nuance

Les bénéfices des β-bloquants dans l’insuffisance cardiaque

Un traitement par β-bloquant de patients présentant une insuffisance cardiaque stable est associé à une réduction significative de la mortalité et de la morbidité. Ce sont les conclusions d’une méta-analyse dont les résultats sont publiés dans Annals of Internal Medicine.

L’insuffisance cardiaque est une cause importante de morbidité et de mortalité. Bien que plusieurs essais cliniques randomisés aient comparé les β-bloquants vs placebo dans le traitement de celle-ci, une méta-analyse récente quantifiant les effets sur la mortalité et la morbidité manque.

Le Dr M. Brophy du Centre Hospitalier de l'Université de Montréal et ses collaborateurs ont recueilli tous les articles publiés entre 1966 et juillet 2000 qui concernaient les essais cliniques randomisés évaluant les β-bloquants vs placebo dans l’insuffisance cardiaque chronique stable.

Un total de 22 essais incluant 10.135 patients ont été identifiés. Il y a eu 12,8 % de décès (624 / 4862) parmi les patients ayant reçu le placebo et 8,4 % de décès (444 / 5273) pour les patients traités par β-bloquant.

En tout, 754 patients sous placebo ont nécessité une hospitalisation pour insuffisance cardiaque, contre 540 patients sous β-bloquants.

La probabilité qu’un traitement par β-bloquant réduise la mortalité globale et les hospitalisations pour insuffisance cardiaque est presque de 100 %. Pour 100 patients traités, le traitement a permis de sauver 3,8 vie et 4 fois moins d’hospitalisations furent nécessaires dans la première année après la thérapie.

La probabilité que ces bénéfices soient cliniquement significatifs ( >2 vies sauvées et >2 fois moins d’hospitalisation) est de 99 %.

Les auteurs concluent qu’un traitement par β-bloquant devrait être proposé en routine à tous les patients présentant le profil de ceux inclus dans ces essais.

Source : Ann Intern Med. 2001 ; 134 : 550-560

Descripteur MESH : Patients , Mortalité , Morbidité , Essais , Placebo , Probabilité , Hospitalisation , Vie

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib