narval CC indiquée dans le traitement du ronflement et de l’apnée obstructive du sommeil

RESMED, le 12 octobre 2021 : ResMed est le leader mondial des solutions innovantes pour le traitement des troubles respiratoires liés au sommeil. Pionnier de la santé connectée, ResMed a développé l’orthèse d’avancée mandibulaire (OAM) Narval CC, de manière 100 % digitalisée, par conception sur ordinateur (CAO) et impression 3D. Fabriquée à Lyon pour l’ensemble de l’Europe, elle permet de traiter efficacement les patients souffrant de ronflement et du syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS)*. Ce cap franchi des 100 000 patients équipés témoigne du succès de ce dispositif médical. […].

Covid-19 : la diminution des cas graves continue malgré un nombre élevé de tests positifs pour les personnes non vaccinées

Covid-19 : la diminution des cas graves continue malgré un nombre élevé de tests positifs pour les personnes non vaccinées

DREES, le 12 octobre 2021 : Entre le 20 et le 26 septembre 2021, le nombre de tests RT-PCR positifs pour 100 000 habitants est en baisse pour la sixième semaine consécutive, quel que soit le statut vaccinal. Il s’élève à 123 pour 100 000 habitants non vaccinés (contre 160 la semaine précédente), alors qu’il n’est que d’un peu plus de 16 pour 100 000 habitants vaccinés (contre 19). À taille de population comparable, il y a toujours près de 8 fois plus de tests positifs parmi les personnes non vaccinées que parmi celles complètement vaccinées. […].

Myocardites et péricardites post-vaccinales : peu fréquentes et d’évolution favorable selon Epi-Phare

Myocardites et péricardites post-vaccinales : peu fréquentes et d’évolution favorable selon Epi-Phare

EPI-PHARE, le 08 novembre 2021 : Depuis juillet 2021, les myocardites et les péricardites sont considérées comme des effets indésirables pouvant survenir suite à une vaccination contre le COVID-19 par un vaccin à ARN messager (Pfizer-BioNTech ou Moderna), notamment chez les hommes jeunes. Des données récentes suggèrent que le risque de myocardite et péricardite pourrait être plus élevé après le vaccin Moderna, particulièrement après la seconde dose, qu’après vaccination par le vaccin Pfizer-BioNTech. L’objectif de ce travail était de mesurer l’association entre les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna et le risque de myocardite et péricardite à l’échelle de l’ensemble des personnes âgées de 12 à 50 ans en France. […].

« Covid Longs » : les AINS et l’ibuprofène peuvent être utilisés selon les règles de prescription usuelles selon la HAS

« Covid Longs » : les AINS et l’ibuprofène peuvent être utilisés selon les règles de prescription usuelles selon la HAS

GRAINS, le 03 janvier 2022 : Depuis le début de la crise sanitaire et en vertu du principe de précaution, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), dont l’ibuprofène, ont été écartés de l’offre de soins chez les patients atteints de COVID. En mars 2020, les AINS sont considérés comme potentiel facteur aggravant de la COVID, à l’époque encore méconnue. Les autorités sanitaires et gouvernementales ont alors adopté une attitude de protection de la population et le Haut Conseil de la santé publique et l’ANSM ont déconseillé leur usage en cas de COVID. […].

Covid-19 : Une étude danoise confirme le risque de myocardite bénigne en lien avec la vaccination à ARN messager

Covid-19 : Une étude danoise confirme le risque de myocardite bénigne en lien avec la vaccination à ARN messager

Caducee.net, le 05 janvier 2022 : Selon une étude danoise publiée en décembre 2021, les risques de myocardite ou de myopéricardite semblent être environ trois à quatre fois plus élevés pour les personnes qui reçoivent le vaccin Moderna comparativement à celles qui reçoivent le vaccin de Pfizer. Ces événements indésirables demeurent néanmoins très rares et bénins dans leur immense majorité. […].

Covid-19 : Paxlovid, le premier traitement oral précoce indiqué pour les patients à risques de forme grave

Covid-19 : Paxlovid, le premier traitement oral précoce indiqué pour les patients à risques de forme grave

Caducee.net, le 28 janvier 2022 : La HAS a autorisé le 20 janvier dernier l’utilisation en accès précoce du Paxlovid dans le traitement curatif des adultes diagnostiqués avec une infection à SARS-COV-2, ne nécessitant pas d’oxygénothérapie et à risque élevé d’évolution vers une forme grave de la maladie. Il s’agit du premier traitement précoce per os disponible en médecine de ville. […].

Vos programmes santé sont désespérément vides

Vos programmes santé sont désespérément vides

Dr MARTY, le 24 février 2022 : Lettre ouverte du Dr Jérôme Marty aux candidats à l’élection présidentielle […].

Unicancer choisit ZAP Surgical pour le traitement des tumeurs cérébrales par radiochirurgie

Unicancer choisit ZAP Surgical pour le traitement des tumeurs cérébrales par radiochirurgie

Businesswire, le 17 mars 2022 : ZAP Surgical Systems, Inc. a annoncé aujourd’hui qu’Unicancer, l’un des principaux acteurs en recherche cliniques en oncologie, et groupe de coopération pour l’achat d’équipements médicaux destinés à 19 Centres français de lutte contre le cancer, avait sélectionné la plateforme ZAP-X® Gyroscopic Radiosurgery® pour la radiochirurgie stéréotaxique crânienne. Validés par une équipe d’experts de haut niveau, notamment des médecins oncologues radiothérapeutes, des physiciens médicaux, ZAP-X a été choisie au sein d’Unicancer, comme la technologie préférée et de référence pour ses institutions membres. […].

Dossier Médical Partagé : de nouvelles obligations administratives suscitent l’ire des médecins

Dossier Médical Partagé : de nouvelles obligations administratives suscitent l’ire des médecins

Caducee.net, le 04 mai 2022 : Un arrêté publié au Journal officiel le 30 avril a rallongé considérablement la liste des documents que les médecins devront obligatoirement verser au dossier médical partagé (DMP) et envoyer par messagerie sécurisée aux patients et aux autres professionnels de santé concernés par sa prise en charge. Ces nouvelles obligations administratives suscitent l’ire de nombreux médecins déjà débordés par la paperasse en tout genre. […].

BPCO : la prévalence serait de 480 millions dans le monde selon RESMED

BPCO : la prévalence serait de 480 millions dans le monde selon RESMED

RESMED, le 08 septembre 2022 : Plus de 480 millions de personnes dans le monde souffriraient d’une bronchopneumopathie chronique obstructive ou BPCO, selon une étude financée par ResMed et présentée lors au Congrès international 2022 de l’European Respiratory Society (ERS)[1]. […].

Activité physique adaptée en unité protégée

Activité physique adaptée en unité protégée

IHOPe, le 28 septembre 2022 : Une étude clinique est menée à l’IHOPe de Lyon2 pour mesurer la faisabilité d’un programme d’activité physique adaptée (APA) en unité protégée (chambre à pression positive). Appelée EVAADE, elle est coordonnée par le Centre Léon Bérard, en collaboration avec les Hospices Civils de Lyon. […].

Les plus