nuance

Certains aliments enrichis en acide folique réduiraient l'incidence des anomalies de fermeture du tube neural

Depuis que les autorités américaines ont autorisé l'ajout d'acide folique dans certains produits céréaliers, la proportion des naissances avec une anomalie de fermeture du tube neural a diminué de 19 %.

Cette information est publiée dans le Journal of American Medical Association du 20 juin. L'intérêt d'une complémentation en acide folique chez la femme enceinte pour prévenir les anomalies du tube neural est bien documenté. Aux USA, la Food and Drug Administration a initié en 1998 l'ajout d'acide folique dans les céréales. Par ailleurs, les autorités sanitaires recommandent un apport quotidien de 400 µg d'acide folique chez les femmes en âge de procréer.

L'étude présentée par Honein et al. dans le dernier JAMA avait pour objet d'évaluer l'impact d'un apport en acide folique dans les produits céréaliers. Ces auteurs ont utilisé les certificats de naissance de 45 Etats pour la période de janvier 1990 à décembre 1999.

La prévalence des anomalies du tube neural reportées sur les certificats a diminué de 19 % après l'instauration du programme de supplémentation, passant de 37,8 anomalies pour 100.000 naissances vivantes à 30,5 pour 100.000 naissances vivantes. La prévalence des spina bifida a diminué de 23 % et celle des anencéphalies de 11 %.

"Nous continuerons à suivre la prévalence des anomalies du tube neural pour mieux évaluer l'impact de la complémentation [dans les produits céréaliers] en acide folique sur la survenue de ces anomalies", écrivent les auteurs.

Concernant le rôle réel de ce type de cette complémentation via les céréales, les auteurs restent néanmoins très prudents et soulignent qu'il est actuellement difficile de savoir si la diminution observée est imputable uniquement à ce programme. Dans un éditorial qui accompagne cette publication, les Dr J. Mills et Lucinda England des NIH soulignent que les résultats présentés peuvent être imprécis et qu'un apport quotidien en vitamines avec 400 µg d'acide folique est recommandé aux femmes en âge de procréer.

Source : JAMA 2001;285:2981-6, 3022-3.

Descripteur MESH : Acide folique , Aliments , Embryologie , Incidence , Obstétrique , Tube neural , Anomalies du tube neural , Prévalence , Céréales , Femmes , Certificats de naissance , Éditorial , Rôle , Vitamines

nuance

Recherche scientifique: Les +