Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Ribavirine

37 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Le mécanisme d'action de la ribavirine est identifié

Caducee.net, le 11 décembre 2000 : La ribavirine est un analogue nucléosidique utilisé notamment en association avec l'interféron-alpha dans le traitement de l'hépatite C. Bien que largement étudié, le mécanisme d'action de cette molécule était jusqu'à présent peu connu. Une équipe de recherche a démontré que la ribavirine a une action mutagène sur les virus à ARN. […].

Du nouveau dans la lutte contre les virus à ARN

Caducee.net, le 22 mai 2001 : La ribavirine utilisée contre certains virus exerce une activité mutagène sur ces virus. De nouveaux travaux apportent la preuve qu'elle entraîne suffisamment d'erreurs pour attendre un taux de mutation létal pour le virus. D'après les chercheurs, des molécules mutagènes dérivées de la ribavirine pourraient aboutir à de nouveaux traitements contre les virus à ARN. […].

Les traitements à base de telaprevir s'avèrent considérablement plus efficaces en comparaison avec les soins standards actuels dans les cas des patients pré-traités contre l'hépatite C

PR Newswire, le 31 mars 2011 : BERLIN, March 31, 2011 /PRNewswire/ -- Tibotec Virco-Virology BVBA a annoncé aujourd'hui qu'une proportion considérablement plus importante de patients sur lesquels le traitement du virus de l'hépatite C (VHC) chronique de génotype 1 avait préalablement échoué a obtenu une réponse virologique soutenue (RVS) grâce à des traitements d'association à base de telaprevir d'une durée de 12 semaines, comparativement aux soins standards (interféron pégylé et ribavirine) administrés seuls. Telaprevir est un AAD (antiviral à action directe) expérimental, développé conjointement par Tibotec et Vertex Pharmaceuticals. Les résultats définitifs de l'étude REALIZE ont été présentés aujourd'hui lors du 46ème congrès annuel de l'Association européenne pour l'étude du foie (EASL), à Berlin. […].

Une nouvelle association thérapeutique dans le purpura thrombopénique autoimmun associé à l’infection virale C

Caducee.net, le 12 avril 2000 : La ribavirine seule ou en association avec l’interféron est efficace dans le purpura thrombopénique autoimmun associée à l’infection virale C. De plus, la réponse n’est pas corrélée à la virémie et l’effet immunosuppresseur de la ribavirine pourrait être responsable de son efficacité sur la remontée des plaquettes. C’est ce que montrent les résultats d’une étude de médecins de Limoges présentée dans la revue ‘Gastroentérologie clinique et biologique’. […].

Les données provisoires issues de l'étude de phase 2 ont démontré que 93 % des personnes atteintes d'hépatite C ayant suivi pendant un total de 12...

Businesswire, le 09 novembre 2011 : Les données provisoires issues de l'étude de phase 2 ont démontré que 93 % des personnes atteintes d'hépatite C ayant suivi pendant un total de 12 semaines un traitement hybride incluant l’INCIVEK™ (telaprevir) et VX-222 (400mg) ont réussi à enrayer le virus (RVP) […].

Hépatite C chronique : quel traitement pour les patients réfractaires à une monothérapie à l'interféron ?

Caducee.net, le 10 janvier 2001 : Des membres de l'Université Johns Hopkins de Baltimore ont procédé à une analyse de la littérature concernant le traitement de l'hépatite C chronique. L'objectif était de comparer l'efficacité de l'interféron + ribavirine versus interféron seul chez les patients qui n'avaient pas répondu à une monothérapie par interféron. Les stratégies combinées donnent de meilleurs résultats qu'un nouveau traitement à l'interféron. Néanmoins, leur efficacité reste relativement faible. […].

Présentation dans le cadre du colloque intitulé The Liver Meeting® des données provisoires encourageantes d’un essai de phase 2 mené sur une polythérapie à base d’INCIVEKMC (télaprévir) ...

Businesswire, le 09 novembre 2011 : – Les données ont montré que, chez 74 % des personnes ayant commencé une polythérapie à base d’INCIVEK, le virus de l'hépatite C était devenu indétectable vingt-quatre semaines après le début du traitement – […].

