nuance

IBRANCE® (palbociclib) reçoit une AMM européenne pour le traitement du cancer du sein localement avancé ou métastatique RH /HER2-

illustrationPfizer a annoncé que la Commission européenne avait autorisé la mise sur le marché d’IBRANCE® (palbociclib) pour le traitement du cancer du sein localement avancé ou métastatique, positif aux récepteurs hormonaux et négatif au récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (RH /HER2-) chez la femme. L’autorisation concerne l’utilisation d’IBRANCE® en association avec un inhibiteur de l’aromatase ou en association avec le fulvestrant chez les femmes ayant été traitées antérieurement par hormonothérapie.

IBRANCE® est le premier médicament à être approuvé en Europe qui agit en inhibant les kinases dépendantes des cyclines 4 et 6 (CDK 4/6). IBRANCE® en association avec un inhibiteur de l’aromatase, représente également le premier médicament approuvé en première ligne pour le traitement des femmes atteintes d’un cancer du sein métastatique RH /HER2- hormonosensibles depuis plus de de 10 ans. Les femmes atteintes de cancer du sein métastatique RH /HER2- représentent les deux tiers de l’ensemble des cas de cancer du sein métastatique.1


« L’autorisation d’IBRANCE® par l’Union européenne apporte une nouvelle option de traitement innovante et essentielle pour les dizaines de milliers de femmes atteintes de cancer du sein métastatique RH /HER2- », a déclaré Andreas Penk, M.D., Président Régional Pfizer Oncologie. « Disposant de données solides et cohérentes issues de trois études cliniques pivot, IBRANCE® constitue une nouvelle option thérapeutique dans le traitement du cancer du sein métastatique RH /HER2- en Europe. »

L’autorisation de la Commission européenne repose sur un dossier de soumission robuste, incluant les résultats de l’essai clinique de phase 2, PALOMA-1 chez les femmes ménopausées atteintes de cancer du sein métastatique positif aux récepteurs des estrogènes (RE )/HER2- qui n’avaient jamais fait l’objet d’un traitement par voie générale en situation métastatique ; les résultats de l’essai clinique de phase 3, PALOMA-2 dans la même population de patientes ; et l’essai clinique de phase 3, PALOMA-3 chez les femmes atteintes de cancer du sein métastatique RH /HER2- dont la maladie avait récidivé ou progressé sous un traitement anti hormonal préalable. Ces trois essais cliniques randomisés ont démontré que l’association d’IBRANCE® à un traitement anti hormonal prolongeait la survie sans progression (SSP), comparativement à un traitement anti-hormonal seul ou associé à un placebo.

Le cancer du sein est le cancer invasif le plus répandu chez la femme en Europe, avec environ 464 200 nouveaux cas et 131 260 décès chaque année.2 Près de 30 % des femmes diagnostiquées et traitées à un stade précoce de cancer du sein vont développer un cancer du sein métastatique3. Les patientes ont donc besoin de nouvelles options thérapeutiques dont l’objectif principal est d’en améliorer les symptômes et de contribuer au maintien de leur qualité de vie aussi longtemps que possible.



« Palbociclib est une avancée passionnante dans la prise en charge des femmes atteintes de cancer du sein positif aux récepteurs hormonaux. Les patientes souffrant de ce type de cancer du sein sont habituellement traitées par une thérapie anti hormonale, mais beaucoup d'entre elles récidivent - et nécessitent donc une chimiothérapie, souvent accompagnée d'effets secondaires », a déclaré Nicholas Turner, Chef d’équipe à l'Institut de Recherche du Cancer à Londres, consultant en oncologie au Royal Marsden NHS Foundation Trust, ainsi que chercheur principal de l'essai PALOMA-3. « Palbociclib, lorsqu'il est utilisé en association avec une thérapie anti-hormonale standard, améliore la durée du contrôle de la tumeur et pourrait ainsi retarder le besoin pour ces dernières de débuter une chimiothérapie.»

