nuance

VIH : Un faible charge virale prolongée ne montre pas de signe de nouvelle résistance

D'après des résultats préliminaires, la persistance d'une virémie très basse chez des patients sous traitement antirétroviral résulterait d'un virus antérieur à l'initiation du traitement et cet état ne nécessiterait pas l'apparition de nouvelles mutations liées au traitement en cours. Ce résultat provient d'une étude réalisée sur un nombre réduit de patients.

Ces indications sont apportées par des auteurs américains qui ont étudié le profil des résistances chez des patients avec des charges virales très faibles et dont le niveau était durablement inférieur à 50 copies ARN/ml sous multithérapie.

Cette étude est présentée par Monika Hermankova (Université Johns Hopkins) et plusieurs collaborateurs. Ils publient leurs résultats dans le JAMA du 11 juillet.

Ces auteurs ont suivi entre novembre 1999 et février 2001 dix-huit patients (7 enfants et 11 adultes) infectés par le VIH. La suppression de la réplication virale (< 50 copies ARN/ml) était atteinte en présence d'une multithérapie avec inhibiteur de protéase.

"Nous étions capables d'amplifier et de caractériser le virus présent dans le plasma à des niveaux très faibles (<50 copies ARN/ml) chez des patients avec un traitement prolongé", écrivent les auteurs. Les séquences virales de 8 patients ont été amplifiées. "Ce virus ne portait pas de résistance clairement attribuable à une sélection sous HAART [Highly Active Antiretroviral Therapy]".

Selon leur avis, la faible virémie observée aurait pour origine un virus antérieur au traitement avec inhibiteur de protéase. D'autre part, les augmentations occasionnelles de l'activité du virus n'indiquent pas nécessairement que le virus résiste aux inhibiteurs de protéase ou autres antirétroviraux utilisés au cours de l'étude.

Ces données demandent évidemment à être vérifiées sur un effectif plus large et les auteurs estiment que des "approches destinées à éliminer la source de la virémie résiduelle sont un pré-requis pour l'élimination du virus".

Source : JAMA 2001;286:196-207.

Descripteur MESH : Charge virale , Infectiologie , Médecine , Virologie , Patients , Virus , Virémie , Antirétroviraux , Réplication virale , VIH Virus de l'Immunodéficience Humaine

nuance

Recherche scientifique: Les +