Gilead publie des données sur les patients du génotype 1 atteints d'hépatite C non-répondants inscrits dans l'étude ELECTRON

Businesswire, le 17 février 2012 : « Ces données répondent à une question importante sur l'utilisation du GS-7977 et ribavirine pour le traitement des patients non-répondants du génotype 1, suggérant que des antiviraux supplémentaires à action directe peuvent être nécessaires pour un traitement efficace de cette population de patients », a déclaré le Docteur Norbert Bischofberger, vice-président exécutif de la recherche et du développement, et directeur des affaires scientifiques. « Nous allons poursuivre notre exploration d'un certain nombre d'approches thérapeutiques pour répondre à ce besoin médical non satisfait, incluant des associations avec d'autres antiviraux oraux. » […].

MSD annonce les résultats de l'étude de phase 2/3 du traitement expérimental de l'hépatite C chronique grazoprevir/elbasvir chez les patients atteints d'insuffisance rénale chronique avancée

MSD, le 23 avril 2015 : « Il existe un besoin médical non satisfait relatif au traitement de l'infection au virus de l'hépatite C chronique chez les patients atteints d'insuffisance rénale chronique avancée », a déclaré le docteur Howard Monsour, Jr., chef du service d'hépatologie au Houston Methodist Hospital, à Houston, au Texas. « Dans cet essai, le premier évaluant un schéma thérapeutique oral, sans ribavirine, chez des patients atteints d'IRC n'ayant jamais été traités et ayant reçu un traitement, la prise conjointe de grazoprevir et d'elbasvir pendant 12 semaines a été efficace dans cette population de l'étude atteinte d'une infection au VHC de génotype 1. » […].

Gilead annonce les données de Phase 2 d’un régime thérapeutique expérimental entièrement oral à base de sofosbuvir plus GS-5816 dans le traitement de l’hépatite C chronique

Gilead Sciences, Inc., le 11 novembre 2014 : Les trois études ont évalué le SOF à 400 mg plus GS-5816 25 ou à 100 mg, avec ou sans ribavirine (RBV), pendant 8 ou 12 semaines. Les taux de réponse virologique soutenue (RVS12) étaient de 88 % à 100 % chez les patients qui recevaient SOF plus GS-5816 100 mg pendant 12 semaines – le régime thérapeutique sélectionné pour les études de phase 3. Les patients qui atteignent le stade RVS12 sont considérés comme guéris de leur infection par le VHC. […].

Hépatite C chronique : favoriser le traitement par interféron-α et ribavirine

Caducee.net, le 16 novembre 2001 : Une méta-analyse qui paraîtra demain dans le BMJ montre que la combinaison ribavirine-interféron-α donne de meilleurs résultats que l'interféron seul dans le traitement des hépatites C chroniques. Des différences en faveur du traitement combiné ont été notées quels que soient les traitements déjà reçus par les patients. […].

Les composés de recherche sur l’hépatite C GS 9190 et GS 9256 de Gilead associés à des thérapies standard ont permis d’obtenir une suppression virale notable au cours d’une étude de phase II

Businesswire, le 01 novembre 2010 : « Les patients présentant une hépatite C chronique ont un besoin urgent de nouvelles et meilleures options de traitement, particulièrement de thérapies combinées aux antiviraux employant de multiples mécanismes d’action afin d’éradiquer le virus », a déclaré Stefan Zeuzem, MD, de l’hôpital universitaire JW Goethe de Francfort, en Allemagne, et principal chercheur de l’étude. « Les résultats présentés aujourd’hui confortent la poursuite de l’évaluation clinique du GS 9190 et GS 9256 en combinaison avec d’autres thérapies contre l’hépatite C et fournissent une indication supplémentaire concernant l’effet de la ribavirine en l’absence d’interféron. » […].

Amélioration du traitement de l’hépatite C

Caducee.net, le 24 septembre 2001 : Une nouvelle molécule, l’interféron (IFN) couplé au polyéthylène glycol (PEG) (PEGASYS-Roche), et l’association de la ribavirine dans le traitement de l’hépatite C permet selon une étude des laboratoires Roche d’obtenir des réponses virologiques meilleures et plus durables que les traitements actuels. […].

