nuance

Une meilleure formation sur les armes biologiques ?

Une bonne connaissance des maladies susceptibles d’émerger en cas d’attaque bioterroriste est indispensable. Toutefois, ces pathologies sont aujourd’hui pour la plupart éradiquées et donc moins connues du corps médical. Des programmes spécifiques de formation permettent d’améliorer le diagnostic et la prise en charge de ces maladies, montre une étude.

Cosgrove et collaborateurs (The Johns Hopkins University School of Medicine, Baltimore) ont mis au point un programme de formation en ligne sur les maladies susceptibles d’être employées lors d’attaques bioterroristes : variole, anthrax, botulisme et peste. Les connaissances de plus 600 médecins ont été évaluées avant et après le programme.

Globalement, le pourcentage de diagnostic correct était de 46,8% avant la formation. A l’issue de la formation, ce chiffre était de 79%. Quant à la prise en charge de ces maladies, elle était correcte dans 25% des cas avant la formation alors que ce chiffre atteignait les 79,1% après la formation. Initialement, la peste était la moins connue des pathologies présentées.

Source : Arch Intern Med. 2005; 165: 2002-2006

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Armes , Armes biologiques , Diagnostic , Connaissance , Corps médical , Programmes , Peste , Anthrax , Baltimore , Botulisme , Médecins , Reproduction , Variole

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib