nuance

Diffusion d'un audit sur la prescription chez la personne âgée dans un centre Hospitalier de 115 lits

L’HAS recommande de mieux prescrire chez la personne agée à savoir : – réevaluer les diagnostics – prescrire les médicaments dont l’efficacité est démontré – mieux prendre en compte le rapport bénéfice/risque – diminuer la prescription des médicaments dont le SMR est réduit. – La consommation médicamenteuse chez le sujet âgé, la prescription, la dispensation mais aussi l’administration voir la "déprescription", sont les préoccupations majeures de santé publique

Le 23 avril 2013 :

  • 94 hospitalisés dans services informatisés dont 51 patients de plus de 75 ans
    étude de 30 dossiers de patients (3 sur 5)
  • Moyenne d'âge: 84 ans
  • Sexe :
    • 13 hommes : 43%
    • 17 femmes : 57%
  • Services :
    • 10 patients en médecine
    • 10 patients en psychatrie
    • 10 patients en soins de suite
 
 

 

Grille de recueil des données

 

L'ordonnance

   
   

oui

non

11

comporte plus de 5 médicaments

0

1

12

si oui, combien

   

21

comprend plus de 2 psychotropes, BZD incluses

0

1

31

comprend plus de 1 AINS

0

1

41

comprend plus de 1 BZD

0

1

51

comprend 2 médicaments dont l'association est contre indiquée

0

1

52

si oui laquelle?

   

61

comprend 2 médicaments dont l'association est illogique
(anticholinergiques+anticholineestérasiques)

0

1

62

si oui lesquels?

   

71

comprend des médicaments à bénéfice risque défavorable selon la liste Laroche

0

1

72

si oui lesquels?

   

81

l'objectif therapeutique de chaque nouvelle prescription figure

1

0

91

la durée de prise de chaque médicament est précisée

1

0

101

le poids du patient figure

1

0

102

si oui, evalué depuis moins d'un mois

   

111

la clairance de la creatinine figure dans le dossier

1

0

121

un ionogramme sanguin figure dans dossier( recherche dyskaliemie)

1

0

 

 

Résultats SSR : Note moyenne : 5.75 sur 10

 

Résultats médecine :  Note moyenne : 6.41 sur 10

 

Résultats psychatrie :  Note moyenne : 5.25 sur 10

 

Résultats globaux :  Note moyenne : 5.8 sur 10

 

 

L'ordonnance

 
     

1

comporte plus de 5 médicaments

05/30

 

si oui, combien

8,00

2

comprend plus de 2 psychotropes, BZD incluses

25/30

3

comprend plus de 1 AINS

30/30

4

comprend plus de 1 BZD

26/30

5

comprend 2 médicaments dont l'association est contre indiquée

30/30

6

comprend 2 médicaments dont l'association est illogique
(anticholinergiques+anticholineestérasiques)

29/30

7

comprend des médicaments à bénéfice risque défavorable selon la liste Laroche

19/30

8

l'objectif therapeutique de chaque nouvelle prescription figure

04/30

9

la durée de prise de chaque médicament est précisée

02/30

10

le poids du patient figure

27/30

11

la clairance de la creatinine figure dans le dossier

0/30

12

un ionogramme sanguin figure dans dossier( recherche dyskaliemie)

12/30

Points forts :
-Le poids du patient figure dans 90% des dossiers
-Il n’y a pas d’associations contre indiquées.
-La prescription d’AINS suit les recommandations de l’ HAS
-Peu d’association de benzodiazépines

Points à améliorer :
-seulement 16.6 % des prescriptions (5 patients) ont moins de 5 médicaments, les autres ont une moyenne de 8.72 médicaments avec jusqu’à 15 spécialités.
-36.6% des prescriptions contiennent une spécialité dont l’usage est inapproprié chez la personne âgée
-Evaluation de la fonction rénale n’est pas faite ou du moins pas renseignée dans osiris
-Absence de durée de traitement et de justification de nouvelle prescription : tracer dans dossier et réévaluer régulièrement/p>

En conclusion, l'ordonnance parfaite avec moins de 5 médicaments n'es pas un mythe, il faut donc persévérer dans cette direction pour diminuer les risques liés aux médicaments. L'intérêt du patient doit rester la cible première.

 

Descripteur MESH : Lits , Santé , Sujet âgé , Patients , Association , Recherche , Risque , Femmes , Hommes , Soins

nuance

Médicaments: Les +