nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Virémie

29 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La virémie élevée de VIH-1 abolit la prolifération des lymphocytes T4 restant

Caducee.net, le 20 novembre 2001 : De nouvelles recherches publiées dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America suggèrent que certains lymphocytes T CD4+ anti-VIH persistent chez les individus infectés mais que leur capacité à répondre à l’infection (cad devenir activés puis proliférés) est abolie par la virémie élevée. […].

VIH : Un faible charge virale prolongée ne montre pas de signe de nouvelle résistance

Caducee.net, le 11 juillet 2001 : D'après des résultats préliminaires, la persistance d'une virémie très basse chez des patients sous traitement antirétroviral résulterait d'un virus antérieur à l'initiation du traitement et cet état ne nécessiterait pas l'apparition de nouvelles mutations liées au traitement en cours. Ce résultat provient d'une étude réalisée sur un nombre réduit de patients. […].

L'infection au VHC persiste chez la plupart des adultes mais reste asymptomatique

Caducee.net, le 26 juillet 2000 : La majorité des adultes infectés par le virus de l'hépatite C présente une virémie persistante qui ne se traduit pas cliniquement par une maladie hépatique. Les résultats d'une enquête publiée dans le JAMA montrent également que l'élimination virale est moins fréquente dans la population noire. […].

Chez le singe, un vaccin contre le SIDA permet de contrôler le virus et d'empêcher le passage au stade SIDA

Caducee.net, le 20 octobre 2000 : Un nouveau type de vaccin contre le SIDA, testé chez le singe, assure une augmentation de la réponse immunitaire, un contrôle de la virémie et bloque l'évolution vers un syndrome d'immunodéficience. Ce vaccin ne protège pas de l'infection, mais il permet de ralentir la progression de la maladie. […].

Une nouvelle association thérapeutique dans le purpura thrombopénique autoimmun associé à l’infection virale C

Caducee.net, le 12 avril 2000 : La ribavirine seule ou en association avec l’interféron est efficace dans le purpura thrombopénique autoimmun associée à l’infection virale C. De plus, la réponse n’est pas corrélée à la virémie et l’effet immunosuppresseur de la ribavirine pourrait être responsable de son efficacité sur la remontée des plaquettes. C’est ce que montrent les résultats d’une étude de médecins de Limoges présentée dans la revue ‘Gastroentérologie clinique et biologique’. […].

Les défenses naturelles contre le VIH peuvent être augmentées chez les patients infectés

Caducee.net, le 25 octobre 1999 : Chez les individus infectés par le VIH, les réponses immunes dirigées contre le virus peuvent être augmentées en exposant les patients à leur propre virus, en l’occurrence en interrompant leur traitement antirétroviral pendant quelques semaines, révèle une étude présentée au 12e Colloque des ‘Cent Gardes’. […].

VIH-1 et brefs sursauts de virémie

Caducee.net, le 16 février 2005 : Chez les patients traités efficacement par antirétroviraux, de brèves élévations de la charge virale sont le plus souvent des évènements aléatoires sans conséquence clinique significative, selon une étude préliminaire parue dans le JAMA. […].

Gilead annonce les données de deux années d’études Phase III pivot évaluant Viread® contre l’hépatite B chronique

Businesswire, le 03 novembre 2008 : Les études 102 et 103 vont évaluer le traitement par Viread pendant une période allant jusqu’à huit ans chez des patients atteints d’hépatite B chronique HBeAg positive et HBeAg négative, respectivement, et de maladie hépatique compensée. Les patients des deux études ont été initialement randomisés pour recevoir Viread ou Hepsera® (adéfovir dipivoxil). À l’issue des 48 semaines de traitement randomisé en aveugle, tous les patients admissibles ont suivi une monothérapie Viread ouverte. […].

Une immunisation passive protège des singes de la contamination par voie vaginale par le virus chimérique SHIV (HIV/SIV)

Caducee.net, le 31 janvier 2000 : Des chercheurs américains ont réussi à protéger des macaques d’une infection par un virus chimérique pathogène SHIV (HIV-1/SIV) transmis par voie vaginale en leur administrant un cocktail d'anticorps IgG anti-VIH-1 neutralisants. Cette étude souligne avec force que des vaccins qui induiraient une réponse forte en anticorps neutralisants pourraient constituer une arme efficace contre la transmission du virus du sida par voie sexuelle. […].

Viread® pour l’hépatite B maintient une suppression antivirale sans développement de résistance pendant quatre années de traitement

Businesswire, le 02 novembre 2010 : « L’absence complète de résistance associée à Viread détectée parmi les participants à l’étude indique que ce traitement constitue une barrière importante et durable à la résistance virale, ce qui est essentiel au succès à long terme du traitement VHB », a déclaré le Dr. Patrick Marcellin de l’Hôpital Beaujon à Clichy, en France, INSERM CRB3 et l’Université de Paris Denis Diderot, et investigateur principal de l’Étude 102. « Ces résultats sur quatre ans soulignent les bienfaits à long terme de Viread pour diverses populations de patients, y compris celles qui sont difficiles à traiter ». […].

