nuance

Tabagisme, grossesse et risque d'anomalie chromosomique

Le tabagisme maternel durant la grossesse est associé à une augmentation du risque d'anomalie chromosomique dans les cellules fœtales, selon une étude préliminaire.

Cette étude est présentée par Rosa Ana de la Chica (Université Autonome de Barcerlone) et ses collaborateurs dans le JAMA. Ces auteurs ont étudié les amniocytes (cellules d'origine fœtale dans le liquide amniotique) de 25 femmes contrôles et de 25 femmes qui fumaient 10 cigarettes ou plus depuis au moins 10 ans.

Les auteurs ont noté des différences entre les fumeuses et les non fumeuses, notamment pour la proportion d'anomalies chromosomiques : 12,1 % chez les fumeuses et 3,5 % chez les sujets contrôles. La proportion de cellules en métaphase et avec une instabilité chromosomique était également plus élevée chez les fumeuses (10,5 % contre 8,0 %). De plus, la proportion de lésions chromosomiques était de 15,7 % chez les fumeuses et 10,1 % dans le groupe contrôle.

Ces résultats sur les lésions induites par le tabac et causées à des cellules fœtales épithéliales paraissent particulièrement marquants mais doivent néanmoins être appréhendés avec prudence, soulignent les auteurs d'un éditorial qui accompagne cet article. Néanmoins, ils sont en accord avec les nombreuses études publiées sur les effets néfastes du tabac pendant la grossesse.

Source : JAMA. 2005;293:1212-1222, 1264-1265

Descripteur MESH : Grossesse , Risque , Cellules , Tabagisme , Femmes , Tabac , Éditorial , Liquide amniotique , Métaphase

nuance

Recherche scientifique: Les +