nuance

Un programme national de complémentation en acide folique directement dans les aliments

Une complémentation en acide folique permet de réduire le risque d’anomalie de fermeture du tube neural. Ce type de complémentation a été initié au Canada avec un enrichissement en acide folique dans les produits céréaliers. Cette initiative a permis de réduire de moitié la prévalence des anomalies de fermeture du tube neural.

Le Canada a introduit ce programme de complémentation en acide folique dans les graines alimentaires en 1998. La consommation d’acide folique a été ainsi augmentée de 0,1 à 0,2 mg dans la population. Le choix de cette mesure a été fait afin de limiter le risque que la prise d’acide folique par comprimé ne soit initiée qu’après le début de grossesse ou pas du tout.

Les résultats de cette initiative sont présentés dans le Lancet du 21 décembre. Près de 300.000 femmes ont été suivies avant et après la mise en place du programme. Globalement, le risque d’anomalie du tube neural à la naissance a réduit de moitié (de 1,13 à 0,58 cas pour 1000 naissances) après que la complémentation des céréales en acide folique ait été complètement en place.

Les données présentées confirme une fois de plus l’intérêt de la prise d’acide folique pour réduire le risque d’anomalie du tube neural. De plus, elles montrent qu’un programme de complémentation directe de certains aliments est possible et apporte des bénéfices significatifs.

Source : Lancet 2002; 360: 2047–48

Descripteur MESH : Acide folique , Tube neural , Risque , Canada , Prévalence , Aliments , Céréales , Femmes , Graines , Grossesse , Population

nuance

Recherche scientifique: Les +