Le New England Journal of Medicine publie des données de l’étude de Phase 3 ILLUMINATE d’INCIVEKMC (Télaprévir) sur l’hépatite C

Businesswire, le 14 septembre 2011 : « Ces données sont importantes parce qu’elles démontrent que les patients qui ont réagi tôt à la polythérapie à base d’INCIVEK ont de grandes chances de parvenir à une guérison du virus après 24 semaines de thérapie », a déclaré M. Kenneth Sherman, M.D., Ph.D., professeur de médecine au Collège de médecine de l’Université de Cincinnati, directeur de la Division des maladies digestives de la Santé de l’Université de Cincinnati et chercheur principal pour l’étude. « Avec l’INCIVEK, nous savons dès la 4e semaine comment les patients réagissent au début et, pour ceux qui n’ont pas été traités auparavant, nous savons dès la 12e semaine quelles sont leurs chances de terminer la thérapie en 24 semaines. J’estime que ce sont là des facteurs stimulants qui amènent des patients à entreprendre le traitement et à le poursuivre. » […].

La Commission européenne autorise la mise sur le marché de ZEPATIER®, le traitement de MSD destiné aux patients souffrant d’une hépatite C chronique

La Commission européenne autorise la mise sur le marché de ZEPATIER®, le traitement de MSD destiné aux patients souffrant d’une hépatite C chronique

MSD, le 29 juillet 2016 :  MSD, connu sous le nom de Merck aux États-Unis et au Canada, a annoncé aujourd’hui que la Commission européenne a, le 22 juillet 2016, autorisé ZEPATIER® (elbasvir et grazoprévir) avec ou sans ribavirine (RBV)1 dans le traitement de l’hépatite C chronique (VHC) de génotype (GT) 1 ou 4 chez les adultes infectés1. ZEPATIER® est une association fixe proposée par MSD sous forme d’un comprimé en une prise quotidienne1 à base :- d’elbasvir (50 mg), un inhibiteur de la protéine NS5A1,- et de grazoprevir (100 mg), un inhibiteur de la protéase NS3/4A1. L'autorisation délivrée ce jour va permettre la mise sur le marché de ZEPATIER® dans les 28 pays membres de l’Union européenne (UE). […].

Hépatite C chronique : Marivet est disponible en France et remboursé par la sécurité sociale

Hépatite C chronique : Marivet est disponible en France et remboursé par la sécurité sociale

Caducee.net, le 16 mars 2018 : Destiné aux patients adultes souffrant d'hépatite C chronique, MAVIRET® est depuis le 8 mars dernier le premier traitement antiviral à action directe (AAD) disponible en France à la fois en ville et à l’hôpital. C'est un traitement en une prise par jour, sans ribavirine, pour les patients adultes, quel que soit le génotype du virus (GT1-6). Commercialisé au prix de 166.66 € le comprimé soit 28 000 € , la cure de 8 semaines, il a obtenu son remboursement par la sécurité sociale. […].

Santé Canada approuve INCIVEKMC (télaprévir) pour le traitement des personnes atteintes d’hépatite C

Businesswire, le 22 août 2011 : « Un diagnostic précoce et un traitement efficace de l’hépatite C sont essentiels à la prévention de conséquences à long terme de la maladie pouvant inclure la cirrhose en phase terminale, le cancer du foie et la nécessité d’une greffe », a indiqué Eric Yoshida, MD, professeur de médecine et chef de la Division de gastro-entérologie à la University of British Columbia, et chercheur lors d’études menées sur INCIVEK. « INCIVEK est une nouvelle option de traitement importante, car elle a démontré avoir procuré une réponse virologique soutenue chez quatre des cinq personnes ayant reçu pour la première fois un traitement d’association à base d’INCIVEK. » […].

La situation actuelle sur les nouveaux cycles de traitement pour hépatite C chronique dans les établissements de santé en France

Caducee.net, le 19 septembre 2000 : Une étude de la Direction des Hôpitaux et de la direction de la politique médicale de l’AP-HP a analysé l’évolution des traitements initiés pour hépatite C chronique du 1er avril 1998 au 30 juin 1999 afin d’apprécier l’évolution de la prise en charge de cette pathologie au regard des recommandations émises par les experts. Il en ressort que « dans l'ensemble les recommandations des experts paraissent bien suivies, avec des rythmes un peu différents selon les catégories de service ». Les auteurs précisent cependant que l'échantillon n'est pas représentatif de l'ensemble des services. […].

123

Les plus