nuance

Soigner les sinusites de façon rationnelle et pour moins cher

Une étude américaine publiée aujourd’hui dans la revue The Journal of the American Medical Association semble montrer que le traitement des sinusites aiguës sans complication peut se faire avec des antibiotiques de première génération, moins chers que ceux de seconde génération.

Environ 35 million d’américains sont touchés par des sinusites chaque année, provoquant 3 millions de consultations.

Jay Piccirillo, professeur associé d’oto-rhino-laryngologie à la Washington University School of Medicine à St-Louis (EU) et ses collaborateurs ont analysé les différents traitements pour des cas de sinusites aiguës sans complication administrés à un grand nombre d’adultes entre juillet 1996 et juillet 1997.

Au total les dossiers médicaux de 29102 adultes ayant reçu un premier traitement d’antibiotiques pour une sinusite aiguë ont été examinés.

Dix sept antibiotiques différents, de première ou de deuxième génération, ont été prescrits.

Les antibiotiques de première génération tels que l’amoxicilline, le co-trimoxazole et l’érythromycine, ont été généralement prescrits pour un traitement initial ou pour une infection. Les antibiotiques de seconde génération tels que la clarithromycine et l’amoxycilline-clavulanate ont été prescrits à des patients résistants aux autres antibiotiques ou ne pouvant les tolérer.

L’étude a montré que 60% des patients ont reçu des antibiotiques de première génération et 40% ont bénéficié d’un traitement par les antibiotiques de seconde génération. Les médecins généralistes ont été 60% à prescrire des antibiotiques de première génération alors que les spécialistes ont été 63% à prescrire des antibiotiques de seconde génération.

Les patients ayant guéri de leur sinusite avec les antibiotiques de première génération (cad pas de nécessité de reprise de traitement 28 jours après celui-ci) ont été 90,1% contre 90,8% pour ceux ayant reçu les antibiotiques de seconde génération.

« L’efficacité des deux types d’antibiotiques est similaire », a estimé Piccirillo, qui est également le directeur du bureau de recherches cliniques du département d’Oto-rhino-laryngologie.

Le coût moyen des prescriptions d’antibiotiques de première génération a été de 68,98 $ tandis que celui des antibiotiques de seconde génération a été de 135,17 $.

« Etant donné que le coût est l’unique différence entre les deux traitements d’une sinusite aiguë sans complication, l’étude valide et recommande l’utilisation en premier lieu des antibiotiques de première génération », a commenté Mark Frisse, co-auteur de l’étude et directeur médical de l’Express Scripts Inc.

Piccirillo a tenu également à préciser qu’étant donné le fait qu’une sinusite débute généralement par une infection virale, la prescription systématique d’antibiotiques n’est pas recommandée (et favorise les résistances) et que les patients doivent d’abord être traités avec un décongestionnant durant les trois à cinq premiers jours.

« Si après ce laps de temps, les patients ne vont pas mieux et ont des sécrétions de couleur jaune ou verte, alors un traitement aux antibiotiques est approprié », a-t-il conclu.

Source : JAMA 2001 ;286 :1849-56.

Descripteur MESH : Bactériologie , Médecine , Patients , Sinusite , Infection , Auteur , Clarithromycine , Couleur , Dossiers médicaux , Médecins , Médecins généralistes , Temps

nuance

Recherche scientifique: Les +