VIH/SIDA : des interruptions structurées du traitement améliorent le contrôle de l'infection

Caducee.net, le 24 novembre 2000 : Les bénéfices d'interruptions programmées des antirétroviraux ont déjà été abordés dans certaines études. Des chercheurs viennent pour la première fois d'évaluer un schéma thérapeutique de ce type au sein d'un essai randomisé conduit chez des macaques. Leurs résultats montrent clairement que des interruptions structurées constituent une alternative efficace aux traitements continus. […].

illustration

L’Emergence du virus EBOLA chez l’homme : un long processus pas totalement élucidé

Eric LEROY, le 19 mai 2015 : Le virus Ebola cause régulièrement depuis 1976 des petites épidémies meurtrières généralement maitrisées en quelques mois. Alors que seule l’Afrique Centrale en avait été victime jusqu’alors, une épidémie à virus Ebola d’une ampleur extraordinaire embrase dramatiquement plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest depuis le mois de décembre 2013 principalement en raison des défaillances majeures dans la mise en œuvre des mesures visant à empêcher les transmissions interhumaines du virus. […].

illustration

Coronavirus et Cancer : conseils et recommandations

Dr TOLEDANO & SCHER, le 19 mars 2020 : Les cancérologues Alain TOLEDANO et Nathaniel SCHER font le point sur le COVID-19 et ses liens à retenir avec le cancer. […].

Augmentation transitoire de la charge virale : quelle signification clinique ?

Caducee.net, le 11 juillet 2001 : Chez des patients infectés par le VIH et avec réplication virale basse et bien contrôlée, une augmentation transitoire de la charge virale ne semble pas modifier le risque d'échec virologique par la suite. Ceci est la conclusion d'une étude qui est publiée dans le JAMA du 11 juillet. […].

Roche obtient l'approbation de la FDA pour son test de charge virale de l'hépatite C sur sa plate-forme de PCR en temps réel entièrement automatisée

PR Newswire, le 31 octobre 2008 : PLEASANTON, Californie, October 31 /PRNewswire/ -- Roche Molecular Diagnostics a annoncé aujourd'hui que la FDA (Food & Drug Administration) des Etats-Unis avait approuvé l'utilisation de son test du VHC sur COBAS(R) AmpliPrep / COBAS(R) TaqMan(R) aux Etats-Unis. Les tests utilisent la technologie PCR en temps réel propriétaire de Roche pour déterminer la quantité d'acides ribonucléiques de l'hépatite C dans le sang d'un patient. Les médecins utilisent les résultats des tests de charge virale de l'hépatite C afin de déterminer un niveau de base de l'infection par le VHC et étudier l'évolution de la charge virale ainsi que l'efficacité des traitements chez les patients bénéficiant d'un suivi thérapeutique. […].

Publication dans le New England Journal of Medicine de données établissant l’efficacité significative de Viread® dans le traitement de l’hépatite B chronique

Businesswire, le 05 décembre 2008 : Les études 102 et 103 comparent Viread à Hepsera parmi des patients présentant une maladie hépatique compensée et respectivement une hépatite B chronique HBeAg négative (présumée « pre-core mutante ») ou une hépatite B HBeAg positive. Les résultats démontrent qu’à la semaine 48, les patients affectés d’une hépatite B chronique traités avec Viread présentaient des résultats d’efficacité supérieure comparés à ceux qui avaient reçu Hepsera, comme en témoigne le pourcentage significativement plus élevé de patients de Viread de chaque essai ayant atteint l’effet d’efficacité primaire. Les données indiquent également qu’à la semaine 48 Viread est supérieur à Hepsera pour réduire les niveaux d’ADN étude à moins de 400 copies/ml, soit un niveau comparable à Hepsera dans l’obtention d’une réponse histologique. […].

Lamivudine et transmission verticale du VHB

Caducee.net, le 29 avril 2002 : Dans le dernier Lancet, des auteurs indiens décrivent le cas d'une transmission verticale du virus de l'hépatite B malgré un traitement prolongé et apparemment efficace par lamivudine. […].

Le Ministère de la santé, du travail et de l'aide sociale du Japon autorise le Sovaldi® (sofosbuvir) de Gilead pour le traitement de l'hépatite C chronique de génotype 2

Gilead Sciences, Inc., le 26 mars 2015 : « L'autorisation accordée aujourd'hui représente un jalon important dans la gestion de l'hépatite C au Japon, en offrant aux patients infectés par le génotype 2 la possibilité de guérir en 12 semaines avec un schéma entièrement oral qui élimine la nécessité d'utiliser l'interféron », a déclaré le Dr Masao Omata de l'Organisation hospitalière préfectorale de Yamanashi. […].

nuance

Les plus

12