nuance

Un nouveau panorama de la génétique du glioblastome

Deux articles publiés, l’un dans la revue Nature, l’autre dans la revue Science, apportent de nouvelles données sur les plusieurs types de variations génétiques retrouvées dans le glioblastome.

Le premier article paru dans Nature et signé par le projet pilote TCGA (The Cancer Genome Atlas Project) s’est attaché à décrire les séquences nucléotidiques, le nombre de copie ADN, le profil d’expression génique et les méthylations de l’ADN associées au glioblastome. Cette approche globale portait sur 206 glioblastomes, expliquent les auteurs. Ce consortium de chercheurs a par exemple mis en exergue le rôle des gènes ERBB2, NF1 et TP53 ainsi que la présence fréquente de mutations du gène PIK3R1. A ces résultats s’ajoute une cartographie des voies de signalisation perturbées dans le développement du glioblastome.Parsons et collaborateurs rapportent quant à eux dans la revue Science l’analyse des séquences de plus de 20000 gènes à partir de 22 échantillons de glioblastome, les variations de profil d’expression ainsi que le nombre de copies. Cette approche globale a permis ici aussi de découvrir des altérations dans des gènes qui n’avaient pas jusqu’à présent été mis en relation avec le glioblastome. C’est notamment le cas du gène IDH1 où des mutations ont été associées à une survie plus longue, bien que ceci reste à confirmer par une analyse plus large.Source : Nature, doi:10.1038/nature07385. www.sciencexpress.org / 4 September 2008 / Page 1 / 10.1126/science.1164382Caducée.net©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.SR

Descripteur MESH : Génétique , Glioblastome , Nature , Science , Gènes , ADN , Reproduction , Rôle , Survie

nuance

Recherche scientifique: Les +