« En Europe, il est nécessaire de proposer aux patientes atteintes de cancer du sein métastatique de nouvelles options de traitement », a déclaré Kathi Apostolidis, Vice-présidente de l’European Cancer Patient Coalition qui a vaincu le cancer du sein à deux reprises. « Le cancer du sein métastatique est un lourd fardeau à porter pour les patientes qui en souffrent ainsi que pour leurs familles ; elles espèrent que de nouveaux traitements pourront leur apporter une meilleure qualité de vie et de meilleures perspectives. »

À propos d’IBRANCE® (palbociclib)
IBRANCE® est un inhibiteur oral des kinases dépendantes des cyclines 4 et 6,4 principaux régulateurs du cycle cellulaire responsables de l’activation de la prolifération cellulaire5,6.

À propos de Pfizer Oncologie
Pfizer Oncologie s'engage à poursuivre le développement de traitements innovants ayant un impact significatif sur la vie des patients atteints d'un cancer. En tant que leader en oncologie, nous nous efforçons d'accélérer la mise à disposition de nos avancées thérapeutiques et contribuons ainsi à redéfinir le quotidien des patients. Notre solide pipeline de médicaments biologiques et de petites molécules et d'immunothérapie, l’un des plus robustes du secteur, est spécifiquement axé sur l’identification des découvertes scientifiques les plus prometteuses et sur leur mise en œuvre clinique au profit des patients souffrant de divers types de cancer. En s’associant à des institutions académiques, des chercheurs indépendants, des groupes de recherche collaboratifs, des gouvernements et des partenaires agréés, Pfizer Oncologie vise à traiter et contrôler le cancer par des médicaments de pointe. Parce que Pfizer Oncologie est convaincu que la réussite en oncologie ne se mesure pas uniquement en termes de médicaments fabriqués, mais plutôt par les partenariats significatifs engagés pour exercer un impact plus positif sur la vie de chacun.

À propos de Pfizer
Pfizer Inc : Ensemble, œuvrons pour un monde en meilleure santé®
Chez Pfizer, nous mobilisons toutes nos ressources pour améliorer la santé et le bien-être à chaque étape de la vie. Nous recherchons la qualité, la sécurité et l’excellence dans la découverte, le développement et la production de nos médicaments en santé humaine. Notre portefeuille mondial diversifié comporte des molécules de synthèse ou issues des biotechnologies, des vaccins mais aussi des produits d’automédication mondialement connus. Chaque jour, Pfizer travaille pour faire progresser le bien-être, la prévention et les traitements pour combattre les maladies graves de notre époque. Conscients de notre responsabilité en tant que leader mondial de l’industrie biopharmaceutique, nous collaborons également avec les professionnels de santé, les autorités et les communautés locales pour soutenir et étendre l’accès à des soins de qualité à travers le monde. Depuis près de 165 ans, Pfizer fait la différence pour tous ceux qui comptent sur nous. Pour en savoir plus sur nos engagements, vous pouvez visiter notre site Internet www.pfizer.fr.



1-Rocca A, Farolfi A, Bravaccini S, Schirone A, Amadori D. Palbociclib (pd 0332991): targeting the cell cycle machinery in breast cancer. Expert Opin Pharmacother. 2014;15(3):407-420.
2-Stewart B, Wild C. International Agency for Research on Cancer, World Health Organization. World Cancer Report, 2014.
3-O'Shaughnessy J. Extending survival with chemotherapy in metastatic breast cancer. Oncologist. 2005;10:20-29.
4- IBRANCE® (palbociclib) - Informations posologiques. New York. NY: Pfizer Inc: 2015.
5-Weinberg RA. pRb and Control of the Cell Cycle Clock. In: Weinberg RA, ed. The Biology of Cancer. 2nd ed. New York, NY: Garland Science; 2014:275-329.
6-Sotillo E, Grana X. Escape from Cellular Quiescence. In: Enders GH, ed. Cell Cycle Deregulation in Cancer. New York, NY: Humana Press; 2010:3-22.

Descripteur MESH : Tumeurs du sein , Association , Femmes , Croissance , Facteur de croissance épidermique , Vie , Europe , New York , Patients , Santé , Cyclines , Qualité de vie , Recherche , Cycle cellulaire , Vaccins , Thérapeutique , Survie , Soins , Sécurité , Science , Population , Placebo , Maladie , Londres , Internet , Immunothérapie , Essais

nuance

Médicaments: Les +