nuance

Asthme professionnel : apprécier la prévalence selon le sexe, l’âge et les habitudes tabagiques

En Norvège, l’asthme professionnel représente une proportion significative de l’ensemble des asthmatiques. Ceci devrait être pris en compte par les planificateurs de la santé, car il s’agit par définition d’une maladie évitable. C’est ce qui ressort de la première étude à ce jour à s’être intéressée à évaluer la prévalence de cette pathologie selon le sexe, l’âge et les habitudes tabagiques.

Ce travail, mené par des cliniciens du département de médecine thoracique de l’Université de Bergen, a comporté 2 phases et a porté sur un échantillon de la population norvégienne.

La première phase a consisté en un questionnaire postal sur l’asthme dans un échantillon randomisé de la population générale du comté de Hordaland, avec un taux de réponse de 90 %.

Un échantillon stratifié des répondeurs (1512 au total) a ensuite été invité à compléter un questionnaire sur l’anamnèse professionnelle et à pratiquer des tests sprirométriques et d’hyperréactivité bronchique. Le taux de participation à cette phase de l’étude a été de 84 %.

Les auteurs ont défini les asthmatiques comme atteints d’asthme professionnel lorsqu’ils répondaient positivement aux questions suivantes : « avez-vous jamais souffert de symptômes respiratoires en relation avec votre travail ? ces symptômes se sont-ils améliorés en dehors du travail ? ».

Dans cette population, la prévalence de l’asthme professionnel a été de 0,9 % et représente 28 % de l’ensemble des asthmatiques [IC 95 % : 25-31].

La prévalence de l’asthme professionnel est 2 fois plus élevée chez les hommes que chez les femmes et ne diffère pas de manière significative selon l’âge ou le statut tabagique.

Source : International Journal of Tuberculosis and Lung Diseases, 2000, 4 : 688-92.

Descripteur MESH : Prévalence , Habitudes , Sexe , Médecine , Maladie , Norvège , Santé , Population , Travail , Femmes , Hommes

nuance

Recherche scientifique: Les +