nuance

Epidémie de grippe aviaire A (H5 N1) en Asie Situation au 13 août 2004

Deux de ces décès sont survenus dans la province de Ha Tay, à 50 km au sud-ouest de Hanoi. Le troisième est survenu dans la province de Hau Giang, à 150 km au sud de Ho Chi Minh Ville. Dans cette même province, 3 autres décès, non confirmés biologiquement pourraient cependant être imputés à la grippe aviaire. Plusieurs autres cas suspects sont actuellement en cours d’investigation.

Situation épidémiologique en Asie

Depuis le mois de mai des foyers de grippe aviaire dans des élevages de poulets ont été déclarés officiellement en Thaïlande (23 provinces), au Vietnam (14 provinces), en Indonésie (15 provinces) et en Chine (2 provinces). Les prélèvements effectués dans les élevages touchés au Viêt-Nam et en Thaïlande sont positifs pour le virus aviaire hautement pathogène A(H5N1).

Plusieurs cas humains suspects sont en cours d’investigation en Thaïlande.

La grippe aviaire

La grippe aviaire est une infection par un virus grippal qui comprend plusieurs genres (ou types) dont influenza virus A. Celui-ci est divisé en sous types parmi lesquels H5 et H7. Cette infection peut toucher presque toutes les espèces d’oiseaux, sauvages ou domestiques. Elle peut être fortement contagieuse, surtout chez les poulets et les dindes, et peut entraîner une mortalité extrêmement élevée, en particulier dans les élevages industriels. Le virus influenza aviaire peut parfois infecter d’autres espèces animales comme le porc et d’autres mammifères.

Lorsque la souche est hautement pathogène, le virus de la grippe aviaire peut exceptionnellement se transmettre à l’homme, comme cela a été observé à Hong Kong en 1997 et 2003, aux Pays-Bas en 2003 et en 2004 au Vietnam et en Thaïlande. La transmission s’effectue lors de contacts fréquents et intensifs avec des secrétions respiratoires et des déjections d’animaux infectés.

Il n’y a pas à ce jour de transmission documentée de personne à personne pour le virus A(H5N1). Cependant, la circulation concomitante d’un virus grippal humain chez les personnes exposées au virus aviaire A(H5N1) acquis au contact d’élevages de volailles touchés par la grippe aviaire pourrait créer les conditions de l’émergence d’un nouveau virus grippal adapté à l’homme. La diffusion de ce virus par transmission inter-humaine deviendrait alors possible et pourrait être à l’origine d’une pandémie.

Source

Descripteur MESH : Asie , Virus , Thaïlande , Infection , Poulets , Vietnam , Chine , Diffusion , Hong Kong , Indonésie , Mammifères , Mortalité , Personnes , Toucher

nuance

Epidémiologie: Les +