BPCO : extension de l'indication de la triple thérapie fixe Trimbow

illustrationLe Groupe Chiesi, laboratoire international axé sur la recherche, annonce aujourd’hui que la Commission Européenne a autorisé l’extension d’indication pour Trimbow® (Béclométasone/Formotérol/Glycopyrronium : DPB/FF/G). Elle reconnaît ainsi ses effets sur les exacerbations et les symptômes des patients atteints de BPCO modérée à sévère non traités de façon satisfaisante par deux bronchodilatateurs de longue durée d’action (LABA/LAMA) ou par corticostéroïdes inhalés (CSI) et β2-agoniste de longue durée d’action (LABA).

Bien que la bronchodilatation soit reconnue comme étant le traitement de base de la BPCO, beaucoup de patients souffrent encore fréquemment de symptômes et d’exacerbations. L’extension d’indication de Trimbow® apporte la preuve des bénéfices potentiels dans la BPCO modérée à sévère pour les patients non traités de façon satisfaisante par l’association d’un LABA et d’un LAMA, en leur donnant la possibilité d’utiliser la triple thérapie fixe Trimbow®.

« Nous sommes ravis que la première triple thérapie fixe en particules extrafines soit maintenant disponible pour les patients atteints de BPCO modérée à sévère présentant encore des symptômes de BPCO et des exacerbations malgré un traitement par doubles bronchodilatateurs. Cette spécialité leur offre une nouvelle option de prise en charge pour leur maladie. » commente Alessandro Chiesi, Directeur de la Région Europe du Groupe Chiesi.

 

L’extension de l’indication est basée sur les données de l’étude TRIBUTE[1], publiée l’année dernière dans « The Lancet ». Cette étude démontre la supériorité de Trimbow® (DPB/FF/G) vs un LAMA/LABA (Indacatérol/Glycopyrronium : IND/GLY) sur le critère principal qui est la réduction du taux d’exacerbation modérée à sévère à la 52e semaine. Au niveau des critères secondaires, des améliorations de la fonction pulmonaire et de la qualité de vie, ont été démontrées avec un profil de tolérance comparable.

Nouvelle indication de Trimbow®

Traitement continu de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) modérée à sévère chez les adultes non traités de façon satisfaisante par l’association d’un corticostéroïde inhalé et d’un bêta-2 agoniste de longue durée d’action ou par l’association d’un bêta 2 agoniste de longue durée d’action et d’un antagoniste muscarinique de longue durée d’action. Il avait d’abord été approuvé en Europe en juillet 2017 comme un traitement de fond pour les patients adultes atteints de BPCO modérée à sévère traités de façon non satisfaisante par la combinaison d’un CSI et d’un LABA. (Voir rubrique 5.1 pour les résultats obtenus sur les symptômes de BPCO et la prévention des exacerbations).

 

1 Papi A, et al. Extrafine inhaled triple therapy versus dual bronchodilator therapy in chronic obstructive pulmonary disease (TRIBUTE): a double-­‐ blind, parallel group, randomised controlled trial, Lancet. 2018. Available here: https://doi.org/10.1016/S0140-­‐6736 (18)30,206-­‐ X

Descripteur MESH : Patients , Bronchodilatateurs , Recherche , Europe , Maladie , Qualité de vie , Vie

Médicaments: Les +