nuance

Finastéride et apparition de cancer de la prostate

Le finastéride inhibe la 5 alpha-reductase et pourrait réduire le risque de cancer prostatique. Un article publié en avance sur le site du New England Journal of Medicine présente les données d’un large essai mené sur cette molécule. La réduction du risque de cancer de la prostate est visible mais les effets indésirables et les risques associés ne doivent pas être négligés.

L’essai a été initialement conduit sur 18882 hommes sains de plus de 55 ans qui ont été traités par finastéride (5 mg/jour) ou placebo pendant sept ans. Le finastéride a été associé à une réduction de 24,8 % de la prévalence du cancer de la prostate durant les sept ans d’étude.

Cependant, les auteurs montrent aussi que le traitement est associé à des troubles sexuels et à un risque accru de cancer prostatique de haut grade.

Source : Published at www.nejm.org June 24, 2003 (10.1056/NEJMoa030660)

Descripteur MESH : Risque , Finastéride , Prostate , Tumeurs de la prostate , Hommes , Placebo , Prévalence

nuance

Recherche scientifique: Les +