nuance

Téléconsultations : mêmes exigences qualité pour les médecins

illustrationD’après la CNAM, près de 8 000 actes de téléconsultations ont été remboursés en six mois. La barre des 700 actes hebdomadaires a même été dépassée depuis la mi-février. Les médecins généralistes sont les premiers à y avoir recours, avec 40,2 % des actes facturés. Un premier bilan amené à progresser notamment grâce aux solutions récemment développées pour faciliter la programmation des téléconsultations et sécuriser les échanges de données médicales. Côté médecins, cette pratique leur offre certes plus de flexibilité, mais pas davantage de temps à consacrer aux patients. C’est là que la reconnaissance vocale intervient et peut les aider à retrouver du temps pour leurs patients.

Le temps médical entamé par les tâches administratives

La charge des tâches non médicales pèse sur l’activité des médecins généralistes. D’après l’enquête réalisée par un interne en médecine auprès de 121 médecins généralistes libéraux exerçant en Occitanie, ces taches représentent plus de 13 h par semaine, dont plus de la moitié correspond à l’administration des dossiers patients. Au final, elles peuvent vite peser sur l’équilibre vie professionnelle et vie privée et conduire jusqu’au burn-out.

En téléconsultation, le temps consacré à documenter les dossiers des patients reste le même qu’en consultation traditionnelle. Les praticiens sont tenus de produire le compte rendu de consultation, de renseigner tous les éléments du dossier médical… cela empiète sur le temps consacré au patient et peut impacter la qualité des soins. C’est pourquoi la téléconsultation doit s’accompagner d’autres initiatives technologiques afin de fluidifier le travail des médecins et minimiser le temps passé sur les tâches administratives.

Plus de qualité, moins de clics avec la reconnaissance vocale

La technologie de reconnaissance vocale de Nuance, dont le moteur repose sur l’Intelligence Artificielle et le Deep Learning (réseaux neuronaux profonds), ne se contente plus de retranscrire, elle apprend et reconnaît les concepts. Elle permet aux médecins une saisie directe dans les logiciels de dossiers patients aussi bien que la rédaction de courriers. La reconnaissance vocale basée sur l’IA a prouvé sa qualité et contribue à la bonne tenue des dossiers patients. Les médecins capturent l’information médicale plus rapidement et plus facilement, de façon naturelle, à la voix.

En outre, les médecins qui utilisent la solution Dragon Medical Practice Edition estiment qu’elle a eu un effet immédiat sur la qualité des courriers rédigés. Les observations sont plus fournies, et les dossiers médicaux plus complets et détaillés. Les courriers peuvent être rédigés en temps réel, devant le patient si le médecin le souhaite, puis remis au patient à l’issue de la consultation. Pour les patients, c’est la garantie de ne pas devoir attendre leur compte rendu et d’être pris à l’heure.

1 h 30 gagnée chaque jour

Si pour les patients, la téléconsultation permet de consulter plus facilement un médecin,  pour les praticiens, la gestion du temps reste problématique. Ils doivent investir du temps pour mettre en place les outils technologiques nécessaires, se les approprier, puis des dégager des séquences dans leur emploi du temps pour intégrer les téléconsultations. La reconnaissance vocale a montré qu’elle contribuait à réduire significativement le temps passé à la rédaction des comptes rendus, à renseigner les dossiers médicaux sans négliger la qualité des notes. Les retours d’expérience de milliers de médecins montrent qu’il est possible de gagner jusqu’à 1 h 30 chaque jour.

L’utilisation de la reconnaissance vocale médicale est plus qu’un gadget. Les médecins qui l’utilisent depuis plusieurs années l’ont totalement intégrée à leur pratique de la médecine. Elle a remplacé avantageusement leur clavier. Le modèle de téléconsultation va nécessairement se développer, car il répond à la demande des patients. Et la reconnaissance vocale jouera là encore son rôle, car elle permet aux médecins de rester centrés sur ce qui compte : soigner leurs patients.

 

Pour voir Dragon Medical Practice Edition 4 en action chez vous, demandez une démo.

Descripteur MESH : Temps , Médecins , Patients , Médecins généralistes , Solutions , Dossiers médicaux , Médecine , Vie , Emploi , Éléments , Intelligence artificielle , Technologie , Travail , Soins , Voix , Gestion du temps , Rôle , Intelligence

nuance

Informatique médicale: Les +