nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Rémunération

130 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

illustration

Vaccin anti-covid : la rémunération des médecins remplaçants alignée sur celle des titulaires

Caducee.net, le 27 janvier 2021 : Après avoir dénoncé fermement les écarts de rémunération entre les médecins remplaçants et les titulaires mobilisés dans les centres de vaccination contre la covid-19, les syndicats de médecins libéraux ont obtenu gain de cause. La CNAM vient en effet d’annoncer que la rémunération des remplaçants serait dorénavant alignée sur celle des titulaires. […].

illustration

Vaccination et télémédecine : lancement officiel de la rémunération pour les pharmaciens d’officine

Caducee.net, le 09 septembre 2019 : Vendredi 6 septembre 2019, deux arrêtés d’approbation des avenants n° 15 et n° 16 à la convention nationale pharmaceutique ont été publiés au Journal officiel. Ils signent le lancement officiel de la rémunération des pharmaciens d’officine en contrepartie de l’accompagnement d’actes de téléconsultation (avenant n° 15) et de la vaccination contre la grippe saisonnière (avenant n° 16). […].

Rapport Vallancien sur la rémunération des médecins

Caducee.net, le 26 mars 2008 : L’organisation de la chirurgie et les modes de rémunération actuels des chirurgiens, tant dans la pratique publique que dans la pratique libérale, ne correspondent plus aux impératifs d’une pratique chirurgicale de qualité accessible à tous sur le territoire. Afin de sortir de cette situation doublement insatisfaisante, les rapporteurs proposent la création d’un Contrat d’exercice global de la chirurgie. Ce contrat serait établi entre le chirurgien, la future Agence Régionale de Santé et le ou les établissements dans lesquels il exercera. […].

illustration

La rémunération des médecins intérimaires plafonnée dès 2018.

Caducee.net, le 13 décembre 2017 : Un décret paru au journal officiel fin novembre plafonne de façon dégressive jusqu'en 2020 la rémunération des médecins intérimaires employés dans les hôpitaux publics. Ce décret mis en application de la loi santé du précédent gouvernement vise à encadrer l'intérim médical qui représente un surcoût de 500 millions d'euros par an sur le budget des hôpitaux. […].

illustration

Les médecins insatisfaits de leur rémunération et du poids des tâches administratives

MEDSCAPE, le 02 juillet 2019 : Medscape publie une nouvelle enquête consacrée à l’évolution de la profession de médecin. Menée auprès de 900 médecins français [1], elle révèle une situation financière jugée peu satisfaisante au regard des conditions de travail difficiles et une qualité de vie altérée par des heures extensibles. Un sentiment d’autant plus important chez les femmes pour qui l’enquête souligne des inégalités salariales préoccupantes avec leurs homologues masculins. […].

illustration

Un CHU attractif pour les jeunes médecins : la rémunération n’est pas le seul argument

Jean-Pierre Dewitte, le 31 octobre 2016 : Jean-Pierre Dewitte, président de la Conférence des directeurs généraux des CHU, met en avant l’importance de l’attractivité de l’exercice médical à l’hôpital public. […].

illustration

#segurdelasanté : « Nous n'attendrons pas une deuxième crise sanitaire pour exiger des conditions de travail, de rémunération et de formation décentes »

ANEMF - ISNI, le 02 juillet 2020 : Les étudiants et les internes demandent à ce que les négociations se poursuivent la semaine prochaine pour revoir le protocole à la hausse. […].

Gilead Sciences annonce des résultats financiers record pour le quatrième trimestre et l’exercice 2009

Businesswire, le 31 janvier 2010 : Le chiffre d’affaires total pour le quatrième trimestre 2009 s’est élevé à 2,03 milliards de dollars, en progression de 42 % comparé au chiffre d’affaires total de 1,43 milliard de dollars enregistré au quatrième trimestre 2008. Le résultat net au quatrième trimestre 2009 a atteint 802,2 millions de dollars, soit 0,87 dollar par action diluée, comparé à un résultat net au quatrième trimestre 2008 de 560,0 millions de dollars, soit 0,59 dollar par action diluée. Le résultat net non PCGR (non conforme aux principes comptables généralement reconnus) pour le quatrième trimestre 2009, lequel exclut des charges après impôts liées aux acquisitions, des frais de restructuration et des charges de rémunération à base d’actions, était de 864,4 millions de dollars, soit 0,93 dollar par action diluée. Le résultat net non PCGR pour le quatrième trimestre 2008, lequel exclut des charges après impôts de rémunération à base d’actions, était de 590,3 millions de dollars, soit 0,63 dollar par action diluée. […].

illustration

Malgré la pénurie, les infirmiers ont bénéficié d’une revalorisation de salaire modeste, de 1,6% en 2018

