nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Insuffisance hépatique

53 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Gilead Sciences annonce le rachat à Phenex Pharmaceuticals de son programme de développement contre la stéatohépatite non alcoolique (SHNA) et autres maladies hépatiques

Gilead Sciences, Inc., le 06 janvier 2015 : La SHNA est une maladie hépatique chronique grave caractérisée par une inflammation et une accumulation excessive de graisse dans le foie susceptible d’entraîner une fibrose, une cirrhose et une insuffisance hépatique progressives. On estime que la SHNA affecte 10 à 20 % des personnes dans les pays en développement. Il n’existe actuellement aucun traitement approuvé pour traiter la SHNA. FXR est un récepteur d’hormone nucléaire qui régule l’homéostasie de l’acide biliaire, des lipides et du glucose, ce qui permet de réduire la stéatose et l’inflammation du foie, et peut prévenir la fibrose du foie. […].

La viande rouge augmente les risques de décès prématuré selon une nouvelle étude

La viande rouge augmente les risques de décès prématuré selon une nouvelle étude

Caducee.net, le 29 mai 2017 : Alors que débute en France la saison des grillades et des barbecues, une nouvelle étude de cohorte de l'Institut National du Cancer américain (NCI) publiée au début du mois dans le très sérieux BMJ a identifié à nouveau une corrélation statistique entre la consommation de viande rouge et le risque de décès prématuré. L'intérêt de cette nouvelle étude repose non seulement sur la taille de son échantillon mais aussi sur sa précision puisqu'elle détaille la corrélation entre les différents composants de la viande et pas moins de 9 causes de surmortalité (cancer, pathologie cardiaque, pathologie respiratoire, AVC, diabète, infections, maladie d’Alzheimer, insuffisance rénale chronique, insuffisance hépatique). […].

Takeda présentera un portefeuille croissant et diversifié de produits oncologiques lors de prochains congrès scientifiques

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 20 mai 2019 : « Nous sommes impatients de présenter à l'ASCO et à l'AEH des données qui illustrent les progrès continus de notre portefeuille – aussi bien dans le cadre de la recherche clinique qu'en situation réelle – pour les tumeurs solides et les cancers du sang », a déclaré Phil Rowlands, Ph.D., responsable de l’unité thérapeutique Oncologie chez Takeda. « Ces données démontrent notre engagement constant à l'égard de la découverte, du développement et de la distribution de médicaments pour les patients atteints de cancers. » […].

Les MMP semblent cruciales dans les hépatites

Caducee.net, le 06 novembre 2001 : L'inhibition des métalloprotéinases de la matrice extracellulaire pourrait se révéler utile pour les patients avec une insuffisance hépatique aiguë. Un groupe de recherche a en effet montré que ce type d'inhibiteur empêchait la destruction des hépatocytes dans un modèle particulier d'hépatite mortelle chez la souris. […].

Takeda va présenter un portefeuille élargi de produits oncologiques, via des présentations de données lors des prochaines réunions médicales

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 28 mai 2017 : « La présence de Takeda Oncology à ces prochaines réunions médicales démontre que nous nous efforçons constamment de proposer des innovations aux patients atteints d’un cancer », a déclaré Christophe Bianchi, M.D., président de Takeda Oncology. « Les données que nous présentons soulignent l’intensité et l’ampleur de notre portefeuille récemment élargi, qui inclut dorénavant à la fois les malignités hématologiques et les tumeurs solides, avec la récente homologation d’ALUNBRIG™ (brigatinib) pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) métastatique, et nous rapproche de notre objectif qui est de guérir le cancer. » […].

Les données présentées à l’ASCO 2016 s’appuient sur le fondement d’ABRAXANE® en combinaison avec la gemcitabine comme un traitement de première intention chez les patients atteints d’un cancer du pancréas métastatique

Celgene Corporation, le 05 juin 2016 : « Cette édition annuelle du congrès de l’ASCO continue d’évaluer la thérapie séquentielle par ABRAXANE en combinaison avec la gemcitabine en première intention et comme un produit à combiner avec des agents expérimentaux pour le traitement du cancer du pancréas métastatique », a déclaré Michael Pehl, président, Hématologie et oncologie, Celgene. « ABRAXANE en combinaison avec la gemcitabine joue un rôle essentiel dans la recherche visant à faire progresser les soins dispensés aux patients souffrant de cette maladie réputée complexe. » […].

La Commission européenne approuve l'ALUNBRIG® (brigatinib) dans le cadre d'un cancer du poumon non à petites cellules ALK  chez les patients précédemment traités au crizotinib,...

La Commission européenne approuve l'ALUNBRIG® (brigatinib) dans le cadre d'un cancer du poumon non à petites cellules ALK chez les patients précédemment traités au crizotinib,...

