nuance

AVC ischémique: vers un pronostic plus fin ?

Un modèle qui combine l'imagerie médicale à l'examen clinique permet de prédire avec une meilleure précision l'évolution après un accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique. Décrit dans le dernier Lancet, cet outil utilise l'imagerie par résonance magnétique pondérée en diffusion. Cette méthode permet la détection des lésions ischémiques focales dans les premières heures qui suivent l'accident cérébral ischémique.

Dans leur publication, Baird et al. reviennent sur la difficulté d'établir un pronostic après un AVC : "Des patients avec des déficits cliniques similaires peuvent voir leur état s'améliorer ou empirer dramatiquement au cours des 48-72 premières heures".

Les auteurs ont tout d'abord suivi 66 patients américains. Ils ont bénéficié d'une IRM pondérée en diffusion dans les 36 premières heures après l'AVC et leur état initial était évalué d'après la National Institutes of Health Stroke Scale (NIHSS).

L'état global du patient était mesuré entre 1 et 3 mois post AVC à l'aide de l'index de Barthel (avant le 3° mois après l'AVC) et permettant d'évaluer le degré de rétablissement. Un modèle statistique a été établi pour prédire les chances de rétablissement.

La mesure combinée du score NIHSS, du délai entre l'AVC et l'imagerie et le volume de l'ischémie cérébrale permettait le pronostic le plus fin. Le score total était compris entre 0 et 7. Ce modèle de rétablissement a été ensuite appliqué et validé chez 63 patients australiens.

Selon les auteurs, la spécificité était de 0,88 et la sensibilité de 0,77. Trois classes de patients ont pu être définies selon le score total : 0-2 (chances de rétablissement faibles), 3-4 et 5-7 (chances de rétablissement élevées).

D'après les auteurs, cette technique d'imagerie combinée aux autres outils cliniques assure un pronostic plus fiable que n'importe quel outil pris isolément.

Source : Lancet 2001:357:2095-9.

Descripteur MESH : Pronostic , Réanimation , Urgences , Accident vasculaire cérébral , Diffusion , Imagerie par résonance magnétique , Patients , Index , Ischémie

nuance

Recherche scientifique: Les +