nuance

Canicule : les recommandations et ressources utiles pour vos patients

illustrationUn épisode de canicule exceptionnel par son intensité et sa précocité est annoncé par Météo France du 24 ou 30 juin 2019 sur une bonne partie du territoire. Si les autorités se mobilisent pour anticiper et gérer l’impact sanitaire des fortes chaleurs, elles appellent les professionnels de santé à sensibiliser leurs patients, notamment les plus fragiles (personnes âgées, handicapées ou fragiles isolées, femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants…), aux risques liés à la chaleur et à relayer les recommandations de prévention qui figurent sur le site Internet du ministère.

Alerte canicule.

C'est à partir du Lundi 24 Juin et pour une durée minimale de 6 jours qu'est annoncée une vague de chaleur exceptionnelle par sa précocité et son intensité. Le thermomètre atteindra les 40 ° C la journée et se maintiendra au dessus des 25°C toute la nuit. Un épisode comparable à celui de 2003 mais sans précédent pour un mois de Juin.

Cette canicule concernera le centre, l’est et le nord du pays avant progressivement de s’étendre, notamment à l’ouest du pays. Cet épisode sera également marqué par des nuits particulièrement courtes peu propices au rafraichissement nocturne des températures.

Le Plan canicule déployé

Les pouvoirs publics sont mobilisés, au niveau national comme au niveau local, et ont mis en place les mesures prévues par le plan national canicule, pour anticiper et gérer l’impact sanitaire des fortes chaleurs.

En prévision de cette vague de chaleur, la Ministre des Solidarités et de la Santé a demandé au Conseil supérieur de l’audiovisuel que soient diffusés dès lundi matin sur les antennes télévisuelles et radiophoniques des messages rappelant les conseils de prévention.

La plateforme téléphonique d’information du public « Canicule Info Service » sera également ouverte à partir de lundi matin. Ce numéro vert, accessible au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, du lundi au samedi de 9h à 19h) permet d’obtenir des recommandations sur la conduite à tenir en cas de fortes chaleurs.

Un appel à la mobilisation pour protéger les personnes les plus fragiles.

Les Agences régionales de santé sollicitent les professionnels de santé à mener des actions de prévention et de sensibilisation à l'attention de leur patients les plus fragiles. Pour ce faire, différentes ressources sont à leur disposition :

- Des affiches et des dépliants: http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule

- Des guides pour adapter les traitements en cas de forte chaleur :

Le « Repères pour votre pratique » de Santé publique France : Fortes chaleurs : prévenir les risques sanitaires chez la personne âgée - Repères pour votre pratique - Mars 2015 - http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1033.pdf

Le dossier Internet de l’ANSM sur « Canicule et produits de santé » http://www.ansm.sante.fr/Dossiers/Conditions-climatiques-extremes-et-produits-de-sante/Canicule-et-produits-de-sante/

En outre, les pouvoirs publics rappellent les conseils à relayer auprès des personnes les plus fragiles:

  • Personnes âgées, handicapées ou fragiles isolées : incitez-les à s’inscrire sur la liste mise à leur disposition par chaque mairie afin de recevoir le soutien de bénévoles, et prenez de leurs nouvelles très régulièrement. Soyons solidaires des plus démunis, notamment des personnes sans domicile et incitons-les à accéder à des lieux réfrigérés, tant en journée que la nuit, avec notamment l’ouverture de parcs et jardins
  • Nourrissons et jeunes enfants : veillez à les protéger en permanence de la chaleur (éviter les sorties aux heures les plus chaudes, les faire boire et les hydrater régulièrement, leur faire porter chapeau et lunettes de soleil et leur appliquer de la crème solaire). Ne les laissez jamais dans une pièce mal ventilée ou un véhicule, même pendant une très courte durée.
  • Enfants : vous tenez à eux, ne les quittez pas des yeux pour éviter les noyades. Au cours de l’été 2018, les noyades accidentelles ont augmenté de 30% par rapport à l’été 2015, notamment au cours des épisodes de fortes chaleurs. Enfants et adultes, soyez vigilants en cas de différence importante de température entre l’eau et l’air, vous risquez un choc thermique et pouvez perdre connaissance.
  • Travailleurs : buvez beaucoup d’eau, plusieurs fois par jour. Soyez vigilants pour vos collègues et vous-même. Protégez votre peau du soleil, et si vous vous sentez mal, signalez- le rapidement.
  • Sportifs : évitez l’activité physique aux heures les plus chaudes de la journée.
  • En cas de maladies chroniques ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses, par exemple), n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant ou votre pharmacien.

Descripteur MESH : Santé , Personnes , France , Patients , Internet , Femmes enceintes , Femmes , Conseil , Connaissance , Affiches , Peau , Prévision , Santé publique , Physique , Température , Mars , Attention , Traitement médicamenteux

nuance

Pratique médicale: Les +