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 29 novembre 2018 : Takeda Pharmaceutical Company Limited (TSE: 4502) a annoncé aujourd'hui que la Commission européenne (CE) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l'ALUNBRIG (brigatinib) en tant que monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) avancé à kinase positive du lymphome anaplasique (ALK ) ayant précédemment suivi un traitement au crizotinib. La décision fait suite à un avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) daté du 20 septembre 2018. […].

ARIAD annonce le début de son essai de dosage de phase II d'Iclusig® (ponatinib) mi-2015

ARIAD Pharmaceuticals, Inc., le 06 janvier 2015 : « Cet essai clinique devrait fournir des données importantes sur l'efficacité du traitement à l'Iclusig® en commençant à des doses inférieures à celle approuvée actuellement et en maintenant les patients à un faible dosage. Nous espérons pouvoir ainsi mieux caractériser le profil d'innocuité d'Iclusig® administré à des doses initiales inférieures », a déclaré Frank G. Haluska, M.D., Ph.D., vice-président directeur de la recherche et du développement clinique et chef du service médical chez ARIAD. « Nous espérons aussi que cet essai nous permettra d'explorer plus en détail les stratégies de réduction de dose une fois que les patients auront atteint une réponse cytogénétique majeure, afin de maximiser le rapport bénéfice-risque d'une personne sous traitement. » […].

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® (brentuximab védotine) pour le traitement des patients adultes atteints d'un lymphome hodgkinien en phase IV CD30  non précédemment traité en combinaison avec de l'AVD

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® (brentuximab védotine) pour le traitement des patients adultes atteints d'un lymphome hodgkinien en phase IV CD30 non précédemment traité en combinaison avec de l'AVD

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 15 décembre 2018 : « Pour un grand nombre de patients atteints d'un lymphome hodgkinien non précédemment traité, diagnostiqué en phase IV de la maladie, la progression se produira avec les traitements actuels, ce qui souligne un véritable besoin non satisfait dans cette population », déclare Anna Sureda, D.M., Ph.D., cheffe du service d'hématologie et du programme de greffe hématopoïétique de cellules souches, à l'Institut Català d'Oncologia - hôpital Duran i Reynals. « Dans l'étude clinique ECHELON-1, ADCETRIS en combinaison avec de l'AVD a réduit de 29 pour cent le risque de progression, de décès ou la nécessité d'un traitement anticancer ultérieur chez les patients atteints d'une maladie en phase IV en comparaison avec l'ABVD, une norme de soin actuelle. S'il est approuvé pour cette indication, ADCETRIS pourrait offrir une importante option thérapeutique novatrice pour les patients non précédemment traités atteints d'un lymphome hodgkinien en phase IV en Europe ». […].

Celegne annonce l’homologation de l’ABRAXANE® par Swissmedic pour le traitement des cancers métastasiques du pancréas et du sein

Celgene, le 24 septembre 2014 : L’homologation de l’ABRAXANE contre le cancer du pancréas est particulièrement significative puisqu’aucun nouveau médicament n’a été approuvé en près de sept ans, et plus de 30 essais cliniques de phase III ont échoué à passer le stade de l’autorisation réglementaire dans l’Union européenne pour le cancer du pancréas avancé ou métastatique. En Suisse, le cancer du pancréas est la quatrième cause de décès par cancer, affectant environ 1000 patients sur l’année à venir.2 L’espérance de vie médiane à l’issue d’un diagnostic de cancer du pancréas est d’uniquement 3 à 6 mois.3,4 […].

Kowa annonce que les analyses des sous-groupes de l’essai phase II/III de la pérétinoïne (NIK-333) chez les patients post-traitement curatif pour hépatocarcinome (HCC) indiquent les populations qui ont le plus à bénéficier…

Businesswire, le 24 janvier 2011 : Kowa annonce que les analyses des sous-groupes de l’essai phase II/III de la pérétinoïne (NIK-333) chez les patients post-traitement curatif pour hépatocarcinome (HCC) indiquent les populations qui ont le plus à bénéficier de la thérapie à la pérétinoïne […].

Présentation à l'ASCO des résultats d'une étude de phase II évaluant les bénéfices cliniques de la polythérapie ABRAXANE®, gemcitabine et bévacizumab en traitement de première ligne des patients atteints de cancer du sein métastatique

Businesswire, le 07 juin 2011 : Dans cette étude, les patients admissibles à une chimiothérapie de première ligne ont reçu ABRAXANE (125 mg/m2), suivi de gemcitabine (1000 mg/m2) les premier et huitième jours, puis de bévacizumab (15 mg/kg) le premier jour de chaque cycle de 21 jours. Quarante-huit patients ont été évalués dans le cadre de cette étude. […].

