nuance

Vaccin anti-covid : la rémunération des médecins remplaçants alignée sur celle des titulaires

illustrationAprès avoir dénoncé fermement les écarts de rémunération entre les médecins remplaçants et les titulaires mobilisés dans les centres de vaccination contre la covid-19, les syndicats de médecins libéraux ont obtenu gain de cause. La CNAM vient en effet d’annoncer que la rémunération des remplaçants serait dorénavant alignée sur celle des titulaires.

Des écarts du simple au double pour les mêmes vacations

En dépit d’un travail et d’une formation identique, certains médecins remplaçants touchaient 50 € brut de l’heure pour une vacation dans un centre de vaccination contre la covid 19 alors que les titulaires percevaient 105 €.

Des écarts de rémunération qui ont rendu furieux les syndicats de médecins libéraux.

 « Dans de multiples régions, le montant des vacations pour les remplaçants est bien inférieur au montant des vacations payées aux médecins installés par la CPAM. Ainsi, ils seraient rémunérés 1,5 fois moins que les médecins installés (2 fois moins pour les retraités). Cette situation est inacceptable ! » s’insurge la Dr Laure Dominjon présidente du syndicat ReAGJIR dans un communique.

Ce grand écart dans les rémunérations proposées s’explique par le fonctionnement très hétérogène des centres de vaccination. Certains sont gérés par des CHRU, d’autres par des CPTS, des MSP ou même un CDS.

La situation se complique un peu plus quand on sait que la plupart des médecins remplaçants ne sont pas conventionnés avec l’assurance maladie, ce qui rend impossible toute rémunération directe entre la CPAM et le remplaçant.

La CNAM prend le taureau par les cornes

Pour mettre fin à cette polémique justifiée, mais malvenue dans le contexte sanitaire, la CNAM a décidé de rembourser chaque centre de vaccination qui recruterait un médecin remplaçant ou retraité à hauteur de la rémunération versée par les CPAM aux médecins titulaires :

– 105 € de l’heure
– 420 € la demi-journée en semaine
– 460 € la demi-journée le week-end.

Un ultime point de crispation concerne le forfait de rémunération de 5,40 € pour la saisie des vaccins dans le système d’information dédié au recueil des vaccinations (SI-VAC). Comme les remplaçants ne sont pas conventionnés, ils ne peuvent techniquement y prétendre.

Le Dr Talbot de la FMF propose une solution concrète qui consiste à :

  • établir un contrat d’assistant ou d’adjoint avec un médecin installé
  • utiliser sa eCPS personnelle pour faire les déclarations dans le SI-VAC
  • puis à facturer avec le numéro d’assuré du médecin installé qui fera une rétrocession de 100 %

Descripteur MESH : Médecins , Rémunération , Vaccination , Syndicats , Maladie , Vaccins , Travail , Assurance , Assurance maladie , France

nuance

Actualités professionnelles: Les +