nuance

Les malaises du nourrisson d’origine épileptique constituent une réalité indiscutable

La répétition de malaises chez un nourrisson, sans cause évidente et même en présence d’un reflux gastro-oesophagien, doit faire évoquer la possibilité d’une épilepsie, indiquent dans les Annales de pédiatrie des pédiatres du CHU Paris-Sud du Kremlin-Bicêtre.

Selon le Dr L. Heissessen et ses collègues, dans une telle situation, il convient d’affiner la sémiologie critique ainsi que le contexte somatique et développemental, de pratiquer une imagerie cérébrale, un EEG avec sommeil tout en sachant que sa contribution est inconstante et que les enregistrements de longue durée sont improductifs lorsque les crises sont rares.

Ces auteurs parviennent à cette conclusion après avoir mené une étude qui a consisté à déterminer la fréquence et les caractéristiques des épilepsies de la première enfance où le diagnostic de « malaises du nourrisson » est porté en première intention.

15 cas ont été colligés sur une période 8 ans, dont les principales caractéristiques étaient les suivantes : inconstance des symptômes suggestifs de comitialité à l’analyse clinique rétrospective (9 fois) ; caractère occasionnellement contributif du contexte clinique initial (4 fois) et de l’imagerie cérébrale (5 fois) ; utilité réelle mais inconstante de l’EEG intercritique, y compris lorsque le diagnostic d’épilepsie est retenu (10 fois) ; fréquence de l’association à un reflux gastro-oesophagien dont le lien avec l’épilepsie semble le plus souvent improbable, mais qui contribue à faire errer le diagnostic ; caractère inhomogène des épilepsies ainsi révélées pouvant aller de l’encéphalopathie épileptique grave à l’épilepsie bénigne du nourrisson.

Selon les auteurs, un traitement antiépileptique se discute même si le bilan reste négatif lorsque les épisodes sont récurrents avec un recul de quelques semaines. Les épilepsies se révélant sous cette forme ne constituent pas une entité homogène et dans les formes idiopathiques, seul un recul de quelques mois permettra de déterminer le pronostic épileptique et mental.

Source : Archives de pédiatrie, 2000 ; 7 : 955-60.

Descripteur MESH : Nourrisson , Épilepsie , Paris , Diagnostic , Caractère , Archives , Enregistrements , Intention , Pédiatrie , Pronostic , Sommeil

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib