Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Urgences

301 résultats triés par date
affichage des articles n° 55 à 73

Rougeole : cas mortel d'une femme de 32 ans au CHU de Poitiers

Rougeole : cas mortel d'une femme de 32 ans au CHU de Poitiers

Caducee.net, le 14 février 2018 : Le décès d’une femme âgée de 32 ans, résidant à Poitiers, s'est produit le 10 février dernier suite à des complications de la rougeole dans un contexte de comorbidités sévères et complexes selon le CHU de POITIERS. Si la famille explique qu'elle n'a pu contracter la maladie que lors de son passage aux urgences quelque jours auparavant, les autorités redoutent plus que jamais une épidémie d'une grande ampleur et appellent à un rattrapage de vaccination. […].

Numéro d'urgence : la SFMU favorable au modèle 113-112 soutenu par le rapport MARCUS 

Numéro d'urgence : la SFMU favorable au modèle 113-112 soutenu par le rapport MARCUS 

SFMU, le 23 janvier 2020 : La Société Française de Médecine d’Urgence (SFMU) soutient les recommandations de la mission interministérielle MARCUS qui prône la prise en charge des appels d'urgences à travers 2 numéros : le 113 pour le Service d’Accès aux Soins et le 112 pour le service secours sécurité. […].

Privilégier la réhydratation orale chez les enfants

Caducee.net, le 16 décembre 2002 : Un essai randomisé a comparé deux modes de réhydratation chez l’enfant : par voie orale ou par voie intraveineuse. Dans des cas modérés de déshydratation, la réhydratation orale est associée à un séjour plus court aux urgences, à un risque réduit d’hospitalisation et à une meilleure satisfaction des patients. […].

Le CHU de Nîmes et la faculté de médecine Montpellier-Nîmes créent un centre pluridisciplinaire de simulation médicale

Caducee.net, le 28 mai 2013 : La création du Centre de Simulation Médicale Université Hôpital (SIMUH) au CHU de Nîmes est un projet ambitieux coordonné par le Professeur Michel Prudhomme, chef du département de chirurgie digestive et le Professeur Jacques Ripart chef du département d’anesthésie-douleur. Le centre intègrera sur 400m2 un ensemble de spécialités médico-chirurgicales comme les urgences, la pédiatrie, l’anesthésie-réanimation, la gynécologie obstétrique, l’ORL, le digestif, l’urologie, la gastro-entérologie et devient un centre de référence dans la simulation pour les professions de santé en France. […].

Covidien annonce l'intégration du système Nellcor™ OxiMax™ SpO2 aux moniteurs de surveillance des patients de Philips

Businesswire, le 10 juin 2009 : Les clients auront en plus la possibilité de choisir d'intégrer la technologie Nellcor OxiMax aux moniteurs de surveillance IntelliVue et M-Series de Philips dans des unités de soins sensibles, telles que les services de soins intensifs, d'urgences, d'anesthésie et de néonatologie. Ainsi, les moniteurs de surveillance IntelliVue et M-Series de Philips seront compatibles avec les capteurs spéciaux Nellcor OxiMax de Covidien, dont le capteur frontal Max-Fast™ utilisé en cas de faible irrigation, et la gamme de capteurs non adhésifs SoftCare™, destinée aux patients ayant la peau sensible, notamment les nouveau-nés. Ces capteurs permettent d'assurer des soins efficaces et de confort dans tous les services très sensibles et de soins intensifs de l'hôpital. […].

#COVID-19 : recommandations pour les praticiens libéraux de la cavité orale

#COVID-19 : recommandations pour les praticiens libéraux de la cavité orale

UMSC, le 19 mars 2020 : L’Union des Médecins spécialistes en Stomatologie et Chirurgie maxillo-faciales recommande la déprogrammation des activités chirurgicales ou médicales non urgentes et sans préjudice de perte de chance pour les patients et la poursuite de la prise en charge des urgences. […].

AMU : 5 établissements publics néo-aquitains mutualisent leurs transports en hélicoptère

AMU : 5 établissements publics néo-aquitains mutualisent leurs transports en hélicoptère

ARS, le 18 décembre 2018 : Sous l’impulsion de l’Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine, les cinq Établissements Publics de Santé (EPS)(1) sièges d’HéliSMUR(2) de la région se sont, pour la première fois, associés pour choisir un prestataire commun et améliorer leur coordination. L’objectif est de garantir une prise en charge des urgences vitales de façon rapide et sécurisée et d’assurer une meilleure orientation des patients sur l’ensemble du territoire de Nouvelle-Aquitaine. […].

Le même médecin pour moins d'hospitalisations pédiatriques

Caducee.net, le 06 mars 2001 : Les enfants qui consultent régulièrement le même médecin ont moins de risque d'hospitalisation ou de visite aux urgences, indique une étude américaine publiée dans la revue Pediatrics. […].

L’imagerie de perfusion myocardique pour le triage des patients

Caducee.net, le 04 décembre 2002 : L’imagerie de perfusion myocardique au repos pourrait être un outil diagnostique de choix dans l’évaluation des patients admis aux urgences avec une douleur thoracique aiguë. […].

Les séances de tir au but augmentent le risque d’infarctus du myocarde !

Caducee.net, le 20 décembre 2002 : Une étude assez surprenante vient d’être publiée dans le British Medical Journal. Elle montre en effet que les admissions aux urgences pour infarctus du myocarde ont augmenté de 25 % lorsque l’Angleterre a perdu contre l'Argentine aux tirs au but lors de la coupe du monde de 1998. […].

