nuance

Des moustiquaires contre le paludisme

La généralisation de l’emploi de moustiquaires imprégnées d’insecticides permet de réduire de 44% la mortalité des jeunes enfants dans plusieurs zones du Kenya.

Plusieurs essais randomisés ont clairement montré les avantages apportés par ces moustiquaires dans la lutte contre le paludisme. Parallèlement, leur distribution a connu une augmentation très marquée au Kenya au cours des dernières années pour atteindre un taux de couverture de 67% en 2006.

Aujourd’hui, un groupe de médecins et épidémiologistes présente une étude sur l’impact de ces mesures sur la mortalité d’après les données d’un suivi effectué chez 3500 enfants de moins de cinq ans. Leurs résultats indiquent que l’emploi de moustiquaires imprégnées d’insecticide a été associé à une réduction de 44% de la mortalité, ce qui se traduirait par sept décès évités pour 1000 moustiquaires distribuées, ajoutent les auteurs.

Ces derniers ajoutent que ces données démontrent une fois de plus les bénéfices apportés par cette mesure simple et assez facile à mettre en œuvre. L’objectif maintenant est d’étendre encore plus la distribution et l’accès à ces moustiquaires dans les zones d’endémie palustre de l’Afrique sub-Saharienne.

Source : Lancet 2007; 370: 1035–39

SRCaducée.net©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Moustiquaires , Mortalité , Kenya , Essais , Lutte , Médecins , Paludisme , Reproduction

nuance

Epidémiologie: Les +