Raptor Pharmaceuticals Corp. passe des accords pour faire progresser son pipeline de produits cliniques

PR Newswire, le 19 mars 2008 : NOVATO, Californie, March 19 /PRNewswire/ -- Raptor Pharmaceuticals Corp. (« Raptor » ou la « société ») (OTC Bulletin Board : RPTP) a annoncé aujourd'hui que Bennu Pharmaceuticals Inc. (« Bennu »), sa filiale de développement clinique, a acquis une licence mondiale exclusive pour la propriété intellectuelle de l'Université de Californie à San Diego (« UCSD ») en ce qui concerne l'utilisation de la cystéamine et de la cystéamine à action retardée (« DR Cystéamine ») dans le traitement de la stéatohépatite non alcoolique. En collaboration avec des médecins de l'école de médecine de l'UCSD, Bennu a l'intention de lancer en 2008 une étude clinique de phase 2a de DR Cystéamine chez les patients souffrant d'une stéatohépatite non alcoolique. […].

Présentation à l'ASCO des données définitives de la phase III de l'étude CA031 évaluant ABRAXANE® administré en association avec du carboplatine chez des patients atteints de cancer du poumon non à petites ...

Businesswire, le 07 juin 2011 : Présentation à l'ASCO des données définitives de la phase III de l'étude CA031 évaluant ABRAXANE® administré en association avec du carboplatine chez des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (CPNAPC) […].

Présentation à l'ASCO de deux études cliniques évaluant les bénéfices de la polythérapie ABRAXANE® chez les patients atteints de mélanome irrésécable

Businesswire, le 07 juin 2011 : Dans la première étude, les patients ont reçu soit ABRAXANE (100 mg/m2) les premier, huitième et quinzième jours, du carboplatine (AUC 6 en intraveineuse) le premier jour et du bévacizumab (10 mg/kg en intraveineuse) les premier et quinzième jours, pour chaque cycle de 28 jours (n=51) ; soit du témozolomide (200 mg/m2) les cinq premiers jours et du bévacizumab (10 mg/kg en intraveineuse) les premier et quinzième jours d'un cycle de 28 jours (n=42). Les deux bras ont été menés indépendamment. Les doses de départ ont été réduites à la suite d'un addenda à l'étude : la posologie ABRAXANE a été réduite à 80 mg/m2 et celle du carboplatine à AUC 5. Pour les deux bras, le taux de survie sans progression à 6 mois était le critère de jugement principal. […].

Takeda présente les résultats mis à jour de l'essai pivot ALTA de Phase 2 pour l'ALUNBRIGTM (brigatinib) contre le cancer du poumon non à petites cellules ALK positif

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 16 octobre 2017 : L'étude ALTA randomisée de Phase 2 est conçue pour évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'ALUNBRIG avec deux schémas posologiques. Les patients ont soit reçu 90 mg d'ALUNBRIG en prise quotidienne unique (n = 112; 90 mg; groupe A) ou 180 mg en prise quotidienne unique après une période préparatoire de sept jours à 90 mg en prise quotidienne unique (n=110; 180 mg; groupe B). […].

Raptor Pharmaceuticals annonce la conclusion du recrutement des patients pour la phase 2a de l'essai clinique concernant la stéatohépatite non alcoolique

PR Newswire, le 05 février 2009 : NOVATO, Californie, February 6 /PRNewswire/ -- Raptor Pharmaceuticals Corp. (« Raptor » ou la « Société ») (OTC Bulletin Board: RPTP), a annoncé aujourd'hui la conclusion du recrutement des patients pour son essai clinique ouvert de phase 2a pour l'évaluation du bitartrate de cystéamine (« cystéamine ») chez les patients atteints de stéatohépatite non alcoolique. La stéatohépatite non alcoolique est une forme d'hépatopathie représentant environ 10 % des nouveaux cas de maladie hépatique chronique et est considérée comme une des principales cause de cirrhose hépatique aux Etats-Unis. A l'heure actuelle, les patients souffrant de stéatohépatite non alcoolique ne peuvent que gérer leur maladie en contrôlant leur poids, leur régime alimentaire et leurs exercices. […].

Gilead annonce les résultats d’études portant sur le Harvoni réalisées auprès de patients atteints d’hépatite C chronique avec maladie du foie à un stade avancé et de patients n’ayant pas répondu à un traitement antérieur

Gilead Sciences, Inc., le 12 novembre 2014 : « Les patients atteints d’hépatite C chronique avec une maladie du foie à un stade avancé sont parmi les plus difficiles à guérir, et de manière générale leurs options de traitement sont limitées ou inexistantes », a déclaré Norbert Bischofberger, PhD, vice-président directeur de la recherche et du développement et directeur scientifique chez Gilead Sciences. « Les données présentées cette semaine démontrent que le Harvoni permet d’atteindre des taux élevés de guérison pour les patients atteints de maladie du foie à un stade avancé, ainsi que pour ceux n’ayant pas répondu à un traitement antérieur avec d’autres antiviraux, y compris des régimes posologiques à base de sofosbuvir. » […].

nuance

Les plus

123