RANDSTAD, le 20 mai 2019 : L’année 2018 a été marquée par des évolutions de salaire modérées dans le secteur hospitalier et du soin. Portés par une pénurie et une tension forte sur le marché, les infirmiers de bloc opératoire (IBODE) sont les seuls à tirer leur épingle du jeu. Leur salaire moyen s’établit à 3 364 euros mensuels, en hausse de 2,2 % sur un an, après une augmentation de 3,6 % en 2017. Toujours très recherchés, les infirmiers diplômés d’État voient leur fiche de paie s’apprécier de seulement 1,6 % en 2018, pour un salaire moyen de 2 289 euros. Malgré un salaire en croissance de 1,3 % en 2018, les agents de service hospitalier conservent le salaire moyen le plus faible de six métiers du secteur hospitalier et du soin (1582 euros). Les aides médico-psychologiques, quant à eux, font face à la plus faible revalorisation salariale ( 0,9 % en 2018), pour la deuxième année consécutive et affichent une rémunération mensuelle moyenne de 1778 euros. La huitième édition du baromètre Appel Médical des salaires de la santé analyse 13 fonctions paramédicales. Au — delà du seul secteur hospitalier et du soin, ce sont les éducateurs spécialisés dans le domaine du handicap qui remportent la palme de l’augmentation de salaire en 2018 ( 5,5 %). […].

illustration

Rémunération médicale : la CNAMTS dresse un bilan positif de la ROSP sur 4 ans.

CNAMTS, le 25 avril 2016 : Après 4 années de déploiement, la Caisse nationale d'assurance maladie dresse un bilan positif de la rémunération sur objectifs de santé publique (Rosp). Lancé en 2011, ce dispositif éligible chez les médecins libéraux a favorisé une prise en charge optimisée des malades chroniques, une prescription plus pertinente et plus économe et a encouragé la modernisation du cabinet médical. Le taux d’atteinte global d'objectif est passé en 4 ans de 52.9 à 68.3 %. Seuls les indicateurs du volet prévention ne progressent pas. […].

illustration

Les maisons de santé conventionnées en plein BOOM

Caducee.net, le 11 juin 2018 : Selon un communiqué publié par la CNAM le 4 juin dernier, les 538 maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP) adhérentes à l’accord conventionnel interprofessionnel (ACI) ont perçu une rémunération conventionnelle en hausse de 96.7% pour atteindre les 35.6 millions d'euros. Qu'il s'agisse du nombre de MSP, du nombre de patients pris en charge ou du nombre de professionnels de santé y exerçant tous les indicateurs sont au vert et semblent traduire l'attractivité croissante de ce mode d’exercice. […].

Pour MG France, la convention doit mieux rémunérer les médecins généralistes en développant les 3 piliers de la rémunération: à l'acte, au forfait et sur objectifs sanitaires

Caducee.net, le 14 juillet 2011 : Souhaitée par les professionnels, voulue par les responsables politiques, inscrite dans les objectifs du Conseil de l'UNCAM, la diversification des rémunérations est un enjeu majeur de la nouvelle convention.Aujourd'hui basé pour l'essentiel sur le paiement à l'acte, un système de rémunération moderne et efficace doit couvrir toutes les activités des médecins généralistes : les actes de soins, les actions de coordination et de synthèse, et l'amélioration des résultats sanitaires. […].

illustration

L’avenant n° 19 à la convention pharmaceutique sème la zizanie entre pharmaciens et avec les médecins

Caducee.net, le 27 novembre 2019 : Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), et Nicolas Revel, directeur général de l’Assurance-maladie, ont signé le 18 novembre l’avenant n° 19 à la convention pharmaceutique. Cet accord qui vise avant tout à entériner une baisse de la rémunération des pharmaciens liée aux honoraires de dispensation sème la discorde entre les syndicats pharmaceutiques d’une part, mais également avec les syndicats de médecins libéraux. […].

illustration

Rémunération de la télémédecine : les négociations patinent.

Caducee.net, le 19 mars 2018 : Depuis le mois de janvier l'assurance maladie et les syndicats de médecins libéraux (CSMF, FMF, SML, MG France, Le Bloc) négocient la rémunération des actes de télémédecine qui seront remboursés. Si le directeur de l'Assurance maladie, Nicolas Revel, a dévoilé jeudi 15 mars ses propositions en matière de tarifs de téléexpertise et de téléconsultation, deux syndicats n'ont pas tardé à réagir pour signifier clairement leur désaccord. […].

illustration

Médicaments : Les grossistes répartiteurs tirent la sonnette d’alarme

CSRP, le 22 février 2017 : A la veille de la 1ère réunion du groupe de travail sur leur rémunération, les grossistes-répartiteurs tirent la sonnette d’alarme. Les années se suivent et se ressemblent pour les entreprises de la répartition. En 2016, les grossistes-répartiteurs ont vu leur situation économique se dégrader à nouveau. Comme l’officine, ils ont été directement impactés par les baisses de prix particulièrement celles qui ont affecté les médicaments génériques. […].

nuance

Les plus