nuance

Cancérologie : un exemple réussi d'un forum de concertation d'experts sur Internet

L'Internet semble fournir des avantages certains pour les professionnels de la santé. Cet outil, encore restreint en France, apparaît comme un moyen efficace de discussion de cas cliniques si l'on considère le bilan positif du site web pilote du groupe Sarcomes de la Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer, composé actuellement de 53 spécialistes oncologues, anatomopathologistes, radiothérapeutes, radiologues, chirurgiens et biologistes. De tels outils sont appelés à se développer et plusieurs groupes de spécialistes régionaux testent actuellement ce nouvel outil de communication.

C'est dans le cadre du projet européen Rubis que s'est créé en 1998 le site web Risa (Réseau d'Information et de soin Aquitain) en collaboration avec l'Institut Bergonié de Bordeaux et Aquitaine Europe Communication.

Ce site, développé par le Dr Laurent Labrèze, "a été ouvert pour tester et valider des outils et services de réseau pour la cancérologie". Le Dr L. Labrèze présente dans le dernier numéro du Bulletin du Cancer le bilan de 13 mois de tests du site du groupe Sarcomes de la FNCLCC.

L'accès complet aux informations contenues dans ce site reste réservée aux spécialistes du groupe Sarcomes. Ce site est avant tout un forum de discussion et de concertation où tous les intervenants sont clairement identifiés. Il permet la publication autonome de cas cliniques (l'anonymat du patient est respecté) et "d'engager une discussion sur la conduite d'une prise en charge". Les fonctionnalités offertes aux intervenants permettent la publication de différents clichés (IRM, scanner, histologie, etc.) qui complètent la description du cas clinique.

"Les cas sont publiés soit pour la demande d'un avis diagnostique (30 %) ou de traitement (initial ou adjuvant), soit pour la préparation de réunions physiques, soit pour la formation médicale continue", souligne le Dr L. Labrèze. L'avis des experts interrogés est consultatif et "la décision appartient au médecin référent".

Plus de 90 cas ont jusqu'à présent été publié sur ce site et ont entraîné plus de 260 réponses. Le délai de réponse, qui diminue de façon régulière, était de 1,1 jour en février 2000. Le site est largement utilisé par les membres du groupe Sarcomes et 1 nouveau cas est publié tous les 4 jours.

La validité et la pertinence du contenu du site sont assurées par les auteurs eux-mêmes, puisque l'accès est sécurisé et que la publication des informations implique qu'elles soient accessibles à tous les membres du groupe Sarcomes.

Ce dispositif, via les forums de discussion, offre plusieurs avantages dont le principal reste la demande d'avis (et de réponses rapides !) d'un grand nombre d'experts (multidisciplinarité), procédure délicate à mettre en œuvre par les moyens de communication conventionnels. Ce mode de concertation n'implique pas de disponibilité particulière puisque le site est accessible en permanence. Par ailleurs, le suivi et l'archivage des cas participent à un effort de formation continue et autorisent une "exploitation qualitative et quantitative des comportements et des décisions".

Bien que l'utilisation d'un tel outil nécessite un matériel adéquat, le monde médical y est de plus en plus sensibilisé. Le dernier obstacle serait une certaine appréhension des médecins à utiliser ce nouveau moyen de communication mais l'exemple du groupe Sarcomes montre qu'un suivi personnalisé et efficace permet de régler rapidement ce problème. De plus, la simplicité de l'interface de publication et de dialogue rend l'outil rapidement efficace.

Le site développé par le Dr L. Labrèze montre que l'Internet constitue un outil de concertation (à coût réduit) et de dialogue efficace qui a déjà été adopté par une communauté de spécialistes. Il n'est donc pas surprenant que d'autres communautés médicales s'intéressent de très près à la création de tels sites sécurisés.

Source : Bulletin du Cancer 2000;87(4):341-7

Descripteur MESH : Réseau , Sarcomes , Communication , Internet , France , Lutte , Santé , Membres , Europe , Formation continue , Formation médicale continue , Histologie , Médecins , Moyens de communication

nuance

Recherche scientifique: Les +