nuance

Parution du décret reconnaissant les actes exclusifs aux infirmiers de bloc opératoire diplômés d'Etat (Ibode)

illustrationLe projet était dans les cartons du gouvernement depuis plusieurs mois et il est désormais officiel. Le décret relatif aux actes infirmiers relevant de la compétence exclusive des infirmiers de bloc opératoire a été signé par Manuel Vals et publié au journal officiel le 29 janvier 2015.

A partir de maintenant et sur prescription du chirurgien, les IBODE seront les seuls habilités à accomplir les actes et activités définis par le décret et sous réserve que le chirurgien puisse intervenir à tout moment :
• L'installation chirurgicale du patient
• La mise en place et la fixation des drains sus aponévrotiques
• La fermeture sous cutanée et cutanée

Ces actes devront avoir fait l'objet d'un protocole écrit, daté et signé.

En présence du chirurgien, le degré de compétence de l'Ibode pourra être élargie à :
• L'apport d'aide à l'exposition,
• À l'hémostase
• À l'aspiration.

Le décret précise par ailleurs que les IBODE titulaires et ceux en formation devront suivre une formation théorique et pratique de 49 heures et cela avant le 31 décembre 2020 pour pouvoir pratiquer ces actes. Cette formation sera financée par les employeurs au titre des dispositifs de formation professionnelle continue et concerna près de 11 000 personnes.


Cette nouvelle réglementation vient récompenser plusieurs années de lobbying de la profession et vise surtout à sécuriser les blocs opératoires où force était de constater par la passé que de trop nombreux actes étaient réalisés par du personnel qui n'avait pas forcément ni la formation, ni les compétences requises.


Forte de cette nouvelle reconnaissance, l'Unaibode prépare déjà ses prochaines revendications salariales.

 

Voir le décret

Voir le site de l'Unaibode

Descripteur MESH : Infirmiers , Gouvernement , Manuels , Blocs opératoires , Formation professionnelle , Personnes

nuance

Pratique médicale: Les +