Règles pour l’utilisation optimale de la radiographie lors de traumatismes cervicaux

Caducee.net, le 17 octobre 2001 : Une étude canadienne publiée aujourd’hui dans la revue The Journal of the American Medical Association s’est attachée à définir précisément les conditions pour lesquelles une radiographie des vertèbres cervicales s’impose après un traumatisme. Il est apparu que ces procédures codifiées permettraient de réduire singulièrement les actes de radiologie aux urgences. […].

Traiter plus tôt et plus drastiquement les septicémies : étude de cas aux Etats Unis

Caducee.net, le 08 novembre 2001 : Une étude réalisée à l’hôpital henry Ford de Détroit aux Etats Unis entre 1997 et 2000 montre qu’un traitement adapté et rigoureux prescrit à des patients septiques arrivés aux urgences diminue les risques de mortalité et de morbidité ainsi que le temps passé à l’hôpital. […].

Vaccin contre la grippe : les infirmiers réclament des compétences élargies

Vaccin contre la grippe : les infirmiers réclament des compétences élargies

ONI, le 14 janvier 2017 : Alors que le pic national de l'épidémie de grippe devrait être atteint la semaine prochaine, les services d'urgences des hôpitaux de plusieurs régions sont débordés, et on peut légitimement craindre un triste record de surmortalité. En France, la couverture vaccinale pose problème. Pourtant, des solutions existent. L’Ordre national des infirmiers réclame un élargissement du rôle des infirmiers en matière de vaccination. […].

Welch Allyn lance une solution de surveillance de chevet flexible sur les marchés en dehors des États-Unis et du Canada

Businesswire, le 17 novembre 2010 : La société ayant développé les moniteurs patients solides et fiables Propaq® nous propose aujourd’hui la dernière innovation en termes de solutions de surveillance de chevet, optimale pour les environnements multiples en milieu hospitalier tels que les urgences et la cardiologie, les unités d'hospitalisation et pour les examens tels que l'endoscopie. L’une des caractéristiques exceptionnelles du moniteur de surveillance 1500 est son écran LCD couleur de 15 pouces – le plus grand de sa catégorie – avec un angle de vue vertical et horizontal de 170 degrés qui permet aux médecins d’avoir une vision claire des données du patient, quel que soit sa position dans la chambre d’hôpital. En outre, sa taille compacte, notamment sa profondeur de seulement 7,5 centimètres, signifie qu’il peut être placé pratiquement n’importe où sans gêner. […].

Pour 8 médecins sur 10, la peur de la Covid-19 a impacté l’état de santé de leurs patients, faute de suivi médical

Pour 8 médecins sur 10, la peur de la Covid-19 a impacté l’état de santé de leurs patients, faute de suivi médical

Appel Médical, le 28 janvier 2021 : Appel Médical Search, filiale du groupe Randstad spécialisée dans le recrutement des médecins, dévoile les résultats de sa quatrième étude Futuramed consacrée à la crise COVID. L’enquête, menée auprès de 229 médecins dans quatre spécialités (urgentistes, gériatres, réanimateurs et généralistes), lève le voile sur la réalité vécue pendant la première vague de l’épidémie. […].

Deep Breeze lance Breeze@homeTM -- un nouveau dispositif de télésurveillance destiné à améliorer l’évaluation de la BPCO

Businesswire, le 27 avril 2011 : La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est l’une des maladies chroniques les plus courantes dans le monde, touchant 16 millions de patients diagnostiqués rien qu’aux États-Unis. On constate une tendance croissante à gérer à domicile les patients à haut risque souffrant de BPCO. L’objectif est de détecter les signes avant-coureurs de détérioration pulmonaire et d’intervenir rapidement dans l’espoir d’éviter les coûteuses admissions aux urgences et les hospitalisations. […].

Douleurs thoraciques : un seul test sanguin pour éliminer le risque d'infarctus ?

Douleurs thoraciques : un seul test sanguin pour éliminer le risque d'infarctus ?

Caducee.net, le 13 octobre 2015 : Les douleurs thoraciques représentent une cause fréquente de consultation aux urgences. D'après une étude publiée dans The Lancet le 8 octobre, un dosage précoce de troponine pourrait écarter le risque d'infarctus du myocarde et modifier les conditions de prise en charge de cette maladie. […].

Une nouvelle technique d'IRM permet de prévoir l'évolution des accidents vasculaires cérébraux

Caducee.net, le 08 décembre 2008 : Une nouvelle technique de prédiction de l'évolution des infarctus (1) cérébraux dans les premières heures d'accidents vasculaires cérébraux (AVC) vient d'être évaluée sur près de 100 patients. Baptisée NEURiNFARCT, elle permet d'estimer l'étendue des tissus exposés au risque d'un infarctus en cours de formation chez un patient victime d'AVC grâce à une analyse inédite de mesures issues de l'imagerie par résonance magnétique (IRM). Elle a été mise au point par une collaboration entre le Laboratoire de Neurosciences Cognitives & Imagerie Cérébrale (2) (CNRS), le département de Neuroradiologie et le service des Urgences Cérébro-Vasculaires du Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière (AP-HP). Les résultats, publiés en ligne sur le site de la revue Radiology dans l'article de Charlotte Rosso, neurologue affiliée à ce laboratoire montrent l'intérêt de cette technique novatrice pour prédire la gravité potentielle d'un infarctus en quelques minutes, à partir d'images pouvant être obtenues sur un système IRM clinique conventionnel